Aperçu : On a joué à Young Souls, nos impressions

Membre Actugaming.net

Par

Même s’il est encore dans un stade de développement peu avancé, Young Souls s’est offert une démo jouable durant la Gamescom, que nous avons pu essayer en compagnie des développeurs. Le titre est encore loin de sa sortie puisqu’il n’a pas encore de machines attitrées, mais la première impression qu’a laissé le trailer d’annonce nous donnait envie d’en voir plus, et force est de constater que le titre tient pour l’instant toutes ses promesses.

Vous ne passerez pas !

Young Souls

Au premier coup d’œil, on pourrait croire que le titre sort tout juste des studios Ankama mais il n’en n’est rien, puisqu’il est le fruit entre le label The Arcade Crew et le studio 1P2P. Bien entendu, des anciens développeurs d’Ankama travaillent bien sur ce projet, mais on sent tout de même la volonté de se trouver un style quelque peu différent. Dans tous les cas, la direction artistique de ce Young Souls attire indubitablement l’œil, et c’est bien cela le plus essentiel.

On passera donc sur l’évidence de la qualité graphique du titre pour s’intéresser à son histoire, qui raconte la vie de deux jumeaux adolescents, Jenn et Tristan, qui n’ont nulle part où aller jusqu’à ce qu’un scientifique leur offre un refuge. Les deux ados vont poursuivre leur vie tranquillement dans la morne ville de Portsbourgh jusqu’à ce que leur père de substitution se volatilise. Ils découvrent alors qu’il était en réalité le gardien d’un passage vers un autre monde peuplé de gobelins, hostiles pour une majeure partie, situé juste en dessous du leur et que celui-ci menace d’envahir la Terre si elle n’est pas protégée. Les deux héros en herbe vont alors prendre ce fardeau sur leurs jeunes épaules et tenter de protéger notre monde en prenant les armes et en zigouillant des gobelins dans des dizaines de donjons.

C’est encore mieux à deux

Young Souls

Qui dit donjon dit hack’n slash, qui est le cœur même du gameplay lorsque les deux héros partent à l’aventure. On se retrouve donc à des commandes simples mais immédiates, avec beaucoup de punch dans les déplacements et les différents coups. Le seul défaut notable ici était que la précision n’était pas encore tout à fait au rendez-vous. Tout s’emballe encore plus lorsqu’un deuxième joueur prend la manette, car la coopération est plus que nécessaire dans ce titre.

Notre session nous a permis de voir que face à un ennemi un peu plus coriace, comme un boss, l’un des joueurs pouvait faire office d’appât tandis que l’autre martelait sa magie pour arriver à remporter le combat. Il est aussi possible de se venir en aide et réanimer l’autre, du moins si l’ennemi ne se trouve pas trop près de vous. Notez que ce second joueur pourra rejoindre la partie à tout moment sans interruption, de quoi s’offrir de belles sessions canapé.

Pour faire face aux gobelins, il vous faudra bien évidemment de bons équipements, et Young Souls a du loot à revendre. Vous pourrez ramasser une quantité d’objets mais aussi les acheter en magasin, aussi bien dans le monde ennemi que dans la ville de Portsbough. Ces deux magasins, bien que situés l’un en dessous de l’autre, sont tous les deux uniques et vous donneront accès à des marchandises différentes. L’équipement jouera un rôle important dans votre façon de combattre puisque le titre ne possède pas de classes prédéfinie. Toutes les spécificités se règlent en fonction de votre stuff. Attention toutefois à ne pas amasser trop de babioles, puisque un système de poids sera présent, qui affectera votre vitesse de déplacement en plein combat.

On nous a informé que le titre ne se résumera pas simplement qu’à des enchaînements de donjons, puisque le jour, Jenn et Tristan pourront arpenter la ville. Malheureusement, nous n’avons pas pu voir cette partie du jeu, qui rappelons-le, et encore au tout début de son développement. Malgré cela, Young Souls reste à surveiller de très près, car il a encore bien des choses à montrer.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Attiré par son premier trailer, je suis content de pouvoir dire que Young Souls a définitivement remporté mon adhésion une fois que la démo était terminée. La mécanique hack'n slash est bien exécutée et la fusion qu'elle opère avec la direction artistique donc un charme fou à ce Young Souls, qui fait assurément partie de mes coups de cœur de cette Gamescom. Le titre reste encore assez nébuleux et il faudra attendre de longs mois avant d'en savoir plus, mais les promesses livrées par cette présentation donnent vraiment confiance pour la suite.

Jordan
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.