Aperçu Mount & Blade II : Bannerlord – Une épopée prometteuse en Calradia

  • PC
  • PlayStation 4
  • Xbox One

Que c’était long ! Après plus de 8 ans d’attente, Mount & Blade II : Bannerlord se dévoile enfin au grand public. TaleWorlds le studio turc derrière le jeu propose depuis le 30 mars l’accès à son titre via un accès anticipé. Nous avons pu mettre la main sur le jeu et voir ce qu’il avait dans le ventre pendant plus de 35 heures. La moindre chose que l’on puisse dire c’est que Mount & Blade II : Bannerlord est sur une très bonne voie.

Conditions de tests : Le jeu a été testé sur un PC équipé d’un Intel Core I5-4670k de 3.40 GHz, de 16GB de RAM et d’une Gtx 1060.

Pas de changement, beaucoup de changement

Mount Blade II Bannerlord Early Access Screenshots 6 1

Avant d’aller plus loin, il est tout d’abord nécessaire de rappeler ce qu’est un jeu Mount & Blade, car Taleworlds n’a développé que des jeux estampillés de cette saga dans son histoire. Force est de dire que de continuer sur un seul genre de jeu augmente significativement la maîtrise du studio dans ce domaine. L’équipe de développement est maintenant capable de connaître sur le bout des doigts les forces et les faiblesses de leurs productions et donc de doser telle ou telle mécanique.

Mount & Blade II : Bannerlord est un action-RPG qui comporte des mécaniques d’action, de stratégie, de RPG et voire même de Wargame. Bref, Mount & Blade II : Bannerlord est un jeu de type Sandbox. En effet, cette série de jeu a la force de proposer un jeu aux multiples visages, le titre alternant entre plusieurs phases. Le jeu d’action tout d’abord, visible lors d’une bataille en temps réel dans laquelle vous participez. Le jeu de Stratégie/Wargame sur la carte de campagne lorsque vous gérez vos troupes, que vous vous occupez de vos fiefs et que vous prenez des territoires. Le titre possède aussi quelques phases de RPG dans des environnements ouverts et attractifs.

Ce qui est plutôt agréable avec la saga Mount & Blade, c’est qu’à chaque sortie de jeu la formule n’évolue pas tellement et globalement ce sont toujours les mêmes choses que l’on effectue. Ses actions même si elles ne changent pas en profondeur parviennent à se réinventer, c’est là la force de cette licence.

Dans Mount & Blade II : Bannerlord comme dans tous les jeux de la licence vous incarnez un personnage quelconque que vous créez et votre but est de partir en quête de renommée et de gloire sur un grand continent. La création de personnages a d’ailleurs été complètement retravaillée et profite d’une technique plutôt bonne en plus d’être une belle surprise pour les rôlistes. Après avoir créé le physique de notre personnage, il faudra aussi créer son histoire, son passé, ses origines et cela aura bien sûr des répercussions sur votre gameplay…

Un gameplay toujours aussi addictif

Mount Blade II Bannerlord Early Access Screenshots 10 2

Mount & Blade II : Bannerlord est un jeu où votre personnage et votre gameplay évoluent constamment. Votre début de jeu sera normalement de mettre à mal des pillards avec votre petite compagnie et/ou de participer à des tournois dans l’espoir de gagner des récompenses. En revanche, il évoluera rapidement vers une forme de gameplay légèrement différente. Ce segment de jeu peut néanmoins se trouver fastidieux : courir derrière des pillards et mener des batailles semblables à des rixes ne sera pas ce que vous ferez de plus passionnant dans le jeu.

Ensuite, vous rejoindrez sûrement une faction pour laquelle vous effectuerez missions/batailles/quêtes afin de vous familiariser avec les différentes populations et de récupérer des fiefs par exemple. Votre petite compagnie constituée de paysans que vous avez enrôlés dans les villes et les villages deviendra maintenant un véritable ost médiéval. Vous pourrez vous confronter à des groupes de pillards plus importants voire à des armées de seigneurs avec lesquelles vous êtes en guerre.

C’est exactement là que le jeu devient intéressant. C’est dans ce moment où l’on sent que l’on est train d’évoluer, et que le jeu propose ce qu’il a de meilleur. Effectuer toutes ces actions vont vous permettre d’augmenter votre influence et votre importance dans votre faction.

Ce n’est qu’après tout ça que vous pourrez devenir un puissant membre de la faction ou bien même carrément créer votre faction, bien que cette finalité vous demande beaucoup de temps. Il est assez sympathique de voir notre personnage évoluer au gré des heures de jeu. De plus, le joueur évolue en même temps que son personnage. Lorsque le personnage devient plus puissant, le joueur lui apprend de nouvelles manières de jouer, comme gérer un fief par exemple. L’évolution est un maître-mot dans Mount & Blade II : Bannerlord.

Le jeu profite d’une technique largement supérieure par rapport à son aîné Mount & Blade Warband qui rappelons-le date tout de même de 2010. Cependant dans Mount & Blade II : Bannerlord, on évolue dans différents environnements qui sont pour la plupart assez agréables à l’œil. Les différentes villes du jeu possèdent chacune un style propre. Il est ahurissant rien que d’imaginer le travail d’orfèvre qu’a dû effectuer les développeurs pour rendre cet univers médiéval crédible et cohérent. La saga évolue en même temps que son équipe et ceci ne peut annoncer que du bon pour la suite.

Il est important de mettre un grand point d’honneur à ces batailles en temps réel qui sont malgré tout la force du jeu. Autant le dire le plus naturellement possible, les batailles que l’on effectue dans Mount & Blade II : Bannerlord sont purement et simplement épiques. À dos de notre fidèle destrier (ou à pied pour les plus téméraires), on aime mettre en position notre infanterie pendant que nos archers arrosent de flèches les ennemis et que nous menons notre cavalerie prête à prendre à revers l’armée adverse.

Le mieux dans tout ça c’est que tout fonctionne parfaitement, le temps réel y joue beaucoup. Cela peut paraître bête, mais le jeu utilise maintenant un petit système de placement des unités qui est bien visible et reconnaissable. Croyez-le ou non, mais cela apporte un vrai plus durant les batailles rendant le tout plus stratégique.

Il ne faut pas non plus mettre à l’écart les différentes tactiques que vos troupes pourront adopter, certaines pourront faire pencher la balance… ou pas. Les batailles de siège qui étaient une grosse faiblesse du dernier opus ont elles aussi été entièrement repensées. Les différents engins de siège et les différentes approches d’une place forte seront maintenant de la partie et pour notre plus grand plaisir ! L’amélioration tout aussi notable de cette dernière itération est l’augmentation du nombre de soldats que peut efficacement gérer le jeu. Vous savez ce que l’on dit : plus on est nombreux, plus on s’amuse.

Une grande stratégie dans un grand monde

Mount Blade II Bannerlord Screenshot 2020.04.04 23.39.22.44 3

L’aspect stratégie de grande échelle du jeu n’est pas non plus à écarter. La carte de campagne est clairement une des plus grosses améliorations de cette suite. Tout d’abord il faut noter que la carte a subi un véritable changement en termes d’esthétique. Cette dernière est beaucoup plus attractive qu’elle pouvait l’être dans les opus précédents. Les effets de lumière sont réussis et les textures sont beaucoup plus propres. Lorsque l’on dézoome la carte, on a même l’impression que cet univers pourrait exister. Une sensation assez agréable et sûrement un point sur lequel le studio a beaucoup travaillé.

La carte de campagne se doit aussi de ressortir tout l’aspect stratégique du jeu, chose qu’elle réussit. Le code couleur des différentes factions est une solution simple, mais diablement efficace. Il sera assez aisé pour un nouveau joueur de voir rapidement la différence entre une ville, un château et un village, mais aussi de savoir à qui ce territoire appartient.

L’aspect stratégique du jeu est à son paroxysme et donne littéralement envie de conquérir. Mount & Blade II : Bannerlord se déroule 200 ans avant Mount & Blade Warband, ce qui a évidemment poussé les développeurs à imaginer un nouvel univers.

Les différentes factions sont inspirées et recherchées. On y trouve par exemple les Battanians, une nation largement inspirée des Gaulois. La Sturgia, une libre interprétation d’un savant mélange Viking-Russe, mais aussi l’empire qui est séparé en plusieurs sous-factions et censé faire écho à l’Empire byzantin. Toutes ces factions peuvent être rejointes par votre personnage. L’envie d’évoluer dans ce monde devrait normalement vous faire écho et votre soif de gloire et de richesses devrait se manifester.

Mount & Blade II : Bannerlord est à juste titre un gameplay bien pensé et chouchouté. Si le jeu brille par ses idées, mais aussi par sa vision et sa définition du bac à sable il reste aussi un univers persistant qui évolue au fil du temps. Exit les personnes qui restent plantées droites comme des piquets attendant la venue de votre personnage pour s’animer, place à de vraies phases de dialogues. Les tavernes grouillent de vie dans Mount & Blade II : Bannerlord. Se balader dans une ville après une grande bataille pourra être très reposant surtout si vous êtes accompagné par de superbes musiques médiévales.

L’aspect sonore du titre n’est pas à négliger, les bruitages ainsi que les musiques épiques durant les batailles ajouteront vraiment quelque chose. Les ambiances musicales changeront selon la région dans laquelle vous vous trouvez. En résumé, on est facilement immergé dans cet univers et l’envie de se prendre au jeu viendra rapidement.

Membre Actugaming.net
Une promesse bien partie

Dans l'état actuel Mount & Blade II : Bannerlord est un jeu addictif, prenant et vraiment bien pensé. Même s’il ne change pas en profondeur sa formule, il parvient cependant à continuer à faire ce qu'il sait faire, en mieux ! Les batailles n'ont jamais été autant jouissives que dans ce jeu, le plaisir de se balader dans cet univers est réel. De plus pour une Early Access le jeu est plutôt stable et il est très rare de croiser des bugs pendant une session. On pourra en revanche reprocher un prix peut être élevé. Les développeurs sont tout de même très attentifs au suivi de leur jeu et le patch très régulièrement. Pour les fans de la première heure, n'hésitez pas ! Il est la concrétisation même de ce que sait faire TaleWorlds. Pour les nouveaux joueurs, Mount & Blade II : Bannerlord constitue une porte d'entrée royale pour découvrir la licence.

Jérémy Real

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda