Aperçu Monster Sanctuary – Un Early Access prometteur

Des débuts encourageants.

Après la réussite du kickstarter de Monster Sanctuary fin 2018, les deux développeurs du jeu nous promettaient un Early Access pour cette année afin que tout le monde puisse avoir un avant-goût du titre. Chose promise, chose due, il est donc temps de se lancer dans cette aventure.

Conditions de l’aperçu : Votre testeur ici présent s’est embarqué dans ce voyage durant une grosse dizaine d’heures, ce qui lui a permis de parcourir toutes les zones disponibles dans cette version du jeu ainsi que de recruter la plupart des créatures disponibles. A noter que le jeu est déjà traduit en français.

Monster Sanctuary, je te choisis !

monster sanctuary capacités

« Mais Monster Sanctuary c’est quoi ? » me direz-vous. Eh bien, on va vous expliquer. Monster Sanctuary c’est le mélange improbable entre un metroidvania et Pokémon. Concrètement, cela veut dire qu’on y retrouve une carte (en 2D) qui s’ouvre au fil du jeu grâce aux nouvelles capacités et objets obtenus par le personnage ainsi qu’un aspect RPG assez important, le tout enrobé de recrutement de monstres afin qu’ils combattent pour nous.

Le joueur incarne un Gardien, une sorte d’aventurier vivant dans le Sanctuaire des Monstres, totalement coupé du reste du monde. Toute une société de Gardiens s’est développée là-bas après une guerre de plusieurs centaines d’années, et la paix semble être acquise. Cependant, des événements étranges pointent le bout de leur nez, notamment l’apparition de « Champions », des monstres considérés comme des anomalies. Notre jeune Gardien en herbe va alors se voir confier la mission d’enquêter tout en montant de grade parmi la hiérarchie des Gardiens de Monstres.

Mais pourquoi jouer à Monster Sanctuary plutôt qu’à Pokémon dans ce cas ? Après tout, dans Pokémon aussi on obtient des compétences au fur et à mesure du jeu qui permettent d’atteindre de nouveaux endroits (via les CS), du coup, pourquoi aller voir ailleurs ?

Eh bien parce que Monster Sanctuary est un bon jeu et qu’il a sa propre identité, pardi ! Outre son côté metroidvania bien plus développé, il propose une expérience de jeu totalement différente en terme de gameplay, contrairement à ce qu’on aurait pu croire.

La bataille du Sanctuaire

monster sanctuary combats

Parlons du point fort du jeu : ses combats. Dans Monster Sanctuary, les escarmouches se déroulent en 3v3. A chaque fois qu’une bataille se déclenche, le joueur a accès au roster que va utiliser l’équipe adverse et peut adapter la sienne en conséquence en sélectionnant parmi ses 6 créatures « équipées » (bien qu’on puisse en avoir bien plus sur nous).

Ce petit moment de préparation représente un élément fondamental du jeu puisqu’il vous faudra prendre en compte les faiblesses et résistances de vos alliés et ennemis pour espérer remporter un combat. Cette sélection est également le moment de décider de l’ordre d’attaque de vos monstres.

En effet, contrairement à la plupart des RPG où cet ordre est défini par une statistique de vitesse, ici chaque équipe fera jouer ses 3 unités à la suite dans l’ordre qu’elle aura elle-même établi. Cela peut sembler anodin, mais en réalité cet aspect du gameplay est capital car lié à un système de combos indispensable pour mettre un terme aux affrontements rapidement, chaque coups consécutifs réussi augmentant les dégâts de la prochaine attaque pour le tour en cours.

Ainsi, il faudra faire en sorte de placer vos monstres utilisant des attaques qui portent plusieurs coups en premier afin de gonfler le compteur de combos et ensuite frapper avec une grosse attaque unique qui verra ainsi ses dégâts augmenter de façon drastique.

A tout cela il faut ajouter un système de nourriture offrant des améliorations de statistiques ainsi que des arbres de compétences très complets permettant de vraies synergies entre nos monstres. De quoi ravir les fans de theory crafting. Seule petite ombre au tableau des combats : les monstres sauvages ont souvent la même composition d’équipe, ce qui finit par lasser un peu, heureusement chaque zone offre ses propres créatures et permet de renouveler les situations.

On a évoqué le fait de terminer les affrontements rapidement tout à l’heure et ce n’est pas pour rien. Après chaque combat, le jeu va attribuer une note au joueur selon ses performances, dont la vitesse à laquelle il a terminé le combat (en terme de tours passés). Ce système de notation sert à déterminer les loots qui seront donnés, les plus rares d’entre eux nécessitant une note élevée. Parmi ces loots, on trouve toutes sortes d’objets et matériaux, mais surtout, des œufs de monstres à faire éclore afin de recruter la bestiole qui en sortira.

T’aimes les omelettes ?

monster sanctuary gestion

Ces œufs représentent la seule façon de recruter de nouvelles créatures qui combattront pour vous. Concrètement, lorsque vous affrontez un monstre spécifique, vous avez une chance que ce monstre en particulier loot un œuf à la fin du combat. Les combats se déroulant en 3v3, avoir une excellente note peut potentiellement vous offrir trois nouveaux monstres d’un coup. Une fois un œuf obtenu, il suffit d’aller dans l’inventaire afin de le faire éclore et hop, le monstre est à vous et vous avez la possibilité de le renommer.

Ce système est intéressant en ce qui concerne la mécanique de jeu pour les combats, mais se montre tout de même assez décevant au niveau de l’élevage. Lors de l’annonce du jeu, les développeurs le présentaient comme un « monster taming », c’est-à-dire un jeu où on allait pouvoir élever nos monstres. Théoriquement, ils n’ont pas menti puisqu’on peut effectivement les faire éclore pour monter de niveaux, mais avouons tout de même qu’avec un concept pareil, on aurait aimé que cet aspect du jeu soit un poil plus poussé.

En revanche, les développeurs ont eu la présence d’esprit de se dire qu’il y avait un risque d’avoir plusieurs exemplaires du même œuf, ils ont donc mis en place un système de renforcement d’armée des Gardiens. Ainsi, en parlant à un PNJ spécifique dans la Forteresse des Gardiens (le HUB du jeu), vous pourrez offrir les œufs que vous avez en trop afin qu’ils soient élevés là-bas et rejoignent les rangs des défenseurs de la paix. En faisant cela, un compteur augmentera petit à petit et vous permettra d’obtenir des objets plus ou moins rares ainsi que de l’argent. Pas d’omelette au programme du coup.

Une exploration intéressante

monster sanctuary téléportation

Terminons en abordant la construction du monde de Monster Sanctuary. Comme évoqué au début, nous sommes là face à un metroidvania. La map de cet Early Access se révèle assez grandes et nous donne un aperçu de son potentiel en terme d’exploration. Au départ, notre personnage ne peut que courir et sauter, mais au fur et à mesure de l’avancée, il obtiendra de nouvelles capacités lui donnant accès à de nouvelles zones auparavant inaccessibles. Double saut, tenue polaire et autres vous permettront d’explorer des contrées de plus en plus hostiles et éloignées de votre forteresse si accueillante.

Mais Monster Sanctuary ne s’arrête pas là. L’un des défis était de faire des monstres une réelle mécanique de jeu pendant l’exploration, et on peut dire que le pari est réussi. Chaque créature possède une à deux spécificités qui vont vous donneront elles aussi accès à de nouveaux lieux mais aussi à des chemins secrets ou à des coffres hors de portée. En vrac, on retrouve le fait de planer, de créer des blocs de pierres, de détruire des murs fragiles, de pousser des blocs lourds, de s’éclairer dans le l’obscurité… Les possibilités sont vraiment nombreuses et apportent un vrai plus à l’aventure.

Qu’attendre de la suite ?

monster sanctuary teasing

Dans cette Early Access nous avions accès à 7 zones et environ 50 créatures, ce qui est déjà très convaincant. Pour la sortie du jeu, les développeurs nous promettent encore plus de créatures, de nouvelles zones à explorer, de toutes nouvelles fonctionnalités ainsi que divers équilibrages, de nouvelles capacités et des arbres de compétences améliorés. Jusqu’ici, le studio indépendant a tenu ses promesses et a su nous délivrer une œuvre qualitative, toute notre confiance leur est donc offerte. Vivement la sortie.

Un grand potentiel

Cet accès anticipé de Monster Sanctuary est vraiment prometteur ! Il se montre très convaincant en terme de gameplay grâce à ses combats stratégiques tout en étant dynamiques. Reste à voir désormais ce que le jeu nous proposera de plus au niveau du contenu et si l'expérience de jeu saura se renouveler sur le plus long terme. Rendez-vous en 2020 pour le verdict final.

Okhario

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp