Aperçu Eiyuden Chronicle Rising – Une première approche dans l’univers du successeur de Suikoden

Membre Actugaming.net

Par

Avant d’avoir droit au successeur spirituel de Suikoden avec Eiyuden Chronicle : Hundred Heroes en 2023, Rabbit & Bear et 505 Games sortira bientôt Eiyuden Chronicle Rising afin de nous introduire ce nouvel univers imaginé par les créateurs de la franchise toujours possédé par Konami. Précisons que le studio NatsumeAtari participe au développement. Après avoir pu jouer aux premiers niveaux, voyons si le titre peut se révéler être un bon amuse-bouche avant le plat principal.

Conditions de test : Nous avons complété la démo qui a été fournie par l’éditeur sur PC via Steam. Cela équivaut à environ 8 heures de jeu.

Une ville à reconstruire

Eiyuden chronicles rising 04 1

Eiyuden Chronicle Rising est assez compliqué à juger car on peut le voir comme une sorte de jeu promotionnel pour Eiyuden Chronicle : Hundred Heroes. Il permet surtout aux plus impatients d’avoir une porte d’entrée dans ce nouvel univers entièrement façonné par les créateurs originaux de Suikoden, une licence très appréciée dont on attendait un retour jusqu’à la résignation lorsque Konami a préféré mettre toutes ses billes dans les patchinko et les jeux mobiles.

La perception de ce titre démarre ainsi plutôt mal puisque, forcément, il se révèle bien moins ambitieux que celui que l’on attend pour 2023. La description des développeurs et de l’éditeur est toutefois on ne peut plus honnête puisqu’il est présenté comme un « Companion Game ». Il faut préciser que c’était en plus l’un des paliers du financement via Kickstater qui avait atteint des sommets. L’histoire que l’on vit ici est donc un prequel à Eiyuden Chronicle : Hundred Heroes. L’action se déroule dans le même univers, mais nous n’en saurons pas plus pour l’instant sur les connexions entre les deux jeux.

On se retrouve sur le contient d’Allraan, dans une petite ville minière nommée New Neveah. Malheureusement, celle-ci est en ruine suite à une catastrophe qui a ravagé la plupart des bâtisses, malgré tout elle peut compter sur son attractivité grâce à ses terres alentours qui font le bonheur des aventuriers cherchant la fortune. La bourgade fait donc office de refuge et de gestionnaire pour ces gens en quête de richesse. Notre premier contact avec les lieux se fait d’ailleurs dans la peau de CJ (rien à voir avec Carl Johnson de GTA San Andreas on vous rassure), une jeune aventurière de 15 ans qui souhaite se lancer dans le milieu.

Elle sera plus tard rejointe par Garoo (qui a visiblement été seul plus d’une fois dans sa vie à l’écouter), un kangourou anthropomorphe assez bourru qui se bat avec une grosse épée. Les débuts sont assez légers puisqu’il n’y a pas vraiment de menace immédiate mise en avant. Il s’agit avant tout de remplir de nombreuses quêtes pour reconstruire la ville. Oubliez les grandes explorations, le jeu nous cantonne à ce petit coin perdu et ses environs, sans doute pour ne pas trop dévoiler qui nous attend dans Hundred Heroes.

Il prend cependant une direction toute autre en proposant un Action-RPG en 2D. On ne retrouve pas non plus le look HD-2D très accrocheur observé dans les trailers, mais le rendu visuel reste plutôt correct. Les arrière-plans sont très soignés et donnent un bon sentiment de profondeur. En revanche, on peut y déceler une certaine patte dans le modèle des personnages et surtout dans le chara-design grâce au travail de Junko Kawano (Suikoden I et IV) sur les portraits.

Des combats qui doivent encore convaincre

Eiyuden chronicles rising 02 4

Dans Eiyuden Chronicle Rising, nous n’avons pas une centaine de héros à notre disposition mais trois si l’on rajoute la maire suppléante, Isha, qui nous rejoindra plus tard. Même si l’on a beaucoup interagi avec elle durant nos débuts, nous n’avons pu pratiquer les combats et l’exploration qu’avec Garoo et CJ. Il faudra attendre le jeu complet pour voir ce que donne le trio au complet.

Pour autant, nous avons un bon aperçu de ce qui peut nous attendre. Le but est assez simple, remplir des quêtes données par les différents PNJ de la ville afin de reconstruire ce qui a été détruit. Mais pour nous, c’est surtout l’occasion de débloquer de nouveaux services au fil du temps comme une forge pour créer de nouvelles armes, une auberge pour bénéficier de bonus passif (EXP, attaque, défense…) ou encore un préteur sur gage pour se faire plus d’argent.

On s’engage rapidement dans un pattern assez répétitif qui consiste à explorer de nouvelles zones en dehors la ville puis de revenir afin de se renforcer et gagner de nouveaux outils qui débloqueront plus de possibilités. Par exemple, l’arrivée de Garoo dans l’équipe marque une étape importante puisque sa grosse épée nous donne la faculté de briser les rochers bloquant certains accès.

En outre, la récolte de ressources prend une grande place dans l’exploration. Ainsi, en accumulant toujours plus d’outils, les interactions avec les décors sont de plus en plus importantes. Les combats sont assez faciles à prendre en main, nous avons une touche d’attaque assigner à chaque personnage ce qui permet de faire des combos assez facilement grâce à un timing très large. Ce qui nous permet de changer de personnage à la volée en pressant l’attaque correspondante. Au cours de cette démo, on comprend que nos personnages gagnent de nouvelles capacité au fil du temps.

CJ peut par exemple esquiver dès le départ tandis que Garoo doit progresser un peu pour acquérir une garde entre autres. Les affrontements sont assez classiques dans l’ensemble même si les animations façon « marionnettes » ne sont pas des plus fluides. Les boss n’ont rien d’extraordinaire non plus pour le moment avec des stratégies très simplistes à mettre en place.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Eiyuden Chronicle Rising semble bien remplir son rôle de "Compagnon Game" et il nous permet effectivement de mettre un œil dans la lorgnette de ce que sera l'univers d'Eiyuden Chronicle : Hundred Heroes bien que l'on soit très limité géographiquement. Si on le prend individuellement, il ne propose cependant rien d'extraordinaire, mais il offre un début d'aventure assez léger et sympathique. La reconstruction de la ville donne un bon sentiment de progression, mais à voir si ce sentiment garde la même intensité tout le long du titre. Même chose pour le système de combats dont on espère qu'il parviendra à se renouveler assez pour pallier au manque de fluidité dans les animations.

Haseo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.