Aperçu Cris Tales – Un RPG old-school magnifique et prometteur

Membre Actugaming.net

Par

Cris Tales est un RPG indépendant largement inspiré des classiques d’antan tels que Final Fantasy ou Chrono Trigger. Prévu pour le 17 novembre de cette année, le titre s’est laissé approcher par tous lors du Festival d’été de Steam, l’occasion de se faire un premier avis en parcourant le début de l’aventure.

Conditions de l’aperçu : Aperçu réalisé sur la démo de départ avec une bonne heure de jeu au compteur.

Un début bancal mais sublime

Cris Tales DA

La démo nous permet de vivre le tout début du jeu. Après un court flashforward dans lequel nous vivons l’attaque de notre village pour on ne sait quelles raisons, nous voilà de retour dans le passé afin de découvrir le pourquoi du comment. On y découvre Crisbell, une jeune fille vivant dans un orphelinat aux côtés d’autres enfants. Là-bas elle est censée participer à la vie commune du lieu en accomplissant diverses tâches. De fil en aiguille, Crisbell va se rendre compte qu’elle est une Mage du Temps, notamment via sa rencontre avec une étrange grenouille parlante.

Si la démo semble indiquer que l’histoire prendra une ampleur encore insoupçonnée au fur et à mesure de la progression, il nous est pour l’instant impossible de juger de la qualité du scénario en profondeur. Néanmoins, nous pouvons déjà constater plusieurs choses.

Tout va un peu vite dans Cris Tales. En effet, la façon dont Crisbell apprend qu’elle a des pouvoirs et l’attaque de la ville n’est pas particulièrement convaincante et semble indiquer une petite faiblesse scénaristique, chose qu’on pardonnera plus ou moins aisément puisque le tout sonne finalement plutôt comme un prétexte afin de lancer l’aventure.

Là où le soft se révèle plus intéressant c’est dans l’intégration de la gestion de la temporalité. Crisbell pourra rapidement choisir d’agir sur le présent, le passé et le futur, ce qui donnera lieu à des choix moraux. Nous y reviendront plus bas, sachez simplement que ces choix risquent bien de représenter l’une des forces majeures du jeu autant en matière de gameplay qu’en matière d’écriture.

Enfin, l’univers du titre est une réussite totale et fait mouche dès les premières secondes grâce à sa direction artistique absolument sublime, son bon chara design, ses scènes animées de qualité et ses musiques enchanteresses. Des architectures au choix des couleurs, tout tape au bon endroit et en à peine 15 minutes on en prend déjà plein les yeux.

Un gameplay original

Cris Tales combat1

Comme dit précédemment, Cris Tales est un RPG et ses combats se déroulent au tour par tour. Attaque, défense, compétences, objets, tout l’attirail du genre est présent et relève d’un certain classicisme au premier abord, si ce n’est dans son interface plutôt originale. Cependant, le twist vient de la gestion du temps. Crisbell est capable d’utiliser un Cristal lui permettant d’envoyer ses ennemis dans une autre temporalité, ce qui amène des stratégies vraiment originales.

Illustration : cette démo permet d’affronter un boss totalement invincible car se protégeant avec un énorme bouclier. Il nous est alors demandé d’utiliser un sort d’eau sur la protection puis d’envoyer l’ennemi dans le futur afin de faire rouiller le bouclier, laissant ainsi l’ennemi sans défense. Très bien vu et prometteur, même s’il faudra voir si les stratégies se révèlent toutes aussi originales et bien intégrées dans le jeu final.

Ces pouvoirs sont également utilisables en dehors des combats. Concrètement, lors de vos déplacements, un prisme divise l’écran en 3. Au centre se trouve toujours Crisbell et ce qu’elle voit, c’est-à-dire le présent, tandis qu’à la gauche de l’écran nous voyons le passé et à droite le futur. Il suffit alors de se déplacer de gauche à droite pour découvrir comment était ou sera un lieu en temps réel.

Ingénieux, ce système se révèle très intéressant car il mène à des quêtes nécessitant de faire des choix. Dans cette démo, nous avons pu constater que dans le futur, deux maisons allaient s’écrouler pour diverses raisons. Après quelques péripéties, Crisbell trouve u moyen d’empêcher cela grâce à un objet, malheureusement, elle n’en a qu’un, il faut donc choisir qui l’on sauvera dans le futur, et qui sera condamné.

Tout comme les combats, il faudra voir si cette fonctionnalité arrive à se renouveler sur le long terme, mais dans tous les cas l’idée reste très réjouissante pour le moment.

Quelques imperfections

Cris Tales World Map

Cris Tales est prévu pour le 17 novembre prochain, cela veut dire que le titre va encore bénéficier de quelques mois de peaufinage, et c’est tant mieux car l’expérience n’est pas encore optimale. Bien que le constat soit plus que positif de manière générale, il faut bien avouer que quelques détails agacent.

Tout d’abord, les temps de chargement. Leur durée n’est pas le problème ici, non. Ce qui gêne, c’est que ces derniers sont des écrans d’un blanc immaculé qui vous exploseront la rétine mais pas pour les bonnes raisons. Vous en avez un à chaque changement de zone, et croyez-nous, si vous jouez le soir, ces flash lumineux risquent de vitre vous donner mal au crâne.

Le boss nous a quant à lui semblé avoir besoin d’un petit équilibrage au niveau de ses points de vie, car l’affrontement s’est plutôt éternisé pour pas grand-chose, car une fois la stratégie comprise, on ne fait finalement que spammer la même chose en boucle sans plus de subtilité.

Enfin, le jeu souffre d’un backtracking absolument affolant et ce dans sa première heure à peine. Attendez-vous à devoir faire d’innombrables allers-retours entre les mêmes zones pour un oui ou pour un non. Nous croisons les doigts pour qu’il ne s’agisse pas ici d’une tendance mais bien d’une exception.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Bien que Cris tales présente encore quelques problèmes (dont certains pouvant être facilement réglés), l'expérience globale est plus que satisfaisante. Le gameplay marche vraiment bien, la mécanique du temps est originale et bien intégrée, et surtout la direction artistique est absolument superbe (au cas ou vous ne l'auriez toujours pas compris). Nous avons hâte de poser nos mains sur la version définitive.

Okhario
Note du panda