Aka : Notre interview avec Namra, créateur du jeu où l’on incarne un panda roux

Aka KeyArt Logo 1080 1

Si vous aimez les animaux tout mignons, Aka vous aura certainement tapé dans l’oeil lors du dernier AG French Direct. Le titre était présent lors de cette édition afin de présenter un premier trailer, et à cette occasion, nous avons pu nous entretenir rapidement avec Namra afin d’en savoir un peu plus sur le jeu.

Univers et influences

Aka Screenshot1 2

  • Tout d’abord, merci pour cette interview et pour votre temps ! Pouvez-vous rapidement vous présenter, qui êtes-vous et quel est votre rôle sur le jeu ?

Merci à vous! Je suis Namra, créateur du jeu Aka. Je travaille essentiellement seul, cependant j’ai recours à de l’aide extérieure sur certains aspects, comme la musique.

  • Le contexte narratif d’Aka est encore assez nébuleux. Pouvez-vous nous en dire plus sur son histoire et son univers ? Qui est Aka ? Y-a-t ’il une raison pour laquelle il/elle porte ce nom ? La progression sera-t-elle linéaire ?

La guerre est finie et le Panda roux que l’on dirige souhaite à présent trouver la paix intérieure sur son île. Malheureusement, des fantômes hantent les lieux pour rappeler des événements qui l’ont traumatisé pendant la guerre. 

En Japonais, Aka désigne le rouge (la couleur du personnage) mais en Occident cela peut se référer à ‘Also Known As’. J’aime cette ambiguïté car cela pourrait symboliser les deux facettes de sa personnalité. 

La progression ne sera pas linéaire. En fait, le joueur peut même décider d’ignorer l’histoire et vivre avec les fantômes aussi longtemps que cela lui chante.

  • Du peu que l’on sait sur votre production, on a l’impression que le gameplay semble s’inspirer des licences Stardew Valley ou Story of Seasons. Est-ce le cas ou l’expérience sera-t-elle complètement différente (et en quoi) ?

L’expérience sera différente, même si les jeux ont en commun le système de farming. Les exemples cités proposent au joueur d’étendre leur territoire, modifier le paysage, gagner de l’argent et exploiter les ressources. À l’inverse, Aka propose de faire revenir la faune et la flore. Ainsi, on ne pourra pas couper d’arbre vivant ou exploiter des animaux; le jeu propose un système inspiré de la permaculture où chacun joue un rôle. Mettre des fleurs pour faire revenir les abeilles, des poules pour se nourrir des limaces qui peuvent manger les légumes, etc. 

Si l’on devait comparer Aka à des jeux existants, je dirais qu’il faudrait imaginer un mix entre Alba, A Short Hike et Animal Crossing. Ceci dit, Stardew Valley et Don’t Starve m’ont beaucoup influencé en termes d’ergonomie.

  • La description de la page Steam d’Aka indique que les joueurs et les joueuses pourront se balader dans un petit monde ouvert. Pourriez-vous apporter quelques précisions à ce sujet ? Le monde sera-t-il tout de même suffisamment grand pour éviter de revoir trop souvent les mêmes décors, environnements et lieux contemplatifs ?

Le monde d’Aka sera petit car cela fait partie de l’expérience. J’aime les petits environnements, denses, intéressants, où absolument rien n’est laissé au hasard. Vous vous souvenez des Polly Pocket et Mighty Max ? C’est dans cet esprit que j’ai conçu les îles; je souhaitais que le joueur n’ait pas besoin de raccourcis pour aller d’un endroit à l’autre et que traverser la map serait toujours plaisant.

Ceci dit, il y aura plusieurs îles à découvrir, 5 pour l’instant, avec des biomes très différents. Cela permettra au joueur de sortir de son île principale pour explorer, trouver des objets et faire des rencontres uniques.

  • Derrière toute la mignonnitude de cette direction artistique, Aka semble aborder des sujets plus lourds, notamment sur la guerre et la mort. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Évidemment, parmi mes inspirations se trouvent les œuvres du studio Ghibli. Pompoko en particulier; le sujet est lourd, le film est long et triste, mais il se regarde à travers ce prisme qui fait que que l’on reçoit toutes les idées avec plaisir.

Aka parle d’un ancien guerrier qui veut trouver la paix intérieure. Chaque personne a ses propres démons (son passé, son travail, sa vie sociale…) et j’espère que les joueurs pourront transposer leurs difficultés à ceux du héros. Ainsi, le design coloré, rond et flatteur aide à ce que le joueur ait un bon moment, sans oublier que ceci cache des vérités qu’il faudra affronter.

  • Pourquoi avoir choisi un panda roux en tant que héros (on valide fortement ce choix à la rédaction) ? Vous pensiez également à un Shiba en premier lieu n’est-ce pas ?

Effectivement, le Shiba était une option. En fait, jouer un chien avait une forte valeur symbolique à mes yeux car c’est un animal tellement dévoué, qui donnerait sa vie à son maître. Jouer un chien ‘libéré’ me plaisait, mais j’ai finalement opté pour un Panda roux pour plusieurs raisons : d’abord l’aspect graphique, mais aussi parce que c’est un animal menacé par la chasse et la déforestation. Notre personnage est un survivant, et je trouvais le parallèle judicieux.

Précisions sur la sortie

Aka screenshot2 3

  • Comment avez-vous vécu la dernière Game Cup, où Aka a été plébiscité ?

J’ai pu faire la rencontre de certains autres créateurs et c’était vraiment chouette ! J’étais le seul « solo dev » et cela était un peu effrayant. Je suis content du résultat et je trouve les projets Deer & Boy et Hammersong extrêmement prometteurs. Il me reste à présent à mettre en place la campagne KissKissBankBank donc ce n’est que le début !

  • Vous avez évoqué une arrivée sur PC et Switch. La sortie sera-t-elle simultanée ou d’abord sur PC puis sur Switch ?

La version Switch se fera probablement dans un second temps. Cela dépendra de l’éditeur avec lequel je vais signer, mais ce sera une compagnie tierce spécialisée dans le portage qui cela prendra en main.

La sortie sur Switch est une vraie volonté, le projet a été conçu dès la base avec cela en tête; de plus, une très grosse proportion des gens intéressés par le projet sont des joueurs Switch, et cela reste la question que l’on me pose le plus.

  • Auriez-vous une anecdote amusante à nous raconter autour du projet et de sa conception ?

Tout a commencé avec une vieille illustration que j’ai faîte, où l’on voit un Panda roux samurai qui aiguise son sabre… Étrangement, c’était une des illustrations les moins populaires de mon blog de l’époque mais un jour, en faisant le tri j’ai regardé ce mignon Panda avec ce lourd passé et c’est cela qui m’a inspiré Aka

  • Un dernier mot pour nos lectrices et lecteurs ?

Merci d’avoir pris le temps de lire cet interview, je travaille fort pour délivrer un produit qui sera à la hauteur de vos espérances et qui pourra vous aider à vous évader. N’hésitez pas à me suivre sur Twitter ou Instagram !

Nous remercions Namra pour le temps qu’il nous a accordé ainsi que ses réponses. Aka est pour l’instant prévu sur PC via Steam pour le mois de mars 2022 et arrivera un peu plus tard sur Nintendo Switch.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.