Zanki Zero : Last Beginning s’offre un trailer de gameplay

Pile avant le début de Koh-Lanta

Toujours prévu pour le 9 avril en occident, Zanki Zero : Last Beginning travaille sa communication et nous gratifie d’un nouveau trailer de gameplay.

Je te survivrai

Si le jeu est sorti il y a plus d’un an au Japon, cette bande-annonce est l’occasion pour nous de découvrir de quoi sera fait nos journées dans ce jeu qui mélange dungeon-crawler, survie et aventure textuel. Les combats contre la faune locale se feront donc en temps réel et permettra à notre équipe de 4 joyeux explorateurs (parmi 8 personnages principaux présentés ici) d’enchainer combos et attaques spéciales. Celles-ci, dénommées « Clione Skills », permettront de soigner vos alliés, de faciliter l’exploration en brisant certains murs ou encore de tout faire sauter, quitte à sacrifier son lanceur. Certains ennemis une fois vaincus débloqueront ces fameuses capacités Clione qui ne semblent avoir aucun rapport avec le mollusque de mer du même nom.

Heureusement, le scénario et le gameplay de Zanki Zero tourne autour de la possibilité pour nos héros de se cloner. En effet, leur espérance de vie ne dépasse pas les 13 jours, durant lesquels ils seront tour à tour enfants, adultes et vieillards. Il faudra cependant prendre soin de nos survivants en allant récolter de quoi se nourrir et de quoi construire de nouvelles infrastructures sur Garage Island, l’île en ruine qui sera le théâtre de l’aventure. Qu’il s’agisse d’un potager, d’une cuisine, de chambres ou tout simplement de toilettes, chaque lieu s’avèrera indispensable pour se préparer au mieux avant de partir en expédition. L’interface quant à elle rappellera aux habitués les menus des modes bonus de la série Danganronpa qui proposaient une relecture du jeu façon RPG/Gestion.

8 ruines seront explorables et peuplées d’entités monstrueuses évoquant par instants la saga Shin Megami Tensei. C’est d’ailleurs en arrivant au bout de ces donjons que l’on pourra obtenir des réponses à nos questions sur le scénario. Mais avant d’en arriver là, on pourra se familiariser avec les protagonistes en renforçant leurs liens sociaux en les faisant dormir ensemble par exemple, débloquant au passage des artworks et des scènes que l’on qualifiera gentiment de peu adaptés à une découverte sur le lieu de travail.

A ce propos Spike Chunsoft a communiqué sur les changements apportés au jeu pour sa sortie occidentale et si on peut se féliciter de pouvoir profiter d’un équilibrage global ou de la présence de costumes supplémentaires, certains fans se sont plaints d’une auto-censure jugée injustifiée. Celle-ci concerne notamment Sachika, le « pêché originel », seul personnage qui ne vieillit pas et conserve donc son apparence de gamine de 10 ans. Adieu donc plan culotte.
En revanche le plus gros changement vient de la suppression des « Child bedtime event », la version « enfant » des scènes extras sus-mentionnées, dont on peut se demander pourquoi elles ont un jour existé. Et si vous souhaitez connaître la liste exhaustive des changements apportés, il faudra se diriger vers le site officiel.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp