Sony : Suite au mail controversé de Jim Ryan, PlayStation refuse que ses studios prennent position, Bungie et Insomniac réagissent

Sony jim ryan

Il y a quelques jours, l’arrêt Roe v. Wade a été remis en cause aux Etats-Unis, ce qui pourrait alors laisser à chaque Etat la possibilité de légiférer sur la question de l’avortement, en le rendant illégal ou non. Un retour en arrière qui secoue actuellement le pays, avec un débat qui s’est aussi invité dans le monde du jeu vidéo suite à un mail de Jim Ryan, qui a déclaré qu’il fallait ici respecter les opinions de chacun, avant de s’étaler sur la vie de ses animaux de compagnie. Un mail qui est apparemment très mal passé en interne, surtout chez Insomniac Games.

Un conflit interne au sein des PlayStation Studios

Suite à l’envoi de ce mail, Insomniac Games a exprimé son mécontentement et a décidé de faire un don à hauteur de 50 000 dollars à une association défendant le droit à l’avortement (Women’s Reproductive Rights Assistance Project). Cela a été rendu public par le Washington Post, qui rapporte également que Sony va faire de même, tout en versant des dons individuels aux personnes du studio qui pourraient être impactées par cela, grâce à son programme PlayStation Cares.

Le CEO du studio, Ted Price, révèle que Insomniac a envoyé un dossier de plus de 60 pages à Hermen Hulst en demandant à ce que Sony fasse mieux sur le sujet et s’occupe davantage des employés qui seraient affectés par cette histoire. Sony et Insomniac devraient maintenant travailler sur un programme offrant une aide financière aux employés qui devraient éventuellement voyager en dehors de leur état pour avoir droit à l’avortement, si l’arrêt était remis en cause.

Cependant, Ted Price révèle aussi que Sony refuse que les PlayStation Studios prennent officiellement position sur le sujet en public. Il affirme alors que si Insomniac refusait de se contraindre à ces ordres, le studio ferait face à des répercussions qui pourraient l’impacter :

« Sony n’approuvera AUCUNE déclaration d’un studio sur le sujet des droits reproductifs. Nous nous sommes battus dur pour cela et nous n’avons pas gagné. En ce qui concerne notre liberté d’expression, même si nous avons BEAUCOUP d’autonomie qui est souvent tenue pour acquise, il y a des moments où nous devons reconnaître que nous faisons partie d’une organisation plus large. Pour la plupart, notre capacité à tweeter est sans entrave. Cependant, il y a de rares moments où nous sommes en opposition (comme cette semaine) et SIE aura le dernier mot. »

Quid de Bungie dans tout cela ? Le studio s’est déjà publiquement exprimé sur cette affaire en défendant les droits des femmes, mais c’était avant que Sony souhaite qu’aucun des PlayStation Studios ne s’exprime sur cette affaire.

En réponse à un tweet qui demandait maintenant comment Bungie allait se positionner dans tout cela, le community manager du studio a déclaré : « il n’y aura jamais de « muselière » assez grande pour nous empêcher de défendre ce qui est juste ». Ce à quoi le CEO de Bungie, Pete Parsons, a simplement répondu « Oui », en affirmation à cette prise de position.

On ignore encore quelles répercussions pourrait engendrer toute cette affaire sur le studio, mais on imagine que Jim Ryan se prépare déjà à envoyer de nouveaux mails.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.