Sony bloque la commercialisation de Super Seducer sur PS4

Super Seducer est un jeu en FMV (ou Full Motion Vidéo), un genre que l’on avait pas vu depuis les années 90 même si quelques OVNI méconnus sur Steam utilisent également ce procédé. Il s’agit, en quelque sorte, de films interactifs où le joueurs peut décider de la suite des événements via plusieurs choix. Créé par Richard la Ruina, qui s’est autoproclamé « Gourou de la séduction » en Europe, Super Seducer : How to Talk to Girls est sensé vous donner des conseils pour séduire des femmes dans toutes sortes de situations.

Sorti le 6 mars dernier sur Steam, le titre était également prévu sur PS4 mais Sony a décidé de bloquer sa commercialisation. Même si aucune explication n’a été fournie, on imagine que cette décision fût motivée par rapport au contenu du jeu. Il fait en effet polémique de part son approche de la séduction, mais également de part quelques choix dans le jeu souvent obscènes même si, en gros, la Ruina explique que ce ne sont pas des choses à faire.

Misogyne ?

Super Seducer ne contient aucune nudité, en revanche on peut voir deux femmes en sous-vêtement dans sa chambre lorsque l’on a fait le bon choix. En effet, quand la réponse que l’on choisi est mauvaise, le gourou nous explique seul dans sa chambre pourquoi l’on s’est trompé. Quand on trouve la bonne, nous assistons donc à cette scène où l’on peut voir ces deux femmes en petites tenues dans son lit avec un complément d’information. Toute une symbolique.

Nous n’hésiterons pas à en faire un test pour avoir un avis qui ne se base pas sur les polémiques même si on imagine qu’il faudra prendre énormément de choses au second degré au vue du trailer.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.