PREVIEW. The Kindred, un nouveau sandbox en voxel

thekindredfiche 1

En développement chez Persistent Studios, dont c’est le premier jeu, The Kindred doit être considéré comme un jeu de craft et de survie. Contrairement à la majorité des titres présents sur ce secteur, ici on ne contrôle pas un personnage. En effet, à la manière d’un Banished, l’idée est ici de faire prospérer une petite communauté face au danger de la nature. Les Kins, comme le jeu les nomme, sont de petits êtres ayant fuis leur monde natal  par un portail. Ce sera donc à vous de prendre leur destin en main !

Le chef c’est vous !

thekindred1

Dans le jeu vous ne pouvez pas contrôler directement l’un de vos Kins, mais les outils sont bien là pour les faire évoluer comme vous l’entendez. La première chose à faire en début de jeu est de choisir un ou plusieurs métiers pour chacun des membres de votre tribu. Nullement besoin de se prendre la tête outre mesure car ce choix peut être modifié à tout moment de votre partie, selon vos besoins du moment. Ainsi plusieurs rôles demandent un outil spécifique, comme une hache pour le bûcheron, ou une pioche pour le mineur. Dans tout les cas, il faudra bien regarder le niveau de nos personnages, pour leur donner un emploi en adéquation avec leur compétence, et comme ça maximiser la productivité.

Une fois cette première étape expédiée, il est temps de prendre connaissance du monde qui vous entoure. Comme dans tout jeu de survie, la première chose à faire est de trouver et exploiter les filons de minerais intéressants, ainsi que de couper quelque arbres pour se construire des lits et un abri de fortune. La nourriture restant la priorité, il sera également judicieux de planter les quelques graines que vos kins ont emporté avec eux, en ayant préalablement labouré un petit lopin de terre. Les animaux pourront également servir de source de nourriture ou de lait. Attention toutefois, ici pas de réapparition des animaux, il sera alors préférable d’en faire l’élevage avant d’en faire du steak.

Plutôt classique dans ses rouages de survie, The Kindred se démarque surtout par son contrôle proche d’un jeu de gestion. En effet on donne simplement l’ordre de couper tel arbre, de miner tel filon, ou de chasser tel animal. On voit alors s’activer sous nos yeux nos ouailles, vacant à toutes les occupations que vous avez planifié. Un bouton d’avance rapide est heureusement présent, permettant d’écourter des phases parfois peu intéressantes à observer.

Le voxel, l’amour du pixel

thekindred2

La génération procédurale permet bien sûr une bonne rejouabilité, malgré tout on a ici droit à un biome unique, pour le moment du moins, ce qui entache un peu le plaisir de la découverte. À chaque nouveau monde c’est donc la topographie qui changera, la répartition des filons de minerais, ainsi que le nombre d’animaux et d’arbres présents. La taille de la carte est quand à elle sélectionnable au lancement de la partie, et ne peut pas être changé plus tard, permettant de créer des zones de toutes les tailles. Pour le moment l’envie de relancer partie sur partie est donc limitée étant donné le manque de variations, mais gageons que le jeu se bonifiera au cours de son développement sur ce point.

Pour ce qui est du rendu graphique le jeu s’en sort très bien. Le voxel donne un aspect cubique, faisant forcement penser à Minecraft, tout en gardant une identité propre. Les cubes sont en effet plus lisses, et la lumière beaucoup plus détaillée et maîtrisée que dans le titre de Mojang. Les personnages et les animaux bénéficient de la même attention, aussi mignon les uns que les autres. Un cycle jour/nuit est également présent, permettant non seulement d’admirer les étoiles et l’atmosphère de chaque heure de la journée, mais aussi et surtout de légitimer le besoin de sommeil de notre petit peuple.

Le crafting est quant à lui partie sur de bonne base. On peut déjà réaliser une multitude d’objets, en commençant par les primitives planches et autre portes en bois, pour finir avec des générateurs électrique et des lampadaires scintillants. En cours de route on notera la possibilité de faire un poulailler, des fenêtre et des enclos, ou encore une éolienne. La nourriture n’est pas négligée pour autant, une tripoté de recettes sont déjà présentes pour réaliser les plats de vos rêves, ou tout simplement tirer le meilleur partie des ingrédients que vous avez sous la main.

Les manques, les attentes et les promesses

thekindred3

Preview d’un jeu en accès anticipé oblige, le contenu est loin d’être finalisé. Actuellement en deuxième phase d’Alpha, du nouveau contenu est injecté par les développeurs de manière régulière. Au moins, on peut être rassuré sur ce point, l’équipe de Persistent Studios est réactive et compte bien aller au bout de son concept. On va donc ici faire un point sur les choses qui manquent actuellement ainsi que sur les objectifs et promesses censées arriver avant la sortie en version définitive.

Le plan de route du projet annonce l’arrivée de plusieurs aspects qui font aujourd’hui cruellement défaut à The Kindred. Tout d’abord l’introduction d’un système de maladie et de médicament, ainsi qu’un cycle de saison. Cela rendrait la survie plus intéressante et difficile, en l’état le titre étant une promenade de santé pour les habitués du genre. Dans le même ordre d’idée, l’hydratation est également au programme, attention aux futurs canicules donc !

On aura également droit à de nouveaux biomes, ayant pour but de couvrir tous les types de terrains. Enfin le manque d’ennemis est très frustrant dans cette version, mais l’introduction de prédateurs devrait palier cet écueil. Enfin la possibilité de suivre sa tribu sur plusieurs générations, ainsi que des outils de craft plus poussés sont également au programme. Vivement !

thekindred4

Au final, The Kindred est aujourd’hui une belle preuve de concept pour les amateurs de jeu de survie et de gestion. Son aspect graphique marche très bien et les bases sont solides et n’attendent que d’être bonifiées au fil des mises à jour. Il est difficile de conseiller l’achat pour le moment, 15 euros semblant un peu élevé pour le contenu présent. Mais nul doute que si les promesses sont tenues, on tiendra là un très bon jeu à génération procédurale. En tout cas, à la rédaction, on a hâte de voir comment le projet va évoluer.

The Kindred
The Kindred
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
JordanPANDA
4 années plus tôt

Excellent merci je pense allez l’essayer bientôt !

JordanPANDA
4 années plus tôt

En effet je l’ai essayé et quelques légers défauts comme la prise en main pas si simple qu’on le croit ainsi que le manque de contenu mais le potentiel est là. 🙂

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.