Aperçu : Diluvion : Un jeu d’exploration et de survie sous-marine

Membre Actugaming.net

Par

Développé par les p’tits gars de chez Arachnid Games, Diluvion est actuellement disponible dans une version démo, spécialement conçue pour la presse. Le jeu devrait sortir au premier trimestre 2017 et n’est donc pas entièrement terminé. Découvrons ensemble les premières minutes du jeu.

Explorons ensemble les fonds marins !

Diluvion (1)

Diluvion est un jeu d’exploration aux composantes survie et quelque peu RPG et vous emmènera dans les tréfonds marins pour partir à la recherche d’un trésor perdu. Le soft débute avec une cinématique de toute beauté qui vous expliquera les grandes lignes de l’intrigue scénaristique.

Alors que la Terre était une planète resplendissante et parsemée de ressources, les hommes n’en ont fait qu’à leur tête et ont mis à mal le globe terrestre. Les Dieux ont donc décidé de les punir et de leur ôter tout ce qui faisait la magnificence de la Terre, ne leur laissant qu’un objet symbolique caché dans les fonds marins. Cette légende explique que seule une personne sera digne de cet héritage et qui permettra d’apporter les ressources abondantes d’autrefois.

Cette virée sous-marine tire ses inspirations de l’oeuvre de Jules Verne ainsi que de grands classiques comme Wing Commander. Le restant de l’humanité doit lutter pour rester en vie et cherchera chaque ressource encore disponible pour survivre.

Voici la toile de fond que Diluvion propose. Une histoire plutôt intéressante, mise en avant dans l’aventure par les rares dialogues des personnages, les rencontres que vous ferez et cette superbe cinématique d’ouverture.

Un gameplay accessible et très appréciable

Diluvion (3)

Le joueur sera aux commandes de son propre sous-marin et vous devrez explorer le monde aquatique pour avancer dans l’aventure. Si l’exploration et l’aventure sont les principaux sujets du soft, Diluvion intègre des composantes RPG et de jeux de survie en son sein.

Vous serez directement propulsés aux commandes de votre submersible et des renseignements seront indiqués à l’écran pour contrôler son fonctionnement. Vous pourrez ainsi avancer, en fonction de différentes vitesses et reculer. Les déplacements se feront à la souris en fonction d’une réticule qui vous indiquera la direction choisie. Petit à petit, vous remarquerez d’autres commandes, comme descendre, monter, tirer des torpilles ou encore, sonder pour découvrir de nouveaux lieux et objets.

Diluvion est une bonne petite découverte et ne demande qu’à être explorée davantage

Le premier endroit que vous allez parcourir sera un bar. Tout est en point’n click puisqu’il n’y a seulement que la partie exploration où vous vous déplacerez véritablement. Ensuite, ce sera à vous de cliquer sur telle ou telle action à effectuer ou sur un personnage bien précis pour effectuer une action. D’ailleurs, à chaque endroit que vous croiserez, vous devrez amarrer votre navire pour y parvenir. Précisons au passage que Diluvion peut être joué à la manette ou au clavier. Le test a été effectué seulement sur ce dernier.

Les contrôles sont assez simples et le soft dispose d’une bonne accessibilité. On comprend rapidement les touches assignées et le tout est personnalisable via les menus. De toute manière, il sera rarement question de réactivité puisqu’une fois la vitesse choisie, votre sous-marin avancera de lui-même, ce sera à vous de ralentir ou d’accélérer selon les situations et de cliquer avec votre souris pour attaquer. Cependant, il est parfois compliqué d’entreprendre une manœuvre selon où vous êtes et le vaisseau peut sembler lourd à la détente avec une navigation quelque peu difficile.

20.000 lieues sous la mer

Diluvion (2)

Mais le soft ne s’arrête pas là puisque des composantes RPG et Survie seront de mises. Vous aurez en effet une barre de vie pour votre vaisseau, en cas d’attaques ou tout simplement, lorsque vous vous prenez des mines aquatiques mais un indicateur d’oxygène est également visible à l’écran. Votre équipage a besoin de respirer et consomme donc cette jauge. Cette dernière ne se remplit qu’à certaines couvertes et points d’amarrage et l’on ne peut que vous conseiller de faire attention à avoir toujours un bar à proximité pour faire le plein de bouteilles d’oxygène.

De plus, il est possible d’améliorer son embarcation à l’aide d’armes plus puissantes et de nouveaux équipements. Cela vous permettra d’augmenter la résistance ou encore, la portée de vos attaques. Les différents alliés qui composeront votre équipage disposeront de leurs propres compétences et de leur personnalité, et vous devrez ainsi choisir les bonnes actions à effectuer avec chacun d’entre eux. Vous serez en mesure de recruter de nouveaux coéquipiers en avançant dans l’histoire.

Mais attention, ne prenez pas cette gestion à la légère. Vaut mieux placer les marins aux postes qui leurs conviennent pour améliorer au mieux vos performances. Chaque personnage ayant ses propres compétences, vous aurez parfois des affinités plus convaincantes que d’autres.

Une immersion sous-marine très convaincante

Diluvion peut se targuer d’avoir des visuels 3D très réussis. Bien que l’on se retrouve dans une version en développement et facilement parsemée de soucis techniques – notamment avec des textures de mauvais augure et des problèmes de collisions, le tout est très respectable. Les décors sont jolis et les environnements donnent ce sentiment d’immersion avec la faune et la flore des fonds marins. Dommage que le tout est parfois un peu trop sombre, vous embarquant dans des coins en cul-de-sac et une difficulté à voir au loin.

Concernant la bande-son de Diluvion, elle reste correcte, notamment grâce aux premières musiques qui fredonnent un air particulièrement plaisant. Mais les bruitages environnants sont un peu discrets et juste de bonne facture et les voix-off n’ont rien d’exceptionnelles.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Cette version de Diluvion nous a permis d'en connaître un peu plus sur les intentions du studio et très clairement, le titre est prometteur. Bien que perfectible, son gameplay est bien rodé et pose des bases plutôt solides. Malgré une navigation quelque peu rocambolesque, les autres composants sont bien ficelés et nous immergent 20.000 lieux sur la mer dans notre propre sous-marin à explorer les alentours. Bien évidemment, il s'agit ici d'une démo et cela ne représente en rien l'expérience finale, mais si les développeurs améliorent la progression en jeu et la maniabilité, on peut tenir là une excellente production. A suivre.

Julien
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.