Polium One : La première console basée sur les NFT qui fait déjà polémique

Polium one 1

Le marché des NFT n’est plus ce qu’il était six mois auparavant. Le phénomène semble être sur la pente descendante, de la même manière que certaines crypto-monnaies, et c’est pourquoi on voit de moins en moins d’acteurs du jeu vidéo annoncer publiquement des projets autour de cette technologie, sauf quelques téméraires. Et alors que les projets de jeux autour des NFT semblent déjà être un peu risqués, la société Polium prend le risque développer la première console Web 3.

Une Ouya-bis, mais sans jeu (et plus polluante)

Voici donc la Polium One, une console qui se présente comme la première console utilisant les blockchains. Polium indique que cette machine possèdera une manette avec lecteur d’empreintes pour améliorer sa sécurité, ainsi qu’une fonction « portefeuille » qui vous permettra de gérer tout ce qui touche à vos cryptomonnaies.

Et les jeux dans tout ça ? Vous vous en doutez, Polium évite bien la question, et aucun jeu n’a été ne serait-ce que pitché pour le moment. Des discussions auraient démarré avec des développeurs, sans qu’on sache lesquels. On sait seulement que l’entreprise vise un rendu 8K et 120 fps, ce à quoi on a envie de répondre : « bien sûr ».

Cette console ne sera accessible à la précommande que par les personnes qui achèteront un Polium Pass, qui n’est rien d’autre qu’un NFT qui sera disponible en 10 000 exemplaires (ça y est, vous la sentez venir l’arnaque ?). Elle est pour l’instant prévue pour le troisième trimestre 2024, encore faut-il que le projet aille jusqu’au bout.

Une campagne de communication calamiteuse

Et forcément, à peine annoncée, cette console est déjà la source de nombreuses polémiques, notamment autour de son logo, étrangement similaire à celui de la GameCube. Suite aux critiques, Polium a indiqué qu’un nouveau logo était en cours de fabrication. Au moins, ça donne la couleur.

Suite aux critiques, Polium a adressé un message qui coche toutes les cases des communiqués d’entreprises ayant lancé des projets NFT mal reçus :

« Nous avons perçu de la peur, de l’incertitude et du doute ainsi que des critiques concernant notre capacité à exécuter ce projet. Pour clarifier, nous sommes quatre à construire le prototype fonctionnel de la console et de la manette. Nous avons de l’expérience dans le développement matériel et logiciel […] Nous devrions avoir un prototype fonctionnel d’ici novembre ou avant. Nous montrerons le prototype en direct sur YouTube ou demanderons à un influenceur de confiance de vous montrer tout cela. Le prototype prouvera que la console peut exécuter des jeux qui se trouvent sur différentes blockchains et construits avec différents langages de programmation. Nous n’accepterons aucune précommande/financement tant que nous n’aurons pas montré le prototype et si la communauté est intéressée. »

Donc encore une fois, c’est le public qui ne comprend pas le projet, et pour nous rassurer, la réponse de l’entreprise est de montrer que tout va bien se passer grâce à des présentations de la machine par des influenceurs, car les influenceurs sont évidemment réputés pour leur neutralité, c’est bien connu.

On l’avoue, on est pas tout à fait neutre non plus concernant cette annonce (et encore, on se retient), mais on ne pourra que vous conseiller de rester prudent face à ce genre de projet, qui n’a rien de rassurant.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
squalltis
squalltis
1 mois plus tôt

Tant qu’il y aura des gens qui acheteront du sable dans le désert, il y en aura d’autres qui en vendront.

Dernière modification 1 mois plus tôt par squalltis
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.