Nintendo souhaite produire 30 millions de Switch durant cette année fiscale

Nintendo Switch

La production de consoles est véritablement impactée par la pandémie, comme on peut aisément le voir avec la PS5 et la Xbox Series X, qui souffrent de problèmes de réapprovisionnement. La Switch est aussi impactée, même si Nintendo a indiqué que pour le moment, aucun manque de stock n’était à prévoir. Cependant, il est étonnant de voir que le constructeur souhaite mettre les bouchées doubles et produire encore plus de Switch durant cette année fiscale.

Un dernier effort avant l’arrivée d’un nouveau modèle ?

Dans un rapport publié par Nikkei, relayé par VGC, on a apprend en effet que Nintendo aurait indiqué à ses partenaires que la production de consoles Nintendo Switch allait augmenter, pour espérer atteindre 30 millions de consoles produites d’ici fin mars 2022. Ce chiffre est déjà impressionnant en temps normal, mais couplé à des problèmes liés à la pandémie et au fait que la console est vieille de quatre ans, il est encore plus important.

Rien ne dit pour autant que Nintendo pourra atteindre cet objectif, mais l’ambition est là. On pourra alors se demander ce qu’il en est de la Switch « Pro », que l’on pensait voir arriver bientôt et qui mettrait forcément le premier modèle en retrait.

Nikkei indique cependant qu’un nouveau modèle pourrait arriver prochainement, mais que Nintendo n’a pas souhaité communiquer sur ce sujet, tout comme sur les chiffres annoncés.

Il est vrai que face au succès de la Switch qui ne faiblit pas, Nintendo n’a aucun intérêt à se presser. Il ne reste plus qu’à voir si cette nouvelle année continuera sur la même lancée que les précédentes pour la Switch.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.