Final Fantasy XIV : Interview avec Naoki Yoshida à l’occasion de la sortie de l’extension Shadowbringers

Final Fantasy XIV : Interview avec Naoki Yoshida à l'occasion de la sortie de l'extension Shadowbringers

L'extension aurait dû s'appeler Darkbringers...

À l’occasion de la sortie de la nouvelle extension du MMO Final Fantasy XIV nommée Shadowbringers, nous sommes allés à la rencontre du directeur et producteur Naoki Yoshida. Nous en avons donc profité pour lui poser quelques questions.

Si vous êtes totalement inconnu au MMO de Square Enix, sachez tout de même que le titre sort tout juste sa 3ème extension. Cet épisode accueille des millions de joueurs depuis maintenant plus de 6 années.

Naoki Yoshida se livre à nous

Avez-vous d’ores et déjà eu des retours concernant l’accès anticipé et si oui, en êtes-vous satisfait ?

Naoki Yoshida : Du point de vue du développement, pour ce qui est de cet accès anticipé, nous sommes très transparents. Nous n’avons rencontré aucun problème notable. En dépit du nombre conséquent de joueurs connectés, nous sommes capables de fournir un service stable et nous en sommes très heureux.

Concernant le style artistique de Shadowbringers, quelles sont vos sources d’inspiration, plus particulièrement pour ce qui est des villes et des zones d’exploration ?

Il est difficile de répondre à cette question, car il n’y a pas véritablement d’inspirations extérieures. Aucun titre n’a influencé le jeu et ce pour une raison simple. Au cours des six années de développement du jeu, le maître mot de la création conceptuelle aura été de faire quelque chose qui n’avait jamais été fait auparavant. On voulait quelque chose de nouveau concernant le concept du jeu. Nous avons voulu retourner complètement l’histoire. C’est cela qui aura joué un rôle important dans la création du jeu.

La PS5 et la prochaine Xbox évoquées

Final Fantasy XIV possède aujourd’hui un contenu massif, qui représente énormément d’heures de jeu. Sachant qu’il faut à tout prix convaincre les fans de la première heure tout en essayant d’attirer de nouveaux joueurs. Comment gérez-vous ce double aspect durant le développement ?

Oui, nous avons toujours accordé une importance capitale aux nouveaux joueurs pour qu’ils puissent, en quelque sorte, avoir la possibilité de rattraper les vétérans. C’est la raison pour laquelle nous avons modifié la quantité de points d’expérience qu’ils pouvaient obtenir du contenu antérieur, lors de chaque sortie d’extensions.

Cela permet d’attirer les joueurs vers le haut pour leur permettre d’accéder rapidement au nouveau contenu. Il convient également de souligner l’attitude positive des joueurs les plus expérimentés à l’égard des nouveaux aventuriers. Ils ont un rôle de guide à jouer. Final Fantasy XIV est un jeu de fans, chacun peut y jouer et y prendre du plaisir. En suivant uniquement le scénario principal, il sera possible de comprendre l’histoire dans sa globalité. Il n’y a aucune inquiétude à avoir.

Comment comptez-vous gérer le passage aux consoles de nouvelle génération pour FFXIV ?

Pour ce qui est de proposer un jeu qui soit disponible sur les consoles de nouvelle génération, que ce soit la PlayStation 5 ou la prochaine Xbox, le portage se fera facilement car ces machines disposent de caractéristiques plus élevées. Toutefois, si nous devons utiliser la puissance que ces consoles offrent, alors FFXIV devra être upgradé pour qu’il soit jouable avec ces nouvelles spécificités.

Il n’y a pas d’urgence dans l’immédiat mais nous restons à l’écoute. Nous essayons également de cibler la demande. Car si les joueurs souhaitent jouer avec des graphismes de haute qualité et que nous décidons de réaliser ce souhait, alors les coûts pourraient se révéler être faramineux. Ainsi, nous devons être sûrs de pouvoir disposer de la structure et des fonds nécessaires pour le faire.

L’extension aurait dû s’appeler DarkBringer

Pour terminer, avez-vous une anecdote concernant le développement de Shadowbringers à révéler aux lecteurs d’ActuGaming ?

Difficile d’en choisir une, il y a vraiment beaucoup de choses… Au départ, je souhaitais appeler cette extension de Final Fantasy XIV DarkBringer au lieu de ShadowBringers parce que l’acronyme SB représentait déjà l’extension précédente, à savoir Stormblood. On s’est dit que cela pouvait rendre la situation confuse entre toutes ces extensions.

C’est pourquoi nous voulions donner le nom de DarkBringer. Malheureusement, c’était déjà une marque déposée, il était donc impossible de l’utiliser. Nous avons eu de nombreuses discussions à ce sujet, mais nous avons finalement opté pour Shadowbringers.

Pour rappel, Final Fantasy XIV: Shadowbringers est disponible depuis le 2 juillet 2019 sur PlayStation 4, PC et Mac. N’hésitez pas à jeter un œil à notre test pour avoir un avis plus approfondi sur cette nouvelle extension.

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Copy link