Monster Hunter Generations Ultimate : Notre Interview avec Shintaro Kojima

Interview Kojima Monster Hunter Generations Ultimate Switch

Lors d'un événement presse, nous avons eu l'honneur d'avoir une entrevue avec Shintaro Kojima, le producteur de Monster Hunter Générations Ultimate.

Sorti il y a un an de cela au Japon, Monster Hunter Générations Ultimate va enfin arriver le 28 août prochain dans nos bonnes vieilles contrées européennes sur Switch. A cette occasion, nous avons pu poser quelques questions à Shintaro Kojima, le producteur de Monster Hunter Generations Ultimate.

  • Tout d’abord enchanté et merci pour votre temps ! Est-ce que vous pouvez vous présenter, qui êtes-vous, et quel est votre rôle au sein du studio ?

Shintaro Kojima : Chers amis français bonjour, je suis Shintaro Kojima et je suis le producteur de Monter Hunter Generations Ultimate.

  • Monster Hunter Generations Ultimate a été annoncé en Occident quelques mois seulement après la sortie de Monster Hunter World. Est-ce que ce sont les ventes records en si peu de temps qui vous ont rapidement décidés ou est-ce que c’était prévu et vous vouliez attendre la sortie de Monter Hunter World ?

Shintaro Kojima : Le jeu a toujours été prévu pour une sortie en Occident. Seulement, la réalisation de la version occidentale nous a pris un peu plus de temps que prévu, et il était aussi question pour nous de choisir le moment le plus opportun pour l’annoncer.

  • Pouvez-vous nous dire les raisons de ne pas sortir cette version Ultimate sur 3DS en Europe ? Est-ce que c’est une manœuvre pour mettre la Switch à l’honneur ? Est-ce que c’est une décision de Capcom ou de Nintendo d’ailleurs ? 

Shintaro Kojima : En fait non, ce n’est pas du tout une décision de Nintendo. C’est plutôt nous qui souhaitions présenter un Monster Hunter le plus joli possible, et nous avons préféré nous concentrer sur la version Switch pour l’adaptation. Je pense d’ailleurs que les joueurs 3DS ne seront pas lésés, car il est possible de prendre la sauvegarde de Monster Hunter Generations et de la transférer sur Monster Hunter Generations Ultimate.

  • Monster Hunter Generations Ultimate est sorti en mars 2017 au Japon, soit bien avant Monster Hunter World, qui est un titre accessible pour les nouveaux joueurs de la série. Est-ce que vous n’avez pas peur qu’il souffre trop de la comparaison avec Monster Hunter World

Shintaro Kojima : Alors effectivement, la manipulation du jeu est légèrement différente entre Monster Hunter Generations Ultimate et Monster Hunter World. Je pense que même si vous allez faire des petites erreurs au début, Monster Hunter Generations Ultimate reste à sa manière un jeu qui est suffisamment facile à prendre en main pour que l’on arrive à s’adapter très vite au bout de quelques heures.

  • Même si l’on sait que Monster Hunter Generations Ultimate aura déjà un contenu énorme avec plus d’une centaine de monstres, allez-vous continuer à en ajouter via des mises à jour ? 

Shintaro Kojima : Alors il n’y aura pas de nouveaux monstres à télécharger, mais il y aura des nouvelles quêtes à télécharger qui seront assez nombreuses. Par contre, il y a des monstres qui sont déjà dans le jeu, mais qui n’apparaîtront qu’à certaines quêtes annexes.

  • Du coup, est-ce qu’il y aura un système d’événements comme dans Monster Hunter World

Shintaro Kojima : Non, il n’y aura uniquement que des nouvelles quêtes à télécharger.

  • Pouvez-vous nous parler de la création des monstres ? Comment est-ce que cela se passe, quelles sont vos inspirations, quel est le processus ? 

Shintaro Kojima : C’est un processus qui nous prend énormément de temps. D’autant plus qu’il s’agit du monstre principal du jeu qui va servir sur la couverture parce qu’en général, c’est un monstre qui va être le représentant de ce que va être le thème principal du jeu. Donc je dirais que d’une manière générale, la moitié du temps de développement du jeu se fait dans la création de monstres. Il arrive aussi d’ailleurs que l’on change en cours de route parce que le monstre ne convient pas par rapport à l’image qu’on veut donner du jeu ou vice versa. Il arrive aussi qu’on change un peu le jeu en cours de route pour être le plus proche du monstre que l’on a créé. Donc voilà, c’est un processus qui est extrêmement long.

  • N’y a-t-il pas une crainte pour que les joueurs occidentaux, qui ont connu la licence via Monster Hunter World, soit un peu déroutés par ce Monster Hunter Generations Ultimate

Shintaro Kojima : Je n’ai pas vraiment de réponse à vous apporter, car tous les Monster Hunter sont différents. Chaque épisode est très spécifique, et les gens qui ont joué à plusieurs épisodes de Monster Hunter vous le diront. Je ne pense pas que les joueurs de Monster Hunter World seront déroutés s’ils passent sur Monster Hunter Generations Ultimate parce que chaque Monster Hunter a ses propres spécificités. Ce que je peux leur dire, c’est que ce jeu-là est extrêmement riche, et je vous l’ai dit tout à l’heure, c’est le jeu où il y a le plus de monstres. C’est également le jeu qui a le plus grand nombre de quêtes, et c’est aussi un titre qui s’offre un style de jeu très riche. Parce que comme dans Monster Hunter World, il y a 14 armes, mais derrière il y a six styles de combat. Si vous mêlez d’ailleurs ces six styles de combat aux différentes techniques de chasse, vous allez pouvoir personnaliser votre style de combat. Et en personnalisant ce style de combat, vous allez forcément créer vos propres enchaînements. Et du coup, c’est un jeu où l’on va vraiment essayer d’avoir la classe, et où l’on va être tellement fier de ses actions pour montrer à ses potes en leur disant « t’as vu comment j’assure ! ». Donc c’est vraiment un jeu qui est axé là-dessus, soit sur la personnalisation au maximum.

Au passage, le jeu est vraiment très riche en matière de customisation cosmétique. En gros, vous allez pouvoir être habillé d’une armure, mais en apparence avoir une autre armure pour pouvoir regarder les stats qui vous intéresse, tout en ayant le look que vous voulez. Il y a aussi des fashions hunters, qui sont des joueurs qui jouent à Monster Hunter pour avoir la plus belle armure. Après, il y a un dernier conseil que je peux donner à vos lecteurs que vous pourrez leur transmettre, surtout ceux qui jouent à Monster Hunter Generations sur 3DS. Je sais qu’il y a  beaucoup de joueurs sur 3DS qui n’ont pas fini les quêtes des villages, tout simplement parce qu’ils passent leur temps à combattre en multi ce qui est très bien. Mais le truc, c’est que l’on pourra après transmettre les sauvegardes entre la 3DS et la Switch. Et ce que je conseille aux gens c’est que s’ils ont envie de jouer les fashion hunters, et d’avoir accès aux quêtes pour avoir les plus belles armures du jeu, c’est de terminer toutes les quêtes du scénario des villages.

  • Dernière question, avez-vous une petit information croustillante et exclusive ou quelque chose à déclarer à tous les fans de Monster Hunter sur Actugaming.net ? 

Shintaro Kojima : En fait, comme le jeu est sorti il y a plus d’un an au Japon, et qu’en plus c’est un jeu que les Japonais ont saigné dans tous les sens, y’a pas vraiment de secrets que je peux vous révéler. En revanche, je peux vous révéler quelques anecdotes de développement. Par exemple dans cet épisode, on peut jouer avec les Palicos, et je peux vous raconter comment ça s’est passé. J’avais demandé à quelqu’un de me demander si c’était possible de le faire, et il m’a jamais répondu en deux mois. Du coup je me suis dis que s’il ne répond pas, c’est que ça doit être impossible à réaliser. Et deux mois plus tard en fait, il arrive avec un dossier épais, et il me dit « voilà tout ce que je pense de ce qu’on peut faire avec les Palicos ! ». Et moi je lui ai dit « mais t’es fou on n’aura jamais le temps de faire ça, c’est beaucoup trop ambitieux ! ». Et il me répond « mais si je suis sûr que si on le fait ça pourra être génial ! ». Donc du coup je suis allé voir la direction et je leur ai demandé de me rallonger le budget de telle somme et je pense que ce sera vachement bien. Je me suis battu pour cette idée car je l’ai trouvée très bonne. C’est comme ça qu’on a réussi à imposer le fait que désormais, on pourra incarner un Palico dans le jeu.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp