Minecraft : Reporters sans Frontières inaugure une bibliothèque contre la censure

Vous le savez sûrement déjà, tous les pays du globe ne disposent pas d’un accès à l’information libre. Et pour combattre cette censure présente à travers le monde, Reporters sans Frontières a trouvé un refuge où entreposer le contenu pour qu’il soit accessible à tous.

Une bibliothèque virtuelle

Et c’est dans le célèbre jeu Minecraft que Reporters sans Frontières a décidé de construire une bibliothèque gigantesque dans laquelle nous pourrons retrouver des informations sur les pays dont la presse est sous contrôle. Regroupant plus de 145 millions de joueurs chaque mois, Minecraft est encore accessible dans le monde entier, contrairement à la presse libre, les sites internets et autres médias.

Christian Mihr, directeur de Reporters sans frontières Allemagne, déclare : « Dans beaucoup de pays, il n’y a pas de libre accès à l’information. Les sites internet sont bloqués, les journaux indépendants interdits et la presse est contrôlée par l’État. Les jeunes grandissent sans possibilité de se forger leur propre opinion. À travers Minecraft, le jeu vidéo le plus populaire du monde, nous leur donnons accès à une information indépendante« .

La construction de la bibliothèque a duré trois mois et est constituée de plus de 12,5 millions de blocs. Sa conception a demandé plus de 250 heures de travail à 24 constructeurs de 16 pays différents.

On retrouve dans The Uncensored Library des articles de journalistes exilés ou encore emprisonnés (voire pire) republiés sous forme de livres Minecraft, en anglais ou dans leur langue d’origine. Pour l’instant des articles de cinq pays (Russie, Arabie Saoudite, Vietnam, Égypte et Mexique) sont disponibles. Mais Reporters sans Frontières compte alimenter la bibliothèque assez régulièrement.

The Uncensored Library est accessible via le serveur Minecraft visit.uncensoredlibrary.com ou sur le site uncensoredlibrary.com.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments