Jim Ryan (PlayStation) est allé contester en personne le rachat d’Activision par Microsoft auprès des régulateurs

Sony jim ryan

Le rachat d’Activision par Microsoft fait couler beaucoup d’encre et est en ce moment scruté de très près par les organismes de régulation du marché européen. L’enquête autour de l’acquisition s’est récemment renforcée et la principale épine dans le pied de Phil Spencer et de ses équipes, c’est bien Jim Ryan et PlayStation. Même après avoir déclaré à plusieurs reprises que Call of Duty n’allait pas devenir exclusif aux consoles Xbox, Spencer doit faire face à la farouche opposition de Ryan, qui tente naturellement de défendre son business et d’éviter un potentiel danger pour la marque qu’il représente. Jusqu’à y donner de sa personne.

Une tentative désespérée ?

PlayStation a déjà exprimé ses doutes quant à l’acquisition de l’éditeur par Microsoft, mais par le biais de communiqués et de déclarations faites à distance. Mais afin de montrer une vraie inquiétude vis à vis de ce rachat, Jim Ryan se serait lui-même déplacé au sein même des bureaux des organismes de régulation européens à Bruxelles.

C’est le site Dealreporter qui rapporte cela (relayé par VGC), en déclarant que Jim Ryan s’était rendu sur place le 8 septembre dernier, sans doute pour défendre sa paroisse et compliquer ce rachat. Il est aussi précisé que Google aurait exprimé ses inquiétudes auprès des régulateurs, sans que l’on sache vraiment pourquoi.

Pour rappel, Jim Ryan a déclaré par le passé que la proposition de Microsoft à Sony concernant l’avenir de Call of Duty était inadéquate. On ne sait pas si sa visite a eu un effet quelconque sur le déroulement de l’enquête, mais l’inquiétude de l’intéressé est en tout cas palpable.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.