Egregor : Notre avis sur le tome 4

Egregor - Tome 4 - Couverture

Après quelques mois d’attente, la série Egregor revient avec son quatrième tome. Mais si, souvenez-vous, c’est la superbe série de Meian dont nous vous avions déjà parlé il y a quelques temps avec un article de présentation et un avis sur l’excellent troisième tome. Eh bien, aujourd’hui, nous allons vous parler de la suite, la suite des folles et sanglantes aventures de Foa et de ses amis survivants.

Qu’on se le dise tout de suite, cet article contiendra du spoil pour les personnes n’ayant pas encore eu la chance de lire les trois précédents volumes. Pour les autres, ça devrait aller même si vous n’êtes pas à l’abri d’un petit détail ou l’autre qui sera révélé dans le corps de cet article. Si vous vous intéressez malgré tout à cette licence, vous pouvez toujours lire cet article afin de voir si la série continue sur sa bonne lancée.

Egregor - Tome 4 - Acheter sur Amazon
208 Pages - 02/12/2020 (Publication Date) - Meian (Publisher)
6,95 EUR

Bref, après nous avoir laissé sur trois numéros de grande qualité, il est temps de voir si le manga de Jay Skwar et Jae Hwan Kim reste dans le prolongement de ses trois prédécesseurs et continue de captiver le lecteur avec un scénario imprévisible et des personnages attachants dans tous les sens. Et, de surcroît, ressent-on toujours la légère influence de Berserk sur l’œuvre franco-coréenne ?

Un tome de qualité, dans la continuité des précédents

Egregor - Tome 4 - Récap personnages

La première chose à mettre en avant dans ce quatrième tome, c’est que le dessin de Jae Hwan Kim est toujours aussi qualitatif. Son coup de crayon met toujours en valeur l’œuvre qu’est Egregor et aucun défaut n’est laissé. Dans son aspect visuel, cette suite est donc une grande réussite, qui s’inscrit dans le prolongement des volumes précédents. Le seul bémol réside plutôt dans l’enchaînement soutenu des personnages, auxquels le lecteur n’a que peu le temps de s’accoutumer. En effet, leurs noms sont balancés à la face du lecteur comme s’il s’agissait d’une recette de cuisine, pas évident pour tous les retenir.

Niveau scénario, ce quatrième tome prend la suite directe du troisième. Ainsi, la capitale est toujours assiégée alors que Foa et ses camarades ont pris le risque d’accompagner des apprentis égides plus expérimentés dans ce combat. Constatant l’absence de sa mère, égide de la capitale, notre héros va alors décider de s’entretenir rapidement avec le comte pour découvrir que cette dernière est retenue captive dans la pire des prisons pour une raison jusque-là encore inconnue. C’est donc un nouveau revirement de situation, qui ne manquera pas d’éveiller quelques soupçons chez les lecteurs quant à la mère du personnage principal.

Et ce n’est pas le seul retournement de situation auquel nous sommes confrontés. En effet, nous découvrant que certains « humains » n’en sont en fait pas et seraient, comme le dit un personnage de ce tome, « des faux dormantes ». Se développent alors moult questionnements supplémentaires sur le rôle des égides, leur légitimité mais aussi sur la direction que prend la société déjà instable présentée dans Egregor. Comment va évoluer cet univers, et quel avenir attend l’ensemble de ses habitants, déjà régulièrement pris comme proies par les faux.

Ainsi, ce sont de nouveaux sous-scénarios qui font leur apparition en marge du principal et qui permettent d’aller plus en profondeur dans le développement de l’univers et des personnages. Cela montre tout le potentiel de l’œuvre, qui n’en a certainement pas fini de nous faire vivre la guerre entre l’humanité et les faux. L’ambiance devient de plus en plus pesante et le stress s’intensifie pour le lecteur, pour lequel l’immersion est totale.

Une certaine maturité toujours bienvenue

Egregor - Tome 4 - Pages Couleur

Du côté des égides, le combat se révèle très compliqué pour défendre la capitale. Non seulement les protecteurs de l’humanité partis défendre leur territoire se retrouvent confrontés à des visions d’horreur, mais en plus les faucheurs et leurs serviteurs combattent avec beaucoup d’ardeur et de stratégie. La fusion de ces deux éléments inattendus donne lieu à un combat intense, que le lecteur prendra un véritable plaisir à suivre. Un peu comme « l’affrontement » du précédent tome.

De ce fait, l’auteur nous présente des personnages qui sont face à un dilemme cornélien. Doivent-ils suivre les ordres où suivre ce que leur cœur leur dicte ? Une dualité qui apporte ce petit plus qui fait que les personnages paraissent plus humains et amène le lecteur à s’attacher un peu plus à eux. Cela apporte également un côté un peu plus mature à l’histoire, et un peu moins linéaire. C’est du positif dans une œuvre déjà pleine de bonnes idées.

En parlant de maturité, ce tome s’achève sur une autre touche mature. Mais, par souci de surprise, nous n’allons pas révéler cet élément. Également, un nouveau personnage de grande importance fait son apparition dans ce volume, ce qui promet quelques surprises dans les tomes à venir.

Faut-il craquer pour le tome 4 d’Egregor ?

Egregor - Tome 4 - Pages

Dès lors, ce quatrième tome d’Egregor est une très belle réussite. Le lecteur se retrouve avec un tome passionnant entre les mains, qui promet une suite encore plus intéressante. Le scénario est approfondi grâce à quelques petits intrigues secondaires, certains personnages sont un peu plus développés et l’on en découvre de nouveaux qui viennent densifier un univers déjà bien complet.

En outre, le style graphique est toujours aussi plaisant pour la rétine et Jae Hwan Kim reste dans la continuité du travail qu’il nous proposait dans les trois tomes précédents. En bref, c’est une claque visuelle à chaque page, avec une précision du trait de crayon impressionnante et mise en perspective de certains plans à couper le souffle.

Enfin, la conclusion de ce tome nous promet une suite rocambolesque et la conclusion d’une bataille épatante. Bref, le duo derrière Egregor se donne à fond et ça fonctionne extrêmement bien !

Acheter Egrégor sur Amazon

Ainsi, nous pouvons conclure en affirmant que celles et ceux ayant dévoré les trois premiers tomes d’Egregor seront comblés par ce quatrième. Le manga édité chez Meian reste dans une continuité des plus plaisantes et nous offre un scénario intéressant dans un univers complet et varié. Pour celles et ceux ne connaissant pas la série, cette dernière est à conseiller, mais veillez à commencer par le premier tome !

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments