Dead or Alive 6 : Notre interview avec Yohei Shimbori, producteur et directeur du jeu

Dead or Alive 6
Entre accessibilité et personnages plus réalistes, voici ce que Yohei Shimbori a pu nous révéler.

Après une quantité astronomique de DLC pour le cinquième opus, la série Dead or Alive revient avec un sixième épisode qui compte bien prendre une nouvelle direction. Fini l’exubérance des combattantes et place au vrai combat, celui provoquant sueur et sang avec des mandales collées droit dans les dents. C’est en tout cas la promesse de ce Dead or Alive 6, qui même s’il n’abandonne pas totalement le fan-service, se veut être plus en phase avec son temps. Durant la Gamescom, nous avons pu poser une petite poignée de questions au directeur du jeu, Yohei Shimbori, entre deux combats (que nous avons évidemment perdus mais avec panache) afin de parler un peu plus de ce nouvel opus.

  • Enchanté de faire votre connaissance, pouvez-vous vous présenter pour nos lecteurs ?

Yohei Shimbori : Enchanté, je suis le directeur et producteur de Dead or Alive 6, Yohei Shimbori.

  • Pour commencer, quels sont les changements majeurs apportés à cet opus en comparaison à Dead or Alive 5 ?

Y.S : Pour ce qui est du gameplay en lui-même, nous avons ajouté des coups spéciaux pour les combattants ainsi qu’un bouton dédié à un Spécial, un combo de quatre attaques simples à exécuter. C’est quelque chose qui pourra être utilisé et adopté simplement même pour ceux qui n’ont pas l’habitude des jeux de combat.

  • Dead or Alive était déjà une série assez accessible pour les nouveaux joueurs, donc qu’est ce qui a motivé l’implémentation de ce bouton spécial ?

Y.S : Il est vrai que parmi les jeux de combats en 3D, Dead or Alive 5 était déjà l’un des plus accessibles. Mais avec l’arrivée de la version free-to-play, de nouveaux joueurs plus casuals ont découvert la série. Pour eux, les jeux de combats ne sont pas forcément simples à comprendre, et avec Dead or Alive 6, nous avons décidé de leur donner les moyens de quand même s’amuser. Vous connaissez Super Smash Bros. ? Même si beaucoup de joueurs occasionnels l’apprécient, il reste un jeu plutôt difficile. Nous nous sommes alors demandé quel était le secret pour réunir les deux mondes, et ce bouton spécial était une solution, car il est vraiment simple à utiliser. On peut trouver d’autres exemples de ce mélange, comme le FPS Overwatch, qui est accessible mais qui devient vite complexe. Nous avions envie de donner la chance aux joueurs occasionnels de simplement appuyer sur en bouton pour faire des choses spectaculaires sans déséquilibrer le jeu. 

  • Dans cette optique, comptez-vous proposer plus tard une version free-to-play pour ce Dead or Alive 6 ?

Y.S : Nous ne savons pas encore, nous discutons toujours entre nous sur ce que nous devons faire. Lorsque nous serons sur de nos plans, nous le dirons immédiatement.

  • Qu’est ce qui vous a poussé à réduire un peu l’aspect sexy du jeu ?

Y.S : Une partie de cette décision a été motivée en général par la direction que prend notre société de nos jours. Si vous vous focalisez trop sur cet aspect, il y aura forcément une levée de bouclier contre cela. Mais au-delà de ça, nous voulions vraiment ne pas dépasser les limites et en faire trop, nous voulions plus de naturel. En revanche, il y a des rumeurs sur internet comme quoi nous arrêtons totalement le fan-service mais c’est faux, il y en aura toujours car on parle de Dead or Alive. C’est juste que cette fois, nous voulons quelques chose de moins caricatural. Notre idée était de faire en sorte que les personnages puissent ressembler à ça dans la vraie vie. C’est la même chose pour leurs mouvements. Nous voulons vraiment faire en sorte que tout paraisse plus crédible et réel.

  • Pensez-vous que cela va faciliter l’accès au domaine de l’eSport pour cet épisode ?

Y.S : Je ne pense pas. Je ne voudrais pas qu’il y ait de malentendu, nous n’avons pas réalisé le jeu avec la perspective de l’eSport en tête, notamment à cause des costumes qui poseraient problème dans ce domaine. A première vue, les gens penseront que le jeu est moins sexy qu’auparavant mais c’est à cause de l’histoire de ce Dead or Alive 6, et aussi par rapport aux personnalités plus sérieuses des combattants. Nous avons pris cela en considérations pour réaliser leurs costumes principaux mais il y a plein d’autres costumes à débloquer. Ce sont des choses que nous n’avons pas encore montré, et nous ne voulons pas que les gens soient déçus sur ce point. Mais bien sûr, l’eSport nous intéresse et nous y réfléchirons à l’avenir.

  • A combien de personnages peut-on s’attendre dans le jeu final ?

Y.S : (rires) Désolé je ne peux pas le dire. En indice, je peux juste vous dire que nous n’avons pas encore montré la moitié des combattants, ce qui vous donne un ordre d’idée !

  • Merci beaucoup pour votre disponibilité.

Dead or Alive 6 sera disponible sur PlayStation 4 et Xbox One dès le début de l’année 2019.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp