Borderlands 3 : notre avis sur le dlc Casse du Beau Jackpot

Borderlands 3 - Le Casse du Beau Jackpot - Artwork

Borderlands 3 est disponible depuis un peu plus de trois mois (et notre critique toujours disponible ici). Après quelques ajouts gratuits, c’est le moment de découvrir la première campagne supplémentaire payante, le Casse du Beau Jackpot. Représentant un quart d’un Season Pass vendu 49,99€ (le dlc est à 14,99€), il est forcément attendu au tournant et c’est pour cela que nous vous proposons un très rapide avis sur ce contenu.

Aux ordres de Moxxi

Borderlands 3 - Le Casse du Beau Jackpot - Début

Quand elle était toujours en couple avec Beau Jack, Mad Moxxi travaillait sur le projet de ses rêves, la construction d’un casino. Et cela vous étonnera peut-être que la part du psychotique président d’Hyperion mais il est également un ex vindicatif. Après avoir été largué par Moxxi, il a décidé de faire le casino pour lui-même. La station spatiale le Beau Jackpot est entourée de trous noirs pour devenir la prison la plus redoutable.

Ce casino est bien entendu un piège de Jack qui confisque le moyen de transport des nouveaux arrivants dès qu’ils approchent l’endroit. Ensuite tous les prétextes sont bons pour leur soutirer de l’argent puis creuser leurs dettes. Personne n’a pu s’échapper depuis 7 ans et la mort du propriétaire. Mais l’endroit est toujours habité par ses malheureuses victimes et les robots d’Hyperion qui font toujours régner l’ordre.

Moxxi envoie la nouvelle génération de Chasseurs de l’Arche sur place afin de prendre le contrôle sur le lieu dont elle rêve depuis si longtemps. Le tout devient une parodie de Las Vegas et des films de braquages jusqu’au recrutement de toute une équipe qui permettrait de battre toutes les sécurités du casino. Rien d’incroyable niveau scénario et écriture mais cela fait le travail.

Un si Beau Jackpot ?

Borderlands 3 - Le Casse du Beau Jackpot

Niveau contenu, il faudra une dizaine d’heures pour boucler la mission principale, les quêtes secondaires et les défis d’équipage. Sur le ratio quantité/prix, le Casse du Beau Jackpot est acceptable. Le DLC ne brille jamais mais prolonge agréablement l’aventure pour ceux qui commencent vraiment à avoir fait le tour du Borderlands 3 de base sans pour autant vouloir l’abandonner. Il faut au moins l’accès à Sanctuary pour le lancer (il s’adapte à votre niveau).

La zone de jeu est étonnamment vaste avec de nombreux endroits différents mais surtout variés. On passe du grand luxe de l’ambiance casino à ses recoins les plus sordides avec même une balade à l’extérieur de la station. Jamais époustouflants, les décors ont au moins le bon goût d’être assez différents du jeu de base pour divertir les joueurs. Pas vraiment de mécaniques inédites si ce n’est les coffres qui s’ouvrent après une partie de Black Jack .

Le principal attrait est évidemment la nostalgie de Borderlands 2. Les fans apprécieront entendre de nouveau entendre la voix du Beau Jack tout en combattant les robots d’Hyperion. Un ancien personnage jouable fait même son retour dans ce DLC. Cependant, il faut reconnaître que l’aspect fan service est assez léger et que l’on aurait aimé un peu plus de clins d’œil, références et autres caméos.

En résumé, le Casse du Beau Jackpot arrivera à contenter ceux qui possèdent déjà le Season Pass. Ceux qui ne l’ont pas encore feront mieux d’attendre d’en voir plus avant de passer à la caisse. Si le DLC convient, il est très loin de marquer et ne sera certainement pas le Tiny Tina et la Forteresse du Dragon de Borderlands 3.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Draghonxian
11 mois plus tôt

BL 2 pour le DLC Tiny Tina et la Forteresse du Dragon, pas BL3 comme indiqué dans la dernière phrase 😉

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.