Aperçu Two Point Campus – La première université qui veut nous faire aimer les heures de cours

Membre Actugaming.net

Par

Après un retour en force il y a maintenant 4 ans avec Two Point Hospital, digne successeur du cultissime Theme Hospital, les développeurs de Two Point Studios et SEGA nous proposeront dès cet été un nouvel opus de la saga, consacré cette fois-ci aux études supérieures, via Two Point Campus.

Le jeu devait sortir le 17 mai dernier mais s’est vu récemment repoussé. Il sera disponible finalement le 9 août prochain sur PC via Steam, PlayStation 4, PlayStation 5, Nintendo Switch, Xbox One, Xbox Series X|S et sera dès le lancement disponible dans le Xbox Game Pass (PC et consoles).

A quelques semaines de sa sortie et afin d’avoir un premier aperçu sur ce que nous proposera le titre à sa sortie, nous avons eu l’occasion d’assister à un événement presse organisé par SEGA et Two Point Studios, composé d’une présentation en ligne suivie d’un essai du jeu pendant de longues heures.

Conditions de l’aperçu : Nous avons joué à Two Point Campus durant un peu moins de dix heures sur différents niveaux du jeu, le tout sur PC via Steam.

Il reste des places au premier rang

Two point campus preview 13 1

Au cours de cette preview de Two Point Campus, nous avons pu nous essayer à 4 niveaux différents, représentés par 4 écoles disséminées au sein de Two Point County. Le jeu reprend dans les très grandes lignes les mécaniques qui ont fait le succès de l’opus précédent (parfois même trop ?) en accommodant tout cela à la sauce scolaire.

Choix des formations assurées par le campus, cours atypiques (normalité virtuelle, entourloupes, carottage de fric etc.), clubs loufoques, suivi de la scolarité des étudiants de leurs notes à leurs emploi du temps, formation continue des pédagogues (nom des professeurs dans le jeu), tout est fait pour que l’on se sente réellement dans la peau d’un gérant d’université, qui doit investir mais aussi prendre des décisions et gérer les priorités.

La première école que nous avons pu essayer était l’école de Freshleigh Meadows, un niveau servant de tutoriel aux bases du jeu et aux mécaniques propres à ce nouvel opus. Ici, peu de formations sont assurées, les étudiants sont relativement bons et leur patience est très élevée, de quoi vous assurer une réussite parfaite tout en apprenant à maitriser l’interface, complète, un peu lourde dans son contenu mais qui parvient à s’effacer quand cela est nécessaire.

En effet, vous avez la possibilité de cacher vos objectifs annuels mais aussi d’autres informations comme l’avancement de l’année scolaire etc. pour effacer peu à peu l’interface. Il ne faudra pas lésiner sur les clics de souris pour parcourir les menus et même trouver des menus « cachés » apportant de nouvelles informations notamment une synthèse globale de votre campus par exemple.

A noter que, à l’instar des précédents titres du genre, chaque fin d’année (ici scolaire) sera l’occasion d’une remise de prix vous félicitant sur votre taux de réussite et faisant le point sur les échecs et les abandons d’étudiants, tandis que l’obtention d’étoiles vous permettra de débloquer niveaux suivants et nouveaux objectifs. Une manière d’impliquer le joueur à pousser au maximum la personnalisation de son campus.

Parmi nos pérégrinations au sein de Two Point County, nous avons pu poser nos valises à l’école de Piazza Lanatra dont la spécialité est l’étude de la Gastronomie, un niveau débutant introduisant notamment les événements et fêtes étudiantes ainsi que les clubs. Two Point Campus prend alors les joueurs et joueuses par la main en incorporant petit à petit des nouveautés dans son gameplay.

L’arrivée des cours de gastronomie (et ses salles tout aussi loufoques et ses plats astronomiques) ne vous empêche pas pour autant d’incorporer des cours appris lors des précédents niveaux à savoir la scientologie par exemple. A vous également la « gestion » des plannings du bureau des étudiants, des fêtes organisées ainsi que l’attrait dans vos clubs du sommeil ou de marche rapide.

Le summum de la gestion universitaire

Two point campus preview 27 2

Grâce à notre réussite dans les 2 niveaux précédents, nous avons pu nous frotter à des niveaux un peu plus corsés, notamment avec l’école des Chevaliers de Noblestead introduisant notamment les écoles rivales mais aussi les problèmes médicaux et désastres géologiques en tous genres.

Ici, l’aventure se corse drastiquement et vous aurez un peu plus de mal à obtenir vos fameuses étoiles afin de poursuivre votre épopée. Les objectifs devenait de plus en plus pointus et précis, vous devrez faire preuve de pugnacité pour parvenir à vos fins. Nous avons par exemple dû recommencer une partie de ce niveau tant nos choix n’avaient pas été concluants et réduisaient même l’attrait proposé par notre campus.

Ce niveau incorpore énormément de nouveautés de gameplay comme la création d’un dispensaire pour soigner vos étudiants souffrant entre autres de foulures, mais également avec l’arrivée d’un service de recherche afin de mettre au point objets demandés par les étudiants ou encore de nouvelles connaissances sur la chevalerie, tout en proposant des formations privées pour les étudiants en retard.

Au rayon des cours pratiques, les champs d’entrainement ou encore les cours de joute équestre apporteront un peu de piment à ces étudiants souvent mécontents. Pour pimenter encore un peu plus votre gestion, des tremblements de terre détruisant vos structures ou des envahisseurs venus d’autres écoles vous proposeront des défis ou envahiront votre campus. A vous de les chasser via vos concierges formés en sécurité qui les affronteront dans des duels loufoques à base de pistolets à eau notamment.

Le dernier niveau disponible pour cette première entrée en matière dans Two Point Campus ravira les fans de l’univers d’Harry Potter puisque ce n’était autre que l’école de Sorcellerie de Poule-de-Lard, attendue par nombre de joueurs en attente d’un certain Hogwarts Legacy : L’Héritage de Poudlard toujours prévu pour cette année. Arts obscurs et magie seront à l’ouvrage tandis que des chutes de météorites et des températures glaciales viendront vous compliquer la tâche.

A noter que ce niveau vous permettra de faire connaissance avec les emprunts bancaires (si tant est que vous n’en n’ayez pas eu besoin jusque là), de différentes sortes et à des taux différents, puisque vous démarrerez votre carrière magique avec un compte en banque réduit à néant, mais aussi avec la présence d’un tutorat étudiant pour remonter le moral des troupes.

Au rayon des nouveautés, sachez qu’il existe également un mode aperçu qui vous permettra, sous forme schématique de visualiser où se trouvent des pièces spécifiques, professeurs, élèves, concierges etc., tandis qu’un menu de filtre (icône en forme d’œil) vous permettra de visualiser plus précisément par exemple le bonheur soit du personnel, soit des étudiants ou encore la répartition de la chaleur dans vos établissements.

Une feature extrêmement utile (que nous avons appris à maitriser un peu tardivement), et qui pourra vous renseigner sur bon nombre d’aspects. Avec sa formule toujours plus complète, toujours aussi organique, Two Point Campus semble finalement au sommet de ce qu’il peut proposer dans la gestion spatiale, financière, des ressources matérielles et humaines, et ce au détriment de quelques déconvenues qui nous placent un peu sur la réserve.

Les limites de la formule ?

Two point campus preview 4 3

On pourra notamment reprocher à cette jeune licence de ne pas proposer davantage de renouvellement dans ses mécaniques de gameplay. Nous n’avons par exemple pas rencontré de « caprices » de personnels prêts à claquer la porte, nous n’avons pas réellement subi les visites d’officiels ou encore les conséquences de programmer ou de refuser un événement étudiant. On notera par ailleurs l’omniprésence de mails et messages sur la droite de l’écran, vous obligeant à les consulter plusieurs fois par minute la plupart du temps.

Il manquerait également une notion de réputation pour vos écoles qui nécessiteront par ailleurs la clôture d’au moins 3 années de cursus universitaire pour voir vos premiers étudiants diplômés et les succès (ou non) de vos formations. Nous avons également trouvé que trop d’objets décoratifs étaient soumis à la dépense des points Kudosh obtenus grâce à vos précédents exploits.

Nous avons également dû faire avec les problèmes de toilettes, de douches et de dortoirs trop peu nombreux, aux distributeurs à chaque coin de rue n’étanchant pas la soif de nos étudiants mais également les problèmes de collision d’objets lors de leurs déplacements, nous obligeant à supprimer nos modifications pour recommencer etc., mais tout cela reste du déjà vu.

Par ailleurs, pour augmenter le niveau de prestige de nos salles et par conséquent l’attrait de votre université, vous devrez artificiellement décorer vos salles, rendant l’ensemble un peu moins personnalisé que ce que l’on aurait aimé. Les bibliothèques ont par exemple été pour nous l’exemple parfait de la pièce qu’il fallait refaire en permanence car ne correspondant plus aux usages, allant jusqu’à trouver ce point précis un peu rébarbatif.

Nous aurions aimé davantage avoir à gérer l’emploi du temps des salles et du personnel, qui sauf pause incongrue provoquant l’absence d’un assistant ou d’un pédagogue, n’a clairement pas engendré de problème de planning, pourtant propre aux domaines éducatifs. Il nous manquait un peu plus de côté loufoque, décalé et barré que l’on aime tant dans cette licence et que nous avons eu du mal à autant retrouver ici.

A noter par ailleurs que Two Point Campus dispose d’écrans de chargement plutôt longs à l’ouverture des niveaux, même avec un SSD, mais propose un gameplay fluide, très joliment modélisé et sans chargement par la suite. Bref, beaucoup de choses restent encore à peaufiner et à améliorer pour parvenir à une proposition parfaite sur tous les aspects. Enfin, il faut préciser que nous n’avons pas expérimenté le jeu à la manette mais il reste fort à parier que le jeu sera davantage optimisé pour jouer au combo clavier/souris.

Le jeu sera disponible en voix originales mais est intégralement traduit en français. Vous avez également la possibilité d’afficher des sous-titres pour profiter à l’envi des interventions des animateurs radios ou de la légendaire secrétaire toujours enclin à une petite phrase délirante à l’adresse des étudiants et personnels. Tout cela sans compter avec la présence d’une bande-son au top, composée de titres enjoués, aux rythmes entêtants mais jamais trop présents mais qui sont un véritable point fort.

Two Point Campus sortira dans un peu plus de 2 mois, et bien que nous n’ayons pu tester que 4 des niveaux qui seront proposés au final, il est à noter qu’au total dans le jeu final (hors DLC s’il y a), 12 niveaux devraient être jouables dont 2 niveaux tutoriels, les écoles de gastronomie, de sorcellerie et de chevaliers essayées ici mais également des écoles d’espions, d’archéologie, d’arts de la scène et d’autres encore non dévoilées.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Peut-on se lasser de cette formule si classique et si connue des fans du genre ? Toujours aussi complet et parvenant même à incorporer des mécaniques inédites et très utiles, toujours aussi beau, le jeu semble pour l'heure un peu plus "sage", moins barré et moins surprenant que son prédécesseur. Nous n'avons pas encore tout vu de ce Two Point Campus mais si un prochain opus fait son apparition d'ici quelques années dans nos salons, il faudra que Two Point Studios réfléchisse à des mécaniques, une façon de penser se démarquant de la concurrence et de cette formule établie et déjà très connue pour perdurer. D'ici là, d'autres niveaux restent à découvrir et ne demandent qu'à nous surprendre. Verdict avec le test final au cœur de l'été pour se faire une idée définitive sur ce que le jeu a dans le ventre.

FloRizzo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.