Aperçu Pathfinder : Wrath of the Righteous – Un nouvel opus qui semble bien plus abouti

  • PC

Dans le domaine du C-RPG, si l’on retrouve des titres récents et de qualité comme Pillar of Eternity ou encore Divinity Original Sin, Owlcat Games est sans doute le studio qui a su offrir un titre se rapprochant le plus d’un jeu de rôle papier avec Pathfinder : Kingmaker. Peu de temps avant l’annonce de la campagne Kickstarter, nous avons pu rencontrer l’un des développeurs du studio Owlcat Games qui nous a présenté une première version de Pathfinder : Wrath of the Righteous en nous détaillant les principales nouveautés.

Une équipe bien mieux préparée

Aperçu Pathfinder : Wrath of the Righteous - Un nouvel opus qui semble bien plus abouti 1

Le studio est conscient que le peaufinage de Pathfinder : Kingmaker, qui a pris quelques mois après la sortie à travers de nombreuses mises à jour, était un peu long. Malgré tout, une grosse partie de la communauté s’est montrée très compréhensive avec l’équipe de développement si bien qu’il n’y a pas vraiment eu scandale à l’époque. Toutefois, on nous a précisé que ces erreurs ne seraient pas répétées pour la sortie de Pathfinder : Wrath of the Righteous.

Pathfinder : Kingmaker était un bon C-RPG, certes un peu difficile à appréhender si l’on ne maîtrise pas les codes du JdR, mais il s’est bonifié au cours du temps et à même profité de nouveaux contenus par la suite. Pour ce nouveau volet, les fans ont répondu encore présents si bien que l’objectif du financement sur Kickstarter est déjà largement dépassé (345 000€ environ pour un objectif de 271 000€ environ) à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Wrath of the Righteous est une nouvelle aventure toujours inspirée du jeu de rôle papier Pathfinder Adventure Path qui en compte 25 en tout. Pour être parfaitement clair, il ne s’agit donc pas d’une suite directe à Kingmaker. Bien entendu, le titre garde énormément d’éléments de l’univers et il conserve la majeure partie de l’architecture du précédent titre en tant que jeu. Les joueurs ne seront pas dépaysés et profiteront même d’un système bien plus abouti.

Des choix encore plus décisifs

Aperçu Pathfinder : Wrath of the Righteous - Un nouvel opus qui semble bien plus abouti 2

Prise de pouvoir, corruption, et rédemption sont les maîtres mots de Pathfinder : Wrath of the Righteous qui nous plonge dans un conflit entre les anges et les démons, toutefois le méchant n’est pas forcément celui qu’on croit. Malgré cette dualité servant de décor, on nous promet quelque chose de bien moins manichéen grâce à des choix bien plus diversifiés que dans Kingmaker. Grâce à une histoire plus épique et compliquée, le joueur peut adopter plusieurs degrés de moralité et même frôler la ligne rouge si ça lui chante.

Cette direction atteint son paroxysme avec les « mythic path », une progression un peu spéciale qui change votre apparence et vous donne accès à de nouvelles capacités. Pour l’instant, on nous a uniquement présenté la Liche qui pourra contrôler une armée de morts, le Trickster qui influera sur la mécanique des dés, et enfin l’Aeon qui nous est présenté comme un être voulant faire respecter la loi à tout prix tel un Judge Dredd.

Un gameplay plus technique

Aperçu Pathfinder : Wrath of the Righteous - Un nouvel opus qui semble bien plus abouti 3

Il faut savoir que ces « mythic path » sont entièrement intégrées à l’histoire, ils ont donc une incidence majeure sur le déroulement de votre aventure et plus particulièrement la fin de celle-ci. Lors de notre session, nous étions dans une ville en plein siège par des démons, cela nous a permis d’observer les améliorations au niveau des combats qui sont encore plus stratégiques qu’auparavant. On garde bien évidemment le système de jets et la pause tactique permettant de bien gérer ses compétences et ses sorts. Cependant, contrairement à Kingmaker, la formation et les déplacements sont bien plus pertinents. Les ennemis peuvent arriver dans notre dos ou encore sur un mur, la gestion du terrain offre ainsi de nouvelles perspectives prometteuses.

Dernière chose, et pas des moindres, le temps ne sera plus compté. En effet, dans Kingmaker nous étions limités dans le temps pour accomplir des quêtes. C’était une source de stress inutile et cela atténuait le sentiment de liberté. Grâce aux retours des fans, Owlcat Games a bien mis l’accent sur ce point pour qu’elle n’entre pas en conflit avec cette liberté dans les choix. Il y a encore beaucoup de choses à voir dont on nous a brièvement parlé comme une gestion des armées qui semble très poussée, mais ce sera pour une autre fois ou bien lors d’un futur test. En tout cas, on ressent bien la passion du studio pour ce C-RPG et cette licence en particulier, et les fans le leur rendent bien.

L'avis de l'auteur

Pathfinder : Wrath of the Righteous reprend ce qui avait fait le succès de Pathfinder : Kingmaker en étoffant bon nombre de points et notamment en matière de gameplay. Il reste donc dans une certaine continuité mais prend en même temps une direction totalement différente avec un univers bien plus sombre et une liberté bien plus grande au niveau des choix. Cette mécanique des mythic path, qui est l'un des points clefs de ce nouvel opus, semble très prometteuse. Beaucoup de positif pour l'instant mais il reste encore quelques surprises à découvrir qui, on l'espère, seront tout aussi ambitieuses.

Haseo

Cette preview a été réalisée à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

La note Bamboo
Actugaming Panda
Copy link