Aperçu Destroy All Humans! 2 Reprobed – Une suite qui semble prendre le bon chemin de son prédécesseur

Membre Actugaming.net

Par

Après son annonce il y a un peu plus de huit mois, nous avons pu enfin approcher Destroy All Humans! 2 Reprobed pour la première fois. Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit du remake de Destroy All Humans! 2 sorti en 2006 sur PS2 et Xbox. Avec un remake du premier volet qui avait largement convaincu, il semble bien qu’en prévision de sa sortie le 30 août prochain sur PC, PS5 et Xbox Series X, le titre de Black Forest soit une nouvelle fois convaincant, mais il devra encore se peaufiner significativement.

Conditions de l’aperçu : Nous avons parcouru les deux premières zones de cette version bêta de Destroy All Humans! 2 Reprobed à savoir Bay City et Albion durant un peu plus de 4 heures. Le titre a été testé sur PC avec 16Go de RAM, une GTX 1070 et un i5 cadencé à 3.8 Ghz.

Crypto contre le KGB

Destroy all humans 2 reprobed apercu 1 1

Dans la logique des choses, Destroy All Humans! 2 Reprobed reprend bien évidemment les bases du scénario du jeu original. Après avoir vu son vaisseau mère et son patron Pox se faire totalement pulvériser par les agents du KGB, autant dire que Crypto l’a clairement mauvaise. Heureusement, Pox a pu se transférer à la dernière seconde dans un module de sauvegarde, et va donc accessoirement aider notre petit gris à se venger des services secrets russes.

Du peu que nous avons pu voir de ces deux premières zones, autant dire que le remake du second opus devrait être une nouvelle fois complètement loufoque et caricatural à souhait. Effectivement, avec les dialogues irrévérencieux de Crypto et son ton totalement cartoonesque et humoristique, on peut s’attendre à un remake respectant religieusement le matériel de base.

On ne devrait pas être déçu sur cet aspect là, comme pour sa patte artistique et graphique. Sans surprise, le soft reprendra bien entendu le style graphique du premier volet, qui fait incontestablement mouche, et qui nous promet des panoramas relativement variés entre l’ambiance totalement hippie de Bay City, en passant par le côté purement british d’Albion. Les stéréotypes seront donc une nouvelle fois de la partie, et cela fait des merveilles. Un système de dialogues multiples est aussi instauré sur cet épisode, mais ne sert pour l’heure pas à grand-chose, et ne servira certainement qu’à écouter les répliques graveleuses et rigolotes de ce bon vieux Crypto…

En dehors de ça, sachez que le moteur employé dans ce Destroy All Humans! 2 Reprobed commence fatalement à se faire un peu vieux. Néanmoins, le titre tournant sur de l’Unreal Engine 4 semble encore tenir la route. Il y a certes encore des bugs, du clipping et une optimisation encore à corriger mais dans l’ensemble, le titre reste encore joli. Quelques petits effets de reflet et pyrotechniques marchent bien et arrivent malgré tout à nous en mettre plein la rétine.

Quelques nouveautés et une structure plus plaisante ?

Destroy all humans 2 reprobed apercu 2 2

Au rayon des nouveautés, il y aura déjà la progression qui change sur ce nouveau volet. Auparavant, on avait droit à des successions de missions sous formes de chapitres dans le premier volet. Destroy All Humans! 2 Reprobed nous permet maintenant de progresser de zones en zones beaucoup plus librement. Autrement dit, il est possible de se balader comme bon vous semble sur ces zones ouvertes et d’y effectuer les missions principales, comme des petits boulots, voire de déplacer votre soucoupe volante dans les nombreux endroits indiqués sur la map. Cela accentue significativement le sentiment de liberté que n’avait pas nécessairement le premier opus, ce qui ainsi un très bon point.

En dehors de son aspect légèrement plus libre, Destroy All Humans! 2 Reprobed a également revu l’obtention des armes, mais également son système d’amélioration. En effet, le déverrouillage des armes se fera désormais en ramassant des cœurs de données, qui vous seront attribués au compte-goutte après la réussite de la plupart de vos missions principales. Cela permettra ainsi d’assister à une montée en puissance sympathique de Crypto. Au passage, de nouvelles armes sont à noter avec le lance-météores, assez jouissif, mais aussi Amour libre, une arme faisant littéralement danser les ennemis aux alentours. Dans le côté loufoque des armes, Destroy All Humans! 2 Reprobed ne fera pas les choses à moitié, et devrait proposer un plaisir de jeu instantané.

Sur l’aspect amélioration également, le titre s’est beaucoup plus étoffé. Via le Pox Mart tout d’abord, vous pouvez via des furotech récupérés sur les ennemis ou sur la carte de la zone, débloquer des upgrades pour vos pétoires, jetpack ou votre bouclier, faisant office de vie. Ce système de jeu dépoussiéré et revu dans ce remake est somme toute efficace, mais on regrettera que ce ne soit pas forcément le cas du mixeur génétique. Si ce dernier permet de vous donner des avantages passifs en « mixant » l’ADN de hippies, policiers, soldats ou agents secrets en accomplissant des actions bien spécifiques, ce dernier reste justement encore assez flou sur comment les réaliser, et ainsi débloquer ces avantages là. Un point bien fâcheux, et nous prions pour que cet aspect gagne en clarté, et soit mieux ficelé d’ici sa sortie.

Des bases solides, dotés de quelques coquilles

Destroy all humans 2 reprobed apercu 9 3

Au-delà de ça, il faudra aussi prendre à compte la potentielle répétitivité des missions sur la longueur. Car si visiter différentes zones faisant référence à divers pays est fortement plaisant – les deux premières zones nous emmenaient en Amérique et Angleterre -, force est de constater que les missions restaient quand même du même acabit que le premier volet. Nous avons eu droit sur ces deux premières zones à des missions d’escortes, de recherche, d’élimination ou de destruction d’objectifs, et c’est à peu près tout. La variété risque d’être un peu légère si la progression reste comme ça. Cela dit, les combats de boss nous ont quand même assez plu, et offrent un peu plus de challenge. Toutefois, restons mesuré, le mode vétéran qui est le mode normal du jeu, était pour l’heure trop facile sur les deux premières zones, et presque tous les boss offraient des combats cloisonnés confus…

L’IA n’est également pas forcément au top, et a parfois du mal à être cohérente ou suffisamment réactive pour vous repérer quand cela doit être le cas. C’est clairement là que le bât blesse, et sachez que l’on peut même faire baisser le niveau d’alerte via des téléphones en utilisant le bon personnage (le policier), afin de retourner à un niveau d’alerte nul. C’est donc un constat mi-figue mi-raisin, même si on rappelle que tout cela pourrait être réglé d’ici la sortie du jeu, la version testée ici présente étant une bêta.

Pour le reste, le gameplay global du soft reprend les bases du premier jeu. En somme, on peut utiliser les diverses compétences de Crypto entre les pouvoirs télékinésiques, le scan cortical pour lire dans les pensées des PNJ, faire oublier ces derniers de votre présence ou bien directement posséder ceux-ci, afin de passer incognito à leurs yeux. En somme, peu de nouveautés de ce côté-là comme les phases en soucoupes, qui nous ont semblé, encore une fois, trop imprécises, comme certains gunfights, encore une fois brouillons.

Il en va de même pour le ciblage, assez fastidieux et qui demande encore du peaufinage. Cela dit, le système de dash fonctionne encore à merveille, et la modernisation du gameplay déjà aperçu sur le remake du premier volet est totalement fun et jubilatoire, et nous fait sentir au moins en terrain connu.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Ce tout premier contact sur Destroy All Humans! 2 Reprobed est vraiment satisfaisant. Reposant sur un gameplay doté d'une base solide en plus d'une progression revue et beaucoup plus libre et agréable, le remake de Destroy All Humans! 2 par Black Forest Games semble être tout aussi bon que son aîné. Le sentiment de montée en puissance de Crypto via un système d'amélioration mieux amené est totalement fun, et le côté caricatural assumé et les dialogues savoureux de Crypto font toujours leur effet. Si l'on émet évidemment des réserves sur sa répétitivité évidente, ses nombreux soucis de gameplay déjà observés dans le premier volet du remake ou bien les nombreux couacs d'IA et de bugs sur cette bêta, le soft pourrait néanmoins nous promettre un gameplay décomplexé, fun et se dotant indéniablement d'une bien meilleure durée de vie que son prédécesseur, d'autant que la campagne est jouable en coopération. Malgré ses diverses coquilles, le bébé de Black Forest Games pourrait donc convaincre à sa sortie le 30 août prochain sur PC, PS5 et Xbox Series. Rendez-vous à cette date pour notre test final des nouvelles aventures de notre petit gris.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.