Aperçu Cathedral – Faire vibrer la corde rétro

  • PC

Cathedral est un jeu d’action/aventure développé par l’équipe suédo-hollandaise de Decemborn Interactive composée de cinq passionnés qui réalisent là leur premier projet.

Cathedral : un bon metroidvania des familles

Cathedral Récupérer la carte

Pensé comme un hommage appuyé aux jeux rétros de la NES, Cathedral est un metroidvania classique faisant la part belle à l’exploration. Vous incarnez un valeureux chevalier, propulsé dans ce monde hostile et étrange sans avoir la moindre idée de la raison de sa présence en ces lieux. Comme on peut s’y attendre, pour s’extirper de la situation, notre héros devra affronter toutes sortes d’ennemis afin de faire toute la lumière sur la situation et surtout trouver un moyen de retourner chez lui.

Pour cela, il lui faudra arpenter sans relâche les quelques 600 pièces de Cathedral en glanant çà et là les objets nécessaires à la bonne réalisation de cette quête. Notre preux et téméraire combattant en armure devra lutter contre les forces démoniaques des environs et venir à bout de cinq coriaces gardiens.

Du rétro à tous les étages

Cathedral Piège

On l’aura compris, le titre s’articule donc autour d’une structure on ne peut plus classique mais qui ne manque malgré tout pas de charme tant les codes du genre sont fidèlement respectés.

Côté gameplay, le titre déploie des commandes elles aussi habituelles et convenues pour ce genre de jeu. En bon jeu de plateformes, notre héros se devra de sauter un peu partout de niveau en niveau afin de découvrir chaque recoin de Cathedral. Il sera, pour cela, aider d’une épée mais aussi de multiples armes récupérées au gré de l’exploration minutieuses des donjons.

Par ailleurs, au simple saut viendra s’ajouter un saut plus subtil grâce auquel notre chevalier pourra s’appuyer sur son arme pour rebondir un peu sur le modèle du saut qui excitait jadis dans Duck Tales, permettant au vieux Picsou d’utiliser à profit sa canne lors de ses déplacements. Enfin, les habitués du genre auront également le réflexe d’actionner, en direct ou à distance un certain nombre de mécanismes visant à reconstituer une plateforme ou accéder à la salle suivante.

Un hommage solide mais peu novateur

Cathedral Boss

On l’aura compris, c’est bien la fibre nostalgique qui sera titillée avec ce titre à la patte graphique très NES et également doté d’une bande-son 8-bit bien entêtante, comme on les aime… ou pas. Il est vrai que lors de notre test, nous n’avons pas laissé constamment la musique à son niveau maximum tant la composition, indéniablement sympa et bien adaptée au thème, finit par agacer les plus mélomanes d’entre nous.

Ainsi, dans l’ensemble, l’expérience de jeu sur Cathedral fait sourire et nous plonge avec délice dans le style des jeux à l’ancienne mode où la répétitivité des combats et le mouvement caricatural de certains ennemis font partie du charme et du challenge inhérents à ce genre de propositions. Dès lors, si le die and retry ne vous effraie pas, le contenu de ce titre pourrait vous plaire d’autant que nombre de secrets et autres puzzles sont à découvrir tout au long de l’aventure. Surtout pour 13,99 €.

Un beau clin d'oeil rétro

Bien sympa de s'essayer à ce Cathedral le temps d'un après-midi pluvieux histoire de se rappeler les belles années de la NES et les titres phares de la console de Nintendo. À bien y voir, le titre m'a également rappelé le très bon Cauldron II : La Citrouille contre-attaque sorti notamment sur Amstrad CPC en 1986 (oui ça date). L'ambiance de donjons sinistre est toujours bien agréable à vivre, surtout lorsqu'il s'agit de réaliser un beau combo esquive/saut/contre-attaque. La tentation était grande toutefois de lui mettre plutôt un 2,5 pour bien marquer le fait que le jeu répond aux attentes et fait le job sans malgré tout défrayer la chronique et rester mémorable.

Penderflash
La note Bamboo
Actugaming Panda