Aperçu Astérix & Obélix XXL 3 – Transition réussie pour les Gaulois

Nos héros reviennent avec quelques changements intéressants.

Astérix et Obélix n’ont pas eu droit à beaucoup d’adaptations vidéoludiques ces derniers temps, mais le remaster de Astérix & Obélix XXL 2 a su raviver de bons (et de moins bons) souvenirs chez les fans des Gaulois. Microids a en tout cas bien préparé le terrain pour ce Astérix & Obélix XXL 3 chapeauté par OSome Studio, qui contrairement à Panoramix et à sa potion magique, a décidé de changer la formule de la série.

Conditions d’aperçu : Nous avons pu essayer le jeu lors de la gamescom 2019, avec une démo d’environ 20 minutes qui se situait au début du jeu. Nous avons également pu avoir un aperçu d’une quête plus loin dans l’histoire, histoire de pouvoir expérimenter les nouveautés de cet opus.

Une direction artistique convaincante

Astérix & Obélix XXL 3

Vous l’avez sans doute vu lors de l’annonce du jeu, ce troisième opus troque la 3D pour faire place à de la 2,5D isométrique. Un changement de taille qui implique forcément beaucoup de choses, mais autant vous rassurer tout de suite : cette décision s’avère être, pour l’instant, complètement salvatrice pour la licence.

Le principal souci des deux premiers épisodes résidait surtout dans une caméra mal gérée, qui rendait les combats terriblement brouillons et les autres phases pas forcément plus agréables. Avec la 2,5D, ce problème est automatiquement réglée, et la vue de trois-quarts (style Diablo) convient parfaitement à l’expérience.

D’autant plus que ce XXL 3 a droit à une toute nouvelle direction artistique du plus bel effet. Dans la démo que nous avons pu essayé, nous avons pu nous balader librement dans le village gaulois, ce qui nous a permis de constater que le résultat visuel est plus qu’à la hauteur.

Jamais un jeu estampillé Astérix n’a semblé être aussi fidèle visuellement à la BD (ou plutôt des derniers films d’animation), dans le sens où l’on se sentait vraiment immergé au sein de cette petit communauté.

Le reste des décors n’avait peut-être pas autant de charme et manquait un peu de vie, mais ils restaient agréables à voir, notamment grâce à des effets de lumière réussis. Même son de cloche pour les personnages qui rendent plutôt bien à l’écran.

Obélix a soif de magie

Astérix & Obélix XXL 3

Mais en dehors de ce lifting graphique, Astérix & Obélix XXL 3 reste un jeu d’action aventure, teinté de beat’em all, comme les précédents opus. On passe d’un personnage à l’autre facilement, on enchaîne les combos sur ces pauvres Romains et on détruit les camps à grands coups de poings, comme à l’ancienne.

Si les fans seront rassurés sur ce point, cela ne veut pas dire que tout est parfait. Car à l’instar des deux premiers épisodes, la redondance des combats pointe vite le bout de son nez, et ce même après seulement quinze minutes de jeu. On notera également une IA assez datée, autant celle de l’allié que des ennemis, ce qui impacte forcément l’intensité des combats.

Heureusement, le fameux Menhir de Cristal est là pour égayer un peu les choses. Durant l’aventure, Obélix tombera sur un menhir sur lequel des cristaux pourront être apposés. Ces derniers changeront ainsi les coups que notre grand gaillard peut effectuer.

S’il a tendance à se servir de ce rocher comme d’une batte de baseball, les cristaux rendront le gameplay un peu plus subtil. On pouvait par exemple se servir d’un cristal qui agissait comme un aimant, afin d’attirer les soldats romains jusqu’à nous pour mieux les taper. Une autre utilisation de ce pouvoir était possible, permettant alors de créer une sorte de champ de force protégeant Obélix, et par extension Astérix s’il se trouvait dans le coin.

On pouvait aussi voir un cristal de glace pour geler les ennemis, et un autre de feu pour leur brûler le derrière. Jongler entre toutes ses capacités devrait donc rendre le gameplay d’Obélix bien plus intéressant que par le passé, en espérant que cela ne finisse pas par devenir gadget.

Un coup de potion magique et ça repart !

Alors qu'on aurait pu s'attendre à une ambition revue à la baisse pour ce troisième épisode, à cause du passage à la 2D, on se rend vite compte que OSome Studio et Microids ont effectué le meilleur choix possible pour l'avenir de la licence. Si les combats méritent encore un peu d'ajustements, cette nouvelle direction, notamment artistique, sied parfaitement à Astérix et Obélix, et devrait contenter les fans des personnages ainsi que ceux des deux premiers opus. Reste encore une interrogation, celle concernant les phases d’énigmes, que nous n'avons pas pu vraiment explorer lors de cette démo.

Jordan
La note Bamboo
Actugaming Panda
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp