Aperçu Alone in the Dark – Une lettre d’amour au premier opus ?

Membre Actugaming.net

Par

La dernière fois que l’on a aperçu Alone in the Dark, c’était en 2015, et le résultat était littéralement catastrophique. Aujourd’hui entre les mains de THQ Nordic, suite à son rachat en 2018, la licence revient ainsi d’entre les morts avec un reboot, simplement nommé Alone in the Dark. Annoncé pendant le showcase de THQ Nordic à la Gamescom, le titre veut tout faire pour redorer le blason de la licence en se calquant sur le tout premier volet de la franchise. Semble-t-il sur la bonne voie suite à ce que nous avons vu ?

Conditions de test : Nous avons assisté à une présentation d’un peu plus de 30 min en compagnie des développeurs, qui nous ont montré quelques bribes de gameplay. Par la suite, nous avons pu tester le prologue d’Alone in the Dark sur PC pendant 15 minutes, nous permettant de contrôler Grace, la petite fille aperçue dans le trailer d’annonce. 

Une véritable lettre d’amour au Alone in the Dark de 1992

Alone in the dark announcement screenshot 03 1

Comme vous avez pu le voir dans le titre, le studio Suédois Pieces Interactive derrière ce reboot veut faire les choses bien en rendant honneur au tout premier jeu de la licence. Le soft effectuera donc un retour au manoir Decerto, là où tout a réellement commencé. Les développeurs nous ont d’ailleurs précisé que nous aurons la possibilité d’incarner notre mythique détective Edward Carnby ou bien Emily Hartwood. Et pratiquement à la manière de l’excellent Alone in the Dark: A New Nightmare, les chemins de nos deux protagonistes seront bien évidemment différents, avec fatalement des cinématiques totalement distinctes. Il s’agit là déjà d’un aspect très positif, qui permettra ainsi une certaine rejouabilité. Notez que le titre est en développement depuis 3 ans et demi, et tournera sur l’Unreal Engine 4, avec un rendu qui nous a paru relativement joli que ce soit sur les petites bribes de gameplay, comme sur le prologue avec Grace.

Autre point qu’il faut noter, le titre sera une réimagination complète du jeu de 1992. En effet, les développeurs ont quand même affirmé qu’il serait très difficile de faire un remake de ce tout premier volet, dans la mesure où cela ne serait qu’assez peu intéressant – surtout que le jeu en lui-même se terminerait quand même trop vite. Dans les autres bonnes nouvelles à citer, un certain Michael Hedberg rejoint également le studio Pieces Interactive. Le bonhomme a travaillé notamment sur les licences Amnesia et Soma, ce qui peut nous amener à avoir un jeu avec une atmosphère qui saura, on l’espère, rendre hommage à la franchise Alone in the Dark.

Au rayon de ce que nous avons pu voir dans sa présentation, il y avait aussi les différentes phases de gameplay dont disposera Alone in the Dark. Il y aura dans un premier temps de l’exploration afin de trouver divers objets pour progresser dans le jeu, voire d’autres éléments utiles pour nos deux héros, un peu à la manière du premier Alone in the Dark finalement. Pieces Interactive veut donc vraiment bien faire les choses, et sachez que le studio suédois voudra également se rapprocher le plus possible du jeu original au niveau des puzzles à résoudre. On ne connaît pas encore trop la teneur de ces derniers, mais on imagine qu’ils se calqueront sur le premier jeu, tout en étant bien ficelés.

Concernant les phases de combats, il y en aura bel et bien. Mais comme nous l’ont fortement souligné les développeurs présents sur place, ce ne sera pas pour autant un shooter bête et méchant sur les gunfights, et fuir sera plus souvent l’une des meilleures solutions face aux nombreux monstres et créatures diaboliques qui vous tomberont dessus. En tout cas, sur cette première impression, via ces bribes de gameplay, nous sentons la volonté du studio de proposer un véritable survival horror qui va chercher concrètement à redorer le blason de Alone in the Dark, qui s’est fortement perdu avec ses épisodes les plus récents.

Enfin, sur le côté purement narratif voire la difficulté, nous avons senti encore pas mal d’hésitations chez les développeurs. Sur l’histoire, ce sera une réimagination certes, et les équipes cherchent à notamment introduire Grace de Alone in the Dark 2 directement dans le soft. Ceci dit, rien n’est encore relativement sûr à 100%, étant donné que le jeu n’est encore qu’en pré-alpha, et qu’il faudra encore attendre l’avancée du développement pour y voir plus clair. Néanmoins, l’envie d’étendre le lore du premier jeu est présente, et on espère que le fil rouge situé dans le manoir Derceto sera on ne peut plus captivant. En somme, ce que nous avons vu nous a plutôt rassuré tout en étant globalement prometteur, mais il y a encore du travail sur pas mal d’aspects, assurément. De plus, sur les modes de difficulté, ceux-ci n’ont pas encore été réellement définis et sont visiblement encore en discussion.

Le prologue de Grace, une vraie mise en bouche positive ?

Alone in the dark announcement screenshot 04 2

Histoire d’avoir quand même un petit aperçu de ce que Alone in the Dark nous offrira à sa sortie – sous réserve qu’il sorte vraiment en 2023 étant donné que le jeu est encore en pré-alpha -, nous avons pu ensuite nous essayer à son prologue. Ici, pas de Edward Carnby ou Emily Hartwood jouable, mais bel et bien une certaine Grace, une fillette déjà apparue dans Alone in the Dark 2 à l’époque. En globalité, il s’agissait plus ou moins d’une petit démo orientée walking simulator où nous suivions notre héroïne, déjà aperçue dans le trailer, et s’amusant à faire de l’art plastique jusqu’à entendre des bruits étrangement suspects.

Et bien entendu, nous avons pu voir à quel point l’atmosphère proposée dans le titre devrait être totalement folle tant l’ambiance pesante et sa mise en scène semblaient clairement maitrisées. Nous avons aussi pu apercevoir un autre personnage qui n’est autre que Jérémy Hartwood, qui semblait également rongé par la folie ou plutôt paranoïaque, et à qui Grace proposa de poser une lettre à la réception pour qu’elle soit envoyée au plus vite. Notre protagoniste se promenait ainsi dans un manoir Derceto relativement inquiétant, et où une entité sombre, issue probablement d’un univers parallèle glauque, s’amusait à lui faire peur, et aussi à nous faire sursauter un petit peu.

En somme, ce petit prologue assez court nous a permis au moins d’avoir un léger aperçu de ce que sera le produit fini, et il faut dire que le tout nous a semblé rassurant. Entre un peu d’exploration, d’interaction avec le décor à la manière d’un jeu narratif, cette démo avec Grace nous a donné quelques frissons. Néanmoins, il reste encore difficile de juger véritablement le gameplay, dans la mesure où nous en avons vu bien trop peu pour nous forger un avis sur ce dernier, même si le tout est bougrement prometteur dans l’ensemble..

D’ailleurs, la démo se termine avec l’arrivée d’Emily Hartwood et Edward Carnby sur les lieux, sans que l’on sache ce qu’il est arrivé à la petite Grace, ni à à Jeremy Hartwood, que l’on croisera certainement dans le jeu final. Grosso modo, cette mise en bouche est plutôt positive, et nous avons hâte de voir à quel point Pieces Interactive réussira à rendre hommage au Alone in the Dark de 1992.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Avec la présentation du jeu et la possibilité de jouer à son prologue, Alone in the Dark nous a paru assez rassurant. Effectivement, le peu que l'on a vu du titre Pieces Interactive nous fait penser que le studio a visiblement compris ce qu'est Alone in the Dark, et semble vraiment prendre le bon chemin pour rendre hommage à toute la grandeur du premier volet de 1992, développé par monsieur Frédérick Raynal. Si pour l'heure, il est difficile de jauger la qualité du gameplay car nous avons vu principalement des cinématiques et une jouaiblité à caractère purement narratif, à base de mises en scène se succédant, il faut bien avouer que le ton horrifique semble assez présent, et on espère sincèrement que l'équilibre entre exploration, gunfights, horreur et puzzles sera respecté religieusement. En tout cas, notre première impression reste positive, et nous avons attendons désormais d'en savoir plus sur le soft, dont sa date de sortie encore inconnue.

Matheus
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.