À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mai 2019

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mai 2019
En mai, c'est pas toujours ce qu'il te plaît...
Temps de lecture : 8 min.

Ces derniers temps, l’attention se focalise principalement autour de toutes les annonces de l’E3 2019. Entre les éditeurs qui commencent doucement à lever le voile sur les différentes annonces et plannings lors de l’évènement. EA et Ubisoft ont déjà ouvert les vannes, Square Enix a même déjà officialisé la présence du prochain Avengers lors de sa conférence. Il n’est plus question de rigoler pour les studios, dans cette période si cruciale pour les entreprises. Les joueurs vont se régaler et ont même déjà pu apercevoir la nouvelle bande-annonce du prochain jeu d’Hideo Kojima à savoir Death Stranding.

Alors, à quoi joue la rédaction d’Actugaming ce mois-ci ?

Alors forcément, en attendant le prochain Fable IV, il faudra se contenter de ce qui sort en ce moment. Les sorties se font plutôt discrètes mais nous avons eu tout de même le droit aux récentes sorties de Rage 2 ou même Team Sonic Racing. On n’oubliera pas non plus la sortie explosive de Dauntless sur les consoles de salon, avec la possibilité de jouer en cross-plateforme. Plusieurs titres auront récolté de très bonnes notes ce mois-ci avec l’apparition de A Plague Tale ou même Mordhau pour de sublimes batailles au temps des chevaliers. Sans plus attendre, découvrons les titres joués par nos pandas de la rédaction entre deux trois annonces.

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 Driehuur : Pour ma part, rien de bien nouveau par rapport au mois dernier. Je continue doucement mais sûrement ma petite aventure en compagnie de Spiderman, mais je vois la fin qui commence à pointer le bout de son nez. Ce qui m’a laissé peu de temps à consacrer à Days Gone que je n’ai pu apprécier que durant quelques petites heures. Ah l’éternel fléau du geek ! Trop de jeux et pas assez de temps… Ce qui ne m’a toutefois pas empêché de me laisser tenter par le free-to-play du moment : Dauntless. Non seulement il est gratuit mais en plus il propose un crossplay toutes plateformes confondues. Dans la lignée d’un Monster Hunter-like et en tant que néophyte du genre, le jeu semble plutôt bien ficelé à première vue. A suivre sur du plus long terme donc…

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 Ohkammy : Ce mois-ci j’ai eu l’occasion de me lancer dans plusieurs aventures différentes ! En effet, j’ai pu mettre la main sur Undertale, après en avoir entendu tant de bien. Et c’est une aventure qui vaut le détour. Rempli d’humour et d’originalité, il a été un vrai coup de cœur pour moi ! Ensuite, pour replonger dans mon genre favori, j’ai joué à Yuppie Psycho, un petit survival horror développé par Baroque Decay qui met bien la pression ! J’ai adoré l’ambiance du jeu, qui nous plonge dans le premier jour de travaille de notre héros. Un jeu totalement barré, qui aborde le survival horror à sa propre manière. Et j’ai tellement adoré que je n’ai pas résisté et je me suis procurée le premier titre de ce même studio; The Count Lucanor. C’est également un survival horror, qui à sa propre identité et qui nous embarque dans son aventure bizarre et lugubre. Et pour finir, j’ai enfin commencé Frozen Wild, le DLC de Horizon Zero Dawn. Je n’ai pas encore eu le temps d’avancer vraiment, mais j’ai hâte de le faire étant donné que j’avais adoré le jeu !

Actugaming

Velaines : Tout comme ma collègue Ohkammy, j’ai rallumé ma PS4 avec Horizon Zero Dawn, que je n’avais pas eu l’occasion d’essayer à sa sortie. Cette pépite n’est plus à présenter mais je ne peux m’empêcher d’encourager ceux qui n’y auraient pas encoure touché de se le procurer au plus vite. Sinon, durant ce mois de mai, j’ai passé quelques heures sur Deck of Ashes, un titre de AY Games. Sur papier, le concept mêlant tour par tour et deck-building, me plaisait beaucoup mais je n’ai pas été tout à fait convaincue par la réalisation. J’ai pris davantage de plaisir à chiller sur Weedcraft Inc. Bien que le jeu ne soit pas exempt de défauts, j’apprécie réellement l’ambiance qui s’en dégage. J’attends d’ailleurs avec impatience la conférence de Devolver Games à l’E3. Pour rappel, le rendez-vous est fixé au lundi 10 juin à 4h00 du matin.

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 PenderflashAu cours de ce mois de mai, j’ai réinstallé le fameux Cities : Skylines que je n’avais plus touché depuis longtemps. Les différentes mises à jour ainsi que les derniers DLC m’ont donné envie de revenir sur le titre histoire de retrouver des sensations. Il faut dire qu’à présent, le jeu est véritablement arrivé à pleine maturité et que les possibilités de personnalisation des villes sont assez époustouflantes. Par ailleurs, la nouvelle extension Campus dont nous vous parlions récemment donne franchement envie. À présent, cette simulation est complète et diversifiée, et répond à mon sens, à plusieurs profils de joueurs, que ce soit les acharnés de la perfection et de la symétrie architecturale ou encore les adeptes de l’expansion urbaine. Pour avoir joué aux premiers Sim City il y a bien longtemps, j’ai toujours maintenu le goût de ce genre de jeux et y reviens régulièrement avec plaisir.

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 Onilane : Un mois bien particulier côté jeu vidéo pour moi. Entre voyage au Japon et séjour au Stunfest, comment trouver le temps de tâter de la manette ? Sur consoles portables et dans les salles d’arcade évidemment. Entre deux ramens, j’ai pu m’éclater les doigts sur Chunithm, un jeu de rythme bien vénèr’ dont seuls les japonais ont le secret. Le principe est simple : un piano tactile et des notes qui arrivent à toute berzingue à l’écran. La subtilité réside dans le fait que la cabine gère la hauteur de vos mains, ce qui permet d’imiter certaines techniques de pianiste où l’on frappe les touches brutalement sans maintenir la note. J’ai également pu faire mumuse sur la version arcade de Theatrhythm Final Fantasy qui propose une difficulté bien plus élevé que son pendant 3DS (qui m’a bien occupé aussi) ainsi qu’un nombre de musiques bien plus imposant.

Malheureusement pour moi, de retour en France, impossible de retrouver ces sensations, à part peut-être dans la zone jeu de rythme du Stunfest qui proposait DDR, Taiko no Tatsujin et Project Diva Arcade. Mais le Stun’, c’est avant tout la bagarre : il suffit de poser une Switch sur une table pour voir rappliquer des joueurs de Smash par dizaines. S’ensuit une reconstitution version bretonne des fameuses pubs lifestyle de Nintendo, avec le supplément cidre/galette saucisse qui va bien.

Mais puisque toutes les bonnes choses ont une fin, il est venu le temps de rentrer à la vie réelle. Ultime dose de culture japonaise dans le TGV Rennes-Nancy où cette bonne vieille 3DS dézonée m’offre un instant privilégié que j’attendais depuis des années : celui où je pourrais enfin jouer à Dai Gyakuten Saiban. Grâce aux petits gars de Scarlet Study, les possesseurs du jeu original (que les véritables fans achètent dès leur premier jour sur le territoire nippon) peuvent enfin profiter de ce spin off de la série Ace Attorney en anglais. Plus qu’à attendre Judgment en Juin pour regoûter aux saveurs du pays du soleil levant depuis mon canapé.

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 Ary : Le mois de mai a été très productif pour moi ! Et comme a mon habitude, j’ai commencé plein de jeux et n’en ai fini aucun. Désireuse d’augmenter ma bibliothèque de jeux sur Nintendo Switch, j’ai donc opté pour deux jeux que tout le monde doit connaitre. Tout d’abord (et après avoir été influencée par certains de mes collègues!) j’ai fini par craquer et acheter Super Smash Bros Ultimate. Alors clairement, je suis nulle, mais au moins les bonnes soirées entre potes sont assurées. Ensuite, j’ai opté pour Undertale. Ça faisait longtemps que je voulais jouer à ce RPG, attirée par le style rétro et l’humour, ainsi que le système de jeu complètement à contre courant de ce qui se fait en temps normal. Par la suite je suis repassée sur la machine de Sony pour tester Atelier Lulua: The Scion of Arland et autant le dire, ça a été un vrai coup de coeur. Je ne connaissais pas du tout la licence, mais malgré l’ambiance un peu superficielle j’ai vraiment adhéré au système d’alchimie et me suis fait manger de nombreuses heures de sommeil par ce sympathique J-RPG. Encore un jeu que je n’aurai jamais le temps de finir.

Actugaming

À quoi joue la rédaction d’ActuGaming ce mois-ci ? Mars 2019 1 itokiry Je ne m’en suis jamais caché, bien que je sois acheteur compulsif en ce qui concerne les consoles actuelles, je suis plutôt joueur rétro. Et par rétro, j’entend principalement sur consoles portables, à savoir Game Boy / Color / Advance. Ma favorite des trois étant la dernière. Ainsi, hormis les deux jeux que j’ai testé ce mois-ci, à savoir Giga Wrecker et Lapis X Labyrinth, j’ai passé une énorme partie de mon temps sur ma GBA. En cause, Pokémon bien entendu, mais aussi et surtout Final Fantasy VI, que je suis parvenu à dénicher à un tarif abordable (chose inconcevable). Pour finir, je poursuit activement ma partie de Baten Kaitos sur Gamecube, que j’ai débuté il y a un moment. Le fait est que le jeu est diablement long, mais aussi que son contenu global est tout simplement colossal. Pour une raison qui m’échappe, je me suis mis en tête l’idée saugrenue de récupérer l’intégralité des Magnus, et ce ne sera pas chose aisée…

Retrouvez aussi tout le reste de l’actualité grâce aux épisodes Week & Play. Cette chronique vous est proposée chaque dimanche, permettant de résumer en quelques minutes les différentes informations de la semaine.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp