Une vidéo du jeu 1666: Amsterdam, l’ex « nouvel Assassin’s Creed »

rembrandt philosopher in meditation e1462027011412 1

Vous n’avez peut-être jamais entendu parlé de 1666: Amsterdam. Ce jeu qui était en préparation chez THQ Montréal n’avait jamais été présenté. Aujourd’hui, une vidéo lui étant consacrée est apparue  et montre ce qu’aurait dû être le soft.

1666: Amsterdam, que l’on ne connaissait que via un dépôt de marque, était présenté comme « le nouvel Assassin’s Creed » par son créateur (voir Gamespot). Et pour cause, le titre était dirigé par un certain Patrice Désilets, ancien directeur créatif pour Assassin’s Creed chez Ubisoft, qu’il a quitté en 2010 pour rejoindre THQ Montréal. Malheureusement, THQ ayant connu un funeste destin, Ubisoft rachète le studio ainsi que les droits du jeu.

A ce titre, Désilets est donc logiquement retourné chez Ubisoft, qui finit par le licencier en 2013. L’homme engage alors des poursuites contre le studio et tente de récupérer les droits du jeu qu’il était en train de développer chez THQ. Ayant accepté de ne pas réclamer de l’argent à Ubisoft, un accord a permis à Désilets de récupérer les droits de 1666.

Si aujourd’hui il travaille pour le studio Panache Digital Games (qu’il a fondé) sur le titre Ancestors: The Humankind Odyssey, l’homme peut désormais faire ce qu’il veut de son projet. C’est pour cette raison qu’il s’est décidé à présenter cette vidéo maintenant, visible en bas de l’article.

Pour en revenir à celle-ci, elle a été filmée par le journaliste Brandon Sheffield. Dans la description, il explique notamment que le soft aurait dû voir le jour sur PS3 et Xbox 360 et sur la génération actuelle, si seulement THQ n’avait pas fermé. L’histoire devait se dérouler à Amsterdam et le thème abordé était : « Être pire que le diable ».

C’est notamment pour cette raison que dans cette vidéo présentant une séquence du jeu, il est possible de voir que le joueur contrôle des animaux étroitement liés à la magie noire (Un corbeau, un chat noir, des rats…). Ces animaux auraient alors servi à accéder discrètement à différents endroits ou à déclencher différents mécanismes. Selon Gamespot, le titre devait même dû être lié au peintre Rembrandt.

La vidéo a été filmée sur un smartphone, mais peut-être Patrice Désilets la publiera directement plus tard, de manière plus officielle. Mais ne serait-ce que dans le style, on peut effectivement voir que 1666: Amsterdam n’était pas très éloigné d’Assassin’s Creed, notamment pour son gameplay à la troisième personne. Et autre élément intéressant, la musique utilisée dans la séquence est la mythique chanson Amsterdam, interprétée par Jacques Brel.

On ne sait pas clairement si le projet est finalement abandonné, mais on peut imaginer que si Désilets s’est donné autant de mal pour le récupérer, c’est qu’il compte bien en faire quelque chose. Pour en avoir le cœur net, il faudra attendre que son titre en cours, Ancestors: The Humankind Odyssey, soit achevé.

Que pensez-vous de 1666: Amsterdam ? L’ambiance et l’époque du jeu auraient-il pu vous plaire ?

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.