TEST. Dragon : A Game About a Dragon – Un jeu à propos d’un… dragon

5.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Disponible à petit prix sur Steam, Dragon : A Game About a Dragon va nous conter l’histoire de notre héros, un dragon, qui part à la recherche de sa fiancée. Mais si son scénario est sérieux au premier abord, ses dessins façon cartoon et son humour décalé vont rapidement nous faire comprendre le paradoxe du jeu : de très bonnes idées sur le papier mais très mal mises en avant dans la production.

Dragon ! Dragon, y’a pas d’lézard, nous ne parlons pas la même langue !

DragonGame

A peine le titre lancé, vous comprendrez l’aspect minimaliste du soft. Les développeurs ont décidé d’opter pour un choix risqué : établir un cachet visuel uniquement fait de dessin à la main, nous rappelant nos talents de dessinateur lorsque nous étions bambin. Mais cette prise de risque est plutôt bienveillante et nous saute aux yeux très rapidement. Si elle ne plaira pas à tout le monde, la direction artistique est un pari osé et l’on ne peut que souligner cette initiative, qui voudra nous partager cette volonté de nous raconter un conte pour enfant.

Dragon : A Game About a Dragon est finalement une histoire qui se veut facile d’accès pour tous. Si l’on se retrouve ici dans un jeu de plateforme, on comprend rapidement que l’histoire et le scénario font le café. Votre héros, un dragon, vit paisiblement chez lui, à fumer la pipe dès qu’il en a l’occasion et à regarder la télévision paisiblement. Mais un beau jour, le roi décide de s’en prendre à sa promise et de la kidnapper, pour mettre un terme à sa phobie des dragons. S’en suit alors une histoire où notre protagoniste partira à sa recherche, laissant de côté sa vie paisible.

Mais tout est ponctué d’humour. Un peu facile, il faut l’admettre, mais le décalage de l’histoire sérieuse et du dragon – symbolisant normalement l’orgueil et la force, avec cette narration bon enfant nous fait sourire et l’on se prend au jeu, souhaitant découvrir un peu plus ce qui se passera au fil des niveaux. Dommage cependant que le suivi de la narration et de la trame scénaristique s’estompe et que l’introduction serve davantage de toile de fond que de véritable excuse à faire avancer notre héros.

Un peu de légèreté et un bon moment à se dépayser

Malheureusement, le constat est loin d’être aussi bon pour le gameplay. Mais avant d’entamer cette partie houleuse, je tiens tout de même à souligner un point qui m’a particulièrement plu : cette légèreté qui prédomine cette aventure. Les dessins minimalistes, l’histoire clichée et facile à comprendre, le gameplay hyper simple à prendre en main. Le tout est très agréable et si le soft n’est largement pas exempt de défauts, on a difficilement du mal à lui en vouloir pour toutes ces raisons.

Finalement, son univers nous aurait-il aguichés ?

Quand la première approche n’est pas la bonne

DragonGame2

Mais rentrons dans le vif du sujet. Dragon : A Game About a Dragon est un jeu de plateforme en 2D où vous devrez aller d’un point A à un point B en franchissant divers obstacles à travers plusieurs niveaux. Vous aurez ainsi la possibilité d’aller à droite, revenir en arrière vers la gauche, sauter, cracher du feu et donner un coup de griffe. Au fur et à mesure de votre avancée, vous aurez également d’autres possibilités comme cracher de la glace.

Le souci est véritablement son gameplay et sa difficulté en dent de scie. Si les différents niveaux se terminent par ailleurs bien trop vite, particulièrement au début, certains sont complètement hasardeux où vous devrez jouer avec l’approximation pour sauter d’une plateforme à une autre. Il n’y a pas vraiment de logique quand à l’arrivée des adversaires qui sont parfois nombreux et à d’autres moments, complètement inexistants. Y jouer peut devenir vite un calvaire et c’est un réel dommage quand on voit tout ce joli monde.

Un univers prometteur gâché par des mécaniques de jeu mal calibrées

Mais ce n’est pas tout. Les sauts ne sont pas bien dosés et vous devrez réessayer à plusieurs reprises pour venir à bout d’une suite d’obstacles. Ne parlons pas des collisions incompréhensibles et des ennemis aux hitbox tout bonnement dégueulasses. C’est bien dommage parce que le titre avait un fort potentiel et en perfectionnant un peu ces points là, le gameplay aurait pu être franchement sympa, lui qui s’inspirait des mécaniques de nos jeux d’antan.

Heureusement, le système ne s’arrête pas là et vous propose de ramasser de nombreux coffres dissimilés ci et là à travers vos niveaux. Vous aurez ainsi quelques objets à collecter qui viendront étoffer un peu la durée de vie du soft déjà correcte. Et côté musical, c’est la même chose, la bande-son est correcte sans pour autant être transcendante.

Dragon : A Game About a Dragon possède des mécaniques de gameplay hasardeuses et c’est franchement le grand défaut du soft. Compliqué, aléatoire, rempli d’imperfections, tous ces aspects viennent entacher la production, et pourtant, on aura du mal à lui en vouloir : son cachet visuel, son univers et son histoire pour enfants, narrée avec humour, permettront peut-être aux joueurs de le pardonner et de passer un bon moment en compagnie de notre dragon. 

  • Un cachet visuel à la main
  • De l'humour
  • Un dragon attachant
  • Bonne durée de vie pour son prix
  • De bonnes idées sur le papier
  • Des mécaniques de gameplay houleuses
  • Des ennemis aux hitbox insupportables
  • Des phases de plateformes parfois fastidieuses
  • Une difficulté hasardeuse

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Hormis sa direction artistique qui m'a directement séduit, je n'ai pris vraiment aucune plaisir... Trop hasardeux, trop imparfait.

Julien
e
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.