Suda51 : Vers des portages Switch de ses précédents hits ?

Suda51 No More Heroes

Marquer l’industrie du jeu vidéo grâce à ses idées peu ordinaires, ce n’est pas donné à tout le monde. Goichi Suda, que l’on connait plutôt sous le pseudonyme Suda51, fait partie de ces rares créateurs dont on reconnaîtrait la patte entre mille. Non content d’avoir fait son nids sur les générations précédentes de consoles, le japonais voudrait investir la Nintendo Switch.

En attendant No More Heroes 3

Suda51, c’est un bonhomme plein de talent, qui a su développer sa vision particulière du jeu vidéo depuis les années 90. S’il débute sur un tas de petits projets inconnus du public européen, il ne tardera pas à imposer son univers avec Moonlight Syndrome et The Silver Case, des jeux difficile à décrire. Plus tard, il se fera toutefois connaître à l’international, avec Killer7, No More Heroes ou encore Killer is Dead. Il travaille par ailleurs sur d’autres séries, notamment Project Zero avec Mask of the Lunar Eclipse, un épisode exclusif à la Nintendo Wii qui n’a malheureusement pas vu le jour par chez nous.

Dernièrement, le créateur a surtout fait parler de lui via la sortie de Travis Strike Again : No More Heroes, mais surtout le teasing autour de l’attendu No More Heroes 3. Néanmoins, Suda51 rêve d’autre chose ces derniers temps : il souhaiterait porter ses précédents jeux sur Nintendo Switch. Un pari qu’il n’est pas possible de réaliser dans l’immédiat.

Un problème de droits

En effet, il en discutait lors d’une interview donnée dernièrement via la MomoCon, il travaillerait d’arrache pieds pour réaliser ce rêve un peu fou : sortir tous ses titres sur Switch. Mais il se heurte néanmoins à pas mal de barrières, notamment, et c’est la principale, un problème de droits. Car s’il a bien été à l’origine de nombre de projets, il n’est cependant pas détenteur des droits de chacun d’eux. Il doit ainsi composer avec Capcom ou encore Kadokawa Games pour récupérer certains d’entre eux, ce qui n’est pas chose aisée. Par ailleurs, le développement de portages ne serait pas sans coût.

Si ce projet un peu fou a de quoi faire rêver, d’autant que certains de ces jeux sont aujourd’hui difficile à trouver par la voie légale, il reste néanmoins assez peu probable que Goichi Suda, alias Suda51, réussisse à le mettre en branle. Du moins, pas sans une aide extérieure.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.