Notre avis sur Curse of the Vampire Coast, DLC de Total War : Warhammer II

Notre avis sur Curse of the Vampire Coast, DLC de Total War : Warhammer II
Si Rise of the Tomb Kings avait su enchanter par son nouveau contenu, en est-il toujours de même pour ce nouveau DLC ?

Cela fait un moment maintenant que Creative Assembly s’est attaqué au monument qu’est la licence Warhammer. Avec un premier épisode sorti il y a de cela deux ans et demi, ainsi qu’un second en septembre de l’année 2017, le studio faisait forte impression en donnant une nouvelle dimension de qualité à un univers déjà bien travaillé. Riche et bien accueilli dans nos colonnes, le titre d’origine voit arriver un nouveau DLC pour compléter son contenu déjà non-négligeable. Nommé Curse of the Vampire Coast, ce contenu additionnel compte bien nous proposer une nouvelle expérience de jeu toujours plus intéressante.

Curse of the Vampire Coast, une raison de plus de revenir sur TW : Warhammer II

Curse of the Vampire Coast

Bien que nous n’avions pas eu l’occasion de vous faire part de notre avis sur Rise of the Tomb Kings, cela ne nous empêche pas de reconnaître la qualité du travail apporté par les développeurs du studio anglais. Le premier DLC était très bon et il convient de dire que Curse of the Vampire Coast est d’une finesse plus ou moins égale à celle de son prédécesseur.

Comme son nom l’indique, Curse of the Vampire Coast est avant tout un ajout considérable pour les factions sans vie. Vous y trouverez de nouveaux capitaines, notamment des pirates naviguant à la recherche de nouveaux lieux à dévaliser. C’est donc une façon de jouer bien différentes de ce qui était proposé auparavant qui apparaît. Soufflant comme un vent de fraîcheur sur un titre qui a fêté son anniversaire il n’y a pas encore si longtemps que cela, ce DLC vous permettra d’user de vos bases mobiles afin de vous attaquer aux cités et forts de vos ennemis. Ce n’est qu’en passant par ces raids dignes de pires forbans que vous pourrez augmentez votre infamie et débloquer de nouvelles unités.

De la même manière, Curse of the Vampire Coast vous permet de jouer un mix entre les factions traditionnelles et certaines caractéristiques des hordes. Il vous sera donc toujours possible de prendre possession des divers territoires présents sur la carte mais vous devrez toujours compter avec les raids. Ce sont d’ailleurs ces fonctionnalités propres à ces pirates vampires qui rendent cette nouvelle aventure si plaisante et qui font qu’il est toujours intéressant de voguer à travers les mers à la recherche de nouvelles cibles bien dodues et aux coffres plutôt remplis. La mobilité sera donc votre meilleur atout et il vous faudra opter pour une stratégie efficace entre tradition de jeu et innovation.

Ce DLC vous ajoute pas mal de petits éléments de qualité afin de grossir la durée de vie du titre ainsi que proposer aux joueurs un véritable renouveau dans leur façon d’aborder la campagne.

De plus, lorsque vous prendrez possession des zones présentes en bord de mer, vous pourrez y installer une crique de pirates, ce qui vous permettra d’obtenir de nouvelles ressources tout en vous permettant d’opter pour une autre alternative que les habituels « occuper » ou « raser ». C’est donc une nouvelle possibilité de poids pour les joueurs de modifier leurs habitudes et de varier les plaisirs.

Mais ce n’est pas tout puisque cette faction jouira également d’unités propres, dont des unités à distance particulières redoutables à bien des égards. Et qui dit pirates dit forcément fusils, ce qui signifie que la majorité des troupes disponibles sont équipées de ce type d’arme. Mais ne vous en faites pas, la variété est toujours bel et bien là.

Enfin, Creative Assembly a eu la bonne idée d’ajouter quelques cartes au trésor à suivre afin de trouver de nouveaux butins et vous occuper un peu, tout en ajoutant quelques petites énigmes à résoudre. En gros, ce DLC vous ajoute pas mal de petits éléments de qualité afin de grossir la durée de vie du titre ainsi que proposer aux joueurs un véritable renouveau dans leur façon d’aborder la campagne.

S’il ne fallait retenir qu’une seule chose au sujet de notre retour sur Total War : Warhammer II, c’est que les ajouts relatifs à Curse of the Vampire Coast étaient une excuse plus que valable pour passer un peu plus de temps en compagnie de nos comtes vampires. Ce DLC est le bienvenu et permet de compléter une expérience de jeu déjà bien construite, tout en offrant la possibilité d’apporter encore de nouvelles choses à l’avenir.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp