Nos ressentis sur l’année 2020 : l’avis de Ludvig

05 ressenti illustration Comatosia 1

L’année 2020 aura, comme nombre d’autres années avant, été riche en sorties. Certaines marqueront les esprits sur la durée, d’autres ne feront que s’éteindre dans les méandres de nos mémoires. Mais avant que cela n’arrive, il est de bon ton de jeter un regard sur ces douze mois qui viennent de s’écouler. Et, tant qu’à faire, prenons le temps de revenir aussi sur toutes ces années en compagnie de la PlayStation 4 et de la Xbox One, même s’il nous reste encore de beaux mois, voire années, à passer en leur compagnie.

Loin des pleurs, proche du coeur

Crusaders Kings 3 avec trois personnages et logo

Est-il besoin de préciser que cette année 2020 a été marquée par plusieurs jeux qui, à eux seuls, ont su occuper ces moult soirées à souffrir de la situation que nous traversons tous ? Je souhaite donc revenir sur trois d’entre eux, même si plusieurs mentions honorables peuvent venir s’y ajouter.

Yakuza : Like a Dragon

Comment commencer cette partie d’article sans parler de mon GotY 2020 ? Je parle évidemment de Yakuza : Like a Dragon. Il est ici question d’une suite à Yakuza 6 : The Song of Life, mais avec un nouveau système de combat (au revoir l’action et bonjour le tour par tour) et un nouveau protagoniste.

Ce nouvel opus brille par ses nouveautés, son annexe toujours fourni, son intrigue prenante et ses personnages attachants. S’il ne fallait faire qu’un seul jeu de 2020, je conseillerais vivement de se jeter sur ce titre. Aucun autre ne lui arrive à la cheville cette année, de mon point de vue évidemment.

Crusader Kings III

Féru de jeu de stratégie et grand adorateur de Crusader Kings II et d’Europa Universalis IV, il était évident que ce nouvel opus me faisait de l’oeil. Crusader Kings III représente tout ce qu’un fan de stratégie en temps réel pourrait espérer avoir entre les mains. Amélioration graphique importante, amélioration des menus, une gestion de son pays et de sa cour plus approfondie. Bref, tout ce qu’il faut pour que la sauce prenne.

Vous vous en doutez déjà, j’ai déjà passé plus de 300h sur ce titre, à tantôt tenter de conquérir le monde, tantôt à gérer une dynastie avide de pouvoir et prête à tout pour me trancher la tête et accéder à mon trône. Sur la longueur, la rejouabilité du titre et les futurs ajouts feront de ce titre la quasi perfection dans le genre.

Sakura Wars

Dans la gamme des licences disparues de la circulation et faisant leur grand retour, je nomme Sakura Wars. En revoyant son système de combat et son casting du tout au tout, le titre fait peau neuve. Un véritable régal dans sa scénarisation et dans son annexe. Le petit bémol est le manque de maîtrise du style Action pour proposer un opus parfait.

Ce renouveau est bienvenu pour moi et j’ai passé de nombreuses heures en compagnie de la Brigade des Fleurs. Nul doute que je finirai par y replonger afin de découvrir les différents embranchements proposés par le titre, ainsi que les différentes fins et romances disponibles.

Enfin, petite mention honorable pour ces jeux qui, dans une moindre mesure, ont pu me faire vibrer. Je vais donc commencer par Kingdom Hearts III, qui est rapidement rejoint par Persona 5 Royal et Tokyo Mirage Sessions #FE Encore. Mentions spéciales aussi à Ash of Gods : RedemptionSpiritfarer et Brigandine.

Une flopée de flops ?

marvels avengers 3 2 2

Comme chaque année, on retrouve aussi une jolie quantité de jeux qui n’ont pas su nous satisfaire. C’est aussi mon cas, même si tout le monde ne sera pas forcément d’accord et tant mieux ! Il faut de tout pour faire un monde.

Among Us

Pendant que tout le monde se fend la poire (enfin, j’émets des doutes là-dessus) sur Among Us, je ne peux que m’ennuyer devant le vide intersidéral qui caractérise ce jeu. Amené sur le devant de la scène grâce à quelques streamers, ce jeu est lassant, d’une répétitivité extrême et n’a que peu de rejouabilité.

On recommence sans relâche la même chose, puis on passe à une phase de vote type Loup-Garou dans laquelle celui qui gueule le plus fort l’emporte. Un jeu qui feint une pseudo-stratégie là où passer son temps à ne rien faire s’avère au final la meilleure solution pour survivre. Bref, le genre de jeu auquel je dis non merci, moi je reste sur mes vieilles cartes à faire Graouuu avec mes potes autour d’une bière et de quelques chips.

Marvel’s Avengers

Et puis, dans la catégorie « grandes promesses pour poudre aux yeux », on retrouve évidemment Marvel’s Avengers. Un jeu sans saveur, qui transpire le manque de bonnes idées accompagné d’une surcouche de vide et de mécaniques loupées. Le scénario est bancal, le suivi est plus que moyen et le casting fait sourire, mais malheureusement pas de joie.

Bon, ce n’est pas non plus ce qui s’est fait de pire en cette année 2020, loin de là. Le titre reste jouable, en proposant une dose de fun lorsque l’on sait faire abstraction de la pléthore de défauts qui l’affuble.

Mais encore ?

Comment finir cette année en beauté sans parler de FIFA 21 ? Comme chaque année, le titre de football de Electronic Arts peine à se renouveler et à convaincre. En parlant de convaincre, même chose pour XIII Remake, qui n’a de XIII et de Remake que le nom. Mentions honorables à Animal Crossing,  Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX et Days Gone (mieux vaut tard que jamais) pour l’ennui et la déception.

Coup d’oeil en arrière

Sony va censurer tous les contenus à caractère sexuel sur PS4

PlayStation

Avec l’arrivée toute récente de la PlayStation 5, il est temps de se remémorer les bons moments passés. En 2020, j’ai continué de jouer sur PlayStation Vita et PlayStation 3, donc il ne fait aucun doute que je continuerai de jouer sur la PlayStation 4 même quand j’aurai reçu la nouvelle venue (en même temps, je joue encore à Pokemon Argent sur mon GameBoy Color, alors hein).

Mais quels sont ces jeux qui m’ont marqué sur cette console ? Ceux qui, au-delà de 2020 seule, ont réussi à conquérir mon coeur sur toute la durée de vie de la console. Ils sont nombreux, et je vais devoir faire des choix, car cet article ne peut durer éternellement (et c’est bien dommage). Alors, mes coups de coeur de 2020 exclus, voici une petite liste des jeux qui ont marqué mon âme de gamer, et ce ne sont pas forcément des exclusivités de chez Sony. Et, puis la Switch est toujours la figure de Nintendo, aucune exclusivité Switch n’a sa place dans cette encart.

Comment commencer ce retour en arrière sans parler de God of War. Cette nouvelle aventure en compagnie de Kratos s’est faite attendre. Mais l’attente valait le coup. Une nouvelle épopée incroyable et il me tarde déjà de mettre la main sur la suite ! Vient ensuite Yakuza 6 : The Song of Life, qui m’a décoché un uppercut en plein visage. Le titre était palpitant et bon sang, qu’est-ce que j’ai frissoné. Puis, parlons de The Witcher 3. Grand amateur de la plume de Sapkowski, je ne pouvais que me plonger dans le prolongement vidéoludique de l’univers qu’il a passé tant d’années à nous dépeindre dans ses ouvrages. Une claque visuelle, un scénario intéressant et un casting haut en couleurs.

Mention à tant d’autres jeux incroyables, comme Valkyria Chronicles 4Zero EscapeAssassin’s Creed OdysseyCélesteThe Walking DeadJudgmentMarvel’s Spider-ManThis War Of Mine, ou encore The Evil Within et Armello. Bref, vous l’aurez compris, cette liste pourrait très bien continuer sur des centaines de lignes. Vive le jeu vidéo !

Xbox

J’ai ajouté ce titre pour dire de faire joli. Je n’ai pas acheté la Xbox One et je n’ai joué à aucun des jeux exclusifs à cette dernière. Après tout, je suis un joueur PlayStation moi. Mais bon, la Series X me fera peut-être changer d’avis, qui sait.

2021 en quelques mots

Dynasty Warriors 9 Empires - Zhuge Liang - Sima Yi

Dynasty Warriors 9 Empires

Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore, je suis un grand fan de musous, et plus particulièrement de la série Dynasty Warriors. Sorti en février 2018, Dynasty Warriors 9 avait fortement déçu. Même si j’avais beaucoup apprécié ce dernier pendant mes premières heures de jeu, la lassitude s’était vite installée et la désillusion prenait alors le pas sur le plaisir.

Dès lors, rien de surprenant à ce que j’attende ce nouvel opus. Au revoir le monde ouvert et retour à des cartes fermées en mode conquête de la Chine. De quoi me faire jubiler durant de longues dizaines d’heures à construire une armée digne de ce nom, composées des plus grands noms de l’histoire chinoise en détruisant la face de centaines de milliers de soldats ennemis.

Persona 5 Strikers

Pour la raison, il suffit de (re)lire le sous-titre précédent. Fan du genre, j’ai très envie de plonger dans l’univers Persona 5 Strikers et (re)découvrir le casting sous un autre angle. Materler ma manette pour que les Phantom Thieves détruisent les rangs ennemis me rend tellement impatient.

Avec moi, voir Omega Force dans les développeurs fait forcément mouche. Reste à espérer que le jeu sera plutôt dans la veine d’une excellente adaptation musou et pas de ces adaptations fainéantes où le move set de Dynasty Warriors sera recyclé afin de ne travailler que sur les visuels. Donc oui, je suis partagé entre impatience et appréhension, comme souvent quand un jeu que j’attends approche à grands pas.

King’s Bounty II

Le 10 mars 2021 sort King’s Bounty II, un titre attendu par les fans de la licence depuis de nombreuses années désormais. Fin novembre, j’avais l’occasion de vous partager mes premières impressions sur ce nouvel opus. Sur ce dernier doit encore être peaufiné, il ne fait aucun doute qu’il sera très bon et marquera durablement la série avec un retour en force.

Il n’est pas question de AAA ou de jeu qui se veut révolutionnaire. On parle plutôt du retour d’un grand nom de la stratégie au tour par tour, dans un univers à mi-chemin entre la dark fantasy et l’héroic fantasy. Le côté dark est plus marqué grâce aux couleurs et aux décors, ce qui va peut-être permettre un gain en maturité pour l’univers. A voir, mais je suivrai avec beaucoup d’attention cette sortie.

Au final

Au final, l’année 2020 aura été fort remplie. Probablement moins de l’année 2019, sans doute car j’avais moins de temps pour jouer, ou peut-être car je me suis plus concentré sur chaque jeu testé. N’empêche que, cette année était très enrichissante côté gaming, mais aussi sur d’autres pans.

Il me reste à espérer que 2021 sera tout aussi réussie et que les consoles de la nouvelle génération sauront me contenter. En attendant, j’ai encore moult jeux à faire sur PlayStation 4 et Switch, et pléthore de livres à dévorer sous mon plaid, donc rien ne presse !

Bonnes fêtes, bonne année et amusez-vous bien, chers lecteurs, amis et connaissances lointaines.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.