Nos ressentis sur l’année 2019 : Doodz

ressenti doodz

Je m’attendais à une année 2019 très plate et malheureusement elle l’a été. La raison est très simple : la nouvelle génération de consoles. Tout le monde pense surtout à préparer l’avenir mais c’est le présent qui en paie le prix. Alors, cela ne veut pas dire qu’il n’y avait pas de très bons jeux cette année. Cela veut dire qu’au moment de décider de son top 3, on a une grosse liste de candidats et qu’en pensant à chacun, on se demande « Vraiment, il mérite le podium lui ? ».

Pareil au niveau des annonces, comme on veut garder les grosses annonces pour la présentation des consoles, rien qui va occuper nos rêves pour les années à venir. Même l’annonce de la prochaine Xbox semble être une farce vu qu’elle sort de nulle part et accumule les faux pas. Ne parlons pas de Stadia qui est déjà la sortie la plus ratée de l’histoire du jeu vidéo. Bref, espérons un 2020 beaucoup plus solide, même si les lineup de lancement sont toujours compliqués.

Mon top 3 de 2019

1) Super Smash Bros Ultimate : la confirmation

Super Smash Bros Ultimate : un "Direct" surprise, Joker et la mise à jour 3.0.0 disponibles demain

Alors oui, certains penseront que je triche un peu en choisissant Super Smash Bros Ultimate en meilleur jeu de 2019. Mais il faut dire qu’avec une sortie aussi tardive, juste avant les fêtes de fin d’année, c’est lui qui m’a le plus occupé ces 12 derniers mois. Et surtout, j’annonçais la couleur en nommant son season pass comme plus grosse attente de 2019. Je ne vous ferai pas l’affront de présenter une nouvelle fois ce jeu qui peut être à la fois party game et versus fighting.

Il est d’ailleurs devenu il y a peu le jeu de combat le plus vendu de tous les temps mais c’est surtout son suivi qui me pousse à le mettre une fois de plus en première position. Avec Joker, les Héros de Dragon Quest, Banjo & Kazooie et Terry Bogard, le crossover ultime du jeu vidéo a plus que confirmé son surnom. Il faut aussi remercier les trailers toujours géniaux, et les présentations des personnages par Masahiro Sakurai.

Et l’annonce de combattants supplémentaires en 2020 renforce un peu plus le fait que Super Smash Bros Ultimate est le jeu qui m’aura le plus fait vibrer cette année. Mais rassurez-vous, je peux déjà vous affirmer qu’un second season pass ne sera pas ma plus grosse attente pour l’année prochaine.

2) Borderlands 3 : Pas le 2 mais pas Pre-Sequel non plus

Borderlands 3

L’autre raison de la présence de Smash en tête de mon classement, c’est que le deuxième est Borderlands 3. Probablement le jeu que j’attendais le plus lors de chaque présentation depuis bien des années. Une sortie que j’attendais avec autant de hâte que d’inquiétude. Sa présence ici indique que ce n’est pas la catastrophe redoutée mais… J’approche doucement mais surement des 100 heures de jeu et je n’accroche toujours pas autant que je le voudrais.

La nouvelle version du shooter-looter (FPS-RPG) dépoussière très bien le gameplay de la série. C’est plus dynamique, varié dans les armes et les compétences, varié dans les environnements,… Mais le charme de l’écriture n’y est pas. L’humour fonctionne moins, on voit chaque retournement de situation arriver à des kilomètres. Et surtout les jumeaux Calypso ne sont pas à la hauteur. Ce qui explique pourquoi Gearbox convoque l’ombre du Beau Jack dès la première campagne DLC.

Attention, Borderlands 3 est bien un indispensable pour tous ceux qui veulent une bonne aventure coop en ligne. C’est simplement mon amour du deuxième épisode qui me fait dire que c’était mieux avant. J’attends surtout de voir si le Season Pass sera à la hauteur puisqu’à 50€, en cas de gros loupé, Borderlands 3 pourrait très bien devenir ma plus grosse déception de 2020.

3) Fire Emblem: Three Houses : Tactical Medieval Persona

Fire Emblem : Three Houses

La malédiction Fire Emblem a encore frappé. Je ne termine quasiment jamais les épisodes de la saga par souci de perfection. Je veux tellement tout optimiser que j’y passe des dizaines d’heures pour absolument rien. Et mon historique Switch prouve que Three Houses n’échappe pas à la règle puisqu’il y a plus de 65 heures de jeu… Pour une seule campagne… Où je ne suis qu’à la moitié… Mais je ne vais pas mettre mes TOC sur le dos de cet excellent jeu.

Difficile de m’étendre plus vu la petite fraction du jeu que je connais. Ce peu de contenu, et la confirmation de tout le monde, me permettent de le mettre sur mon podium à la place la plus raisonnable. Le gameplay Tactical-RPG est revu avec succès et les intrigues, tout comme les personnages, sont souvent intéressantes. Et l’inspiration Persona ne fait rien pour me déplaire.

Essayer d’avancer Fire Emblem: Three Houses est d’ailleurs mon objectif de ces fêtes de fin d’année. (Note de Doodz : Malheureusement, un Monster Hunter World Iceborne reçu pour Noël aura eu raison de cette résolution, mais promis Three Houses sera mon objectif de 2020… ou 2021 grand max)

La déception de 2019 : Pokémon Épée

pokemon epee bouclier screenshot 2 1

Pokémon Épée n’entre même pas dans mon top 3 des pires jeux de l’année. Mais Jump Force, One Piece World Seeker et même Contra Rogue Corps ont été exactement les pétards mouillés que j’attendais. Même sans avoir jamais réellement souscrit au fantasme collectif du premier Pokémon sur console de salon qui rivaliserait avec Breath of the Wild, ce lancement de la huitième gen m’a particulièrement déçu.

Je n’arrive absolument pas à m’intéresser aux nouvelles mécaniques de cet épisode. Les nouvelles créatures me laissent totalement froid et même le côté aventure passe à la trappe. Toujours sur des rails, peu d’exploration et de découvertes. C’est pour cela que j’ai plusieurs fois décrit mon ressenti comme « Un Persona sans le monde parallèle mystérieux et où le but est seulement d’avoir son diplôme en fin d’année. »

Activer le online rend les Terres Sauvages infernales et renforce l’idée qu’on est vraiment un dresseur parmi tant d’autres. Ce qui peut être très intéressant pour prendre le contrepied du cliché de l’élu. Sauf que l’on est aussi l’élu… J’ai l’impression que Game Freak a tenté d’aller dans toutes les directions en même temps pour faire plaisir à tous ses publics mais s’est retrouvé à ne tout faire qu’à moitié. Dommage.

Mes attentes pour 2020

Persona 5 Scramble

Concrètement, le jeu que j’attends le plus en 2020 est Persona 5 Scramble: The Phantom Strikers. Les Musous, surtout adaptés d’autres licences, sont l’une de mes spécialités. Et je pense que mon obsession pour Persona 5 n’est plus à prouver. Un simple Beat them all avec mes personnages préférés me suffisait amplement. Mais on sait désormais que c’est une réelle suite avec une quantité de dialogues honorable.

Pour une fois, je ne vais même pas rager contre les DLC de Koei Tecmo (et même Atlus qui est tout aussi horrible sur ce point) s’ils nous permettent de jouer les équipes de Persona 3 et 4. C’est vrai que pour l’instant, le jeu n’est pas certain de sortir chez nous en 2020. Je vais donc ruser avec un Persona 5 Royal de secours, surtout maintenant qu’il est traduit en français et qu’il me permettra de convertir plus de monde.

Marvel’s Avengers remplacera Jump Force en tant que « Je suis fan de l’univers donc j’y serai mais bordel, je le sens pas ». C’est un peu la même situation avec Ghost of Tsushima. J’adore son studio Sucker Punch et tout ce qui est samouraïs mais là, je commence à douter devant les dernières vidéos. Et pour finir sur un sujet plus large, évidemment, je vais surveiller la PlayStation 5 et surtout les jeux qui l’accompagnent.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.