Nos ressentis sur l’année 2015 : L’avis de Play4Fun

Nos ressentis sur l’année 2015 : L’avis de Play4Fun
L'année 2015 s'achève et il est temps pour moi de revenir sur le jeu qui m'a le plus plu, celui qui m'aura le plus déçu et ainsi que les petites perles que j'attends avec impatience pour cette année 2016 !
Temps de lecture : 6 min.

Allez, c’est parti pour mon petit compte-rendu sur le jeu que j’ai le plus aimé mais aussi sur celui qui m’a le plus déçu. On terminera ainsi avec les softs que j’attends le plus l’année prochaine ou… plus tard.

Mon jeu préféré :

danganronpa1

Mon choix va sans hésiter en direction de Danganronpa : Another Episode – Ultra Despair Girls sur PS Vita. Qu’on se le dise, malgré un gameplay passant de jeu d’enquête à TPS, j’ai fortement apprécié son scénario, les graphismes, les personnages et cette ambiance toujours aussi malsaine.

Bref, une licence qui s’avère être un véritable bijou vidéoludique mais dont les anglophobes devront malheureusement se passer ! En tout cas, c’est avec grand plaisir que j’ai pu retrouvé mes « amis Monokuma » dans cette nouvelle aventure pleine de désespoir à l’image de la licence.

Un jeu s’adressant donc aux joueurs ayant connu les excellents Danganronpa : Trigger Happy Havoc et Danganronpa 2 : Goodbye Despair. Je ne peux que vous conseiller de passer par ces deux opus avant de vous lancer dans cette licence qui ne laissera décidément personne indifférent. Si vous n’étiez pas encore conquis, vous pouvez retrouver notre test à cette adresse.

Komaru Naegi et Toko Fukawa <3

Mes déceptions :

tales of zestria

Tout d’abord, parmi mes déceptions, on trouve l’excellent Tales Of Zestiria ! Pourquoi une déception ? Tout simplement car ayant pour habitude de jouer aux Tales Of avec des amis, la caméra est particulièrement capricieuse dans cette épisode et avec un deuxième joueur, autant se le dire, ça devient l’enfer et c’est bien dommage !

Cela reste tout de même un très bon jeu même si un autre point négatif vient se heurter. En effet, on parle du problème d’Alisha. Il s’agit d’une héroïne que l’on peut pourtant admirée ci-dessus aux côtés du héros Sorey et qui pourtant, passera que trop peu de temps dans notre groupe. Forcément, cela crée la colère et je suppose qu’il est inutile de rappeler que les japonais eux-mêmes pensaient à l’époque qu’Alisha était l’héroïne du jeu haha !

Enfin, bon, ces petits désagréments m’ont, certes, fortement déçus mais l’aventure vaut tout de même la peine d’être vécue ! Au passage, notre test de Tales Of Zestiria se trouve juste ICI.

rodea sky soldier

Deuxième déception, Rodea The Sky Soldier sur Wii U ! Pourquoi ? Tout simplement car j’en attendais (beaucoup ?) trop. Avec son concept de voler un peu à la Gravity Rush et ses graphismes me rappelant les bon vieux Tail Concerto et Solatorobo: Red the Hunter, le jeu était plutôt fun et intéressant.

Malheureusement, la caméra aura vraiment fait mal et il faut être sacrément courageux pour relever le défi. C’est jouable oui ! Mais c’est tellement décevant que les développeurs ne se soient pas occupés de ce problème qui est certainement la caractéristique la plus importante dans ce genre de jeu. Découvrez notre test à cette adresse.

test-dragon-quest-heroes-image-listing

Dernière déception pour ma part qui va peut-être en surprendre plus d’un ? Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde. Evidemment, le jeu reste plutôt bon dans son ensemble mais en tant que fan de la licence et de ses nombreux opus, je ne peux m’empêcher d’être déçu du casting de personnages de proposés.

Eh bien oui, avec seulement douze personnages, dont quatre crées spécialement pour le jeu, cela en fait donc un total de huit provenant des très nombreux opus de la saga. Cela fait léger et trop de figures sont manquantes dans le casting.

Autrement, l’absence du mode coop aura été un sacré coup dur. En effet, faire les missions avec les amis est donc impossible et pour un Warriors digne de ce nom, c’est difficile à accepter.

Pour finir, Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde illustre tout de même parfaitement l’univers de la franchise et il nous fait vraiment vivre une expérience positive comme en atteste le test à cette adresse. Néanmoins, vous l’avez compris, j’ai été déçu.

Mes impressions sur l’année 2015

Une année plutôt positive et riche en jeux qui m’intéressent à savoir : les J-RPG. Entre Disgaea 5 : Alliance Of Vengeance, Dungeon Travelers 2: The Royal Library & the Monster Seal, Sword Art Online : Lost Song ou encore Persona 4: Dancing All Night, déclinaison musicale du célèbre RPG.

Bref, de mon côté, tout va bien pour ma ludothèque et il y aura eu de quoi prendre du plaisir cette année. Doit-on parler de l’incroyable surprise de cette fin d’année à savoir le fantastique et titanesque Xenoblade Chronicles X sur Wii U. Aurais-je aussi oublié de mentionner Lost Dimension ? RPG tactique au concept innovant avec une génération de traîtres aléatoires pour chacune des parties qui m’a séduit et enchanté !

lost dimension

Prochainement et en peut-être en 2016, j’ai hâte de découvrir ce qu’il va advenir de Final Fantasy VII : Remake sur PlayStation 4 avec ce fameux format épisodique qui m’avait quelque peu rebuté. On a ensuite eu l’information comme quoi il n’y aurait pas d’open world et là, la déception a vraiment été totale.

Malgré tout, je le veux toujours autant en espérant avoir le plaisir de pouvoir revivre les émotions que m’avaient transmises le jeu original de nos chers PlayStation 1. Voici un petit aperçu de ce qui nous attendra et graphiquement, c’est à la hauteur !

Ensuite, j’attends tout de même celui que l’on attend depuis maintenant bien (trop?) longtemps : Final Fantasy XV. Le casting me séduit tout de même avec cette parodie de Boys Band (rires). Par contre ,son open world, son univers et ses graphismes me font de l’effet et j’espère que son scénario saura me surprendre et me faire aimer nos héros masculins.

Autrement et pour éviter de parler encore et encore car la liste pourrait être longue avec du Star Ocean 5: Integrity and Faithlessness, Exist Archive : The Other Side of the Sky, Sword Art Online : Hollow Realization, Persona 5 et bien d’autres encore… Il y en a tellement et nous sommes vraiment gâtés en J-RPG… A condition, bien évidemment, qu’ils traversent tous l’océan jusque dans nos contrées. En tout cas, de côté-là, je ne me fais pas trop de soucis puisque j’ai cité des licences particulièrement solide et dont certaines ont même déjà été annoncées chez nous
.
Je vais donc directement aller vers ce que j’attends le plus l’année prochaine et c’est vraiment du lourd (pour moi !).

new danganronpa v3

Je parlais bien évidemment de New Danganronpa V3 sur PlayStation 4 et PS Vita. Même si ce volet nous proposera une toute nouvelle histoire et de nouveaux personnages, j’ai tout de même hâte de découvrir ce qui nous attend ! De plus, étant le premier épisode à sortir sur console de salon, je suis impatient de voir les nouvelles possibilités de gameplay que cela apportera.

En tout cas, pour clôturer le scénario et l’univers de précédents Danganronpa, il faudra que je compte sur l’animé Dangaronpa 3. En effet, ce dernier terminera l’aventure de la prestigieuse Hope’s Peak Academy.

Eh bien voilà, c’est ici que s’achève mes impressions sur cette année et comme je l’ai dis précédemment, elle a été plutôt positive de mon côté en jeux japonais. Bref, on se quitte sur ces lignes et c’est parti pour l’année 2016 avec, je l’espère, un maximum de J-RPG !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
0 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp