Test Dragon Quest Heroes – Quand le RPG rencontre un Warriors

7.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde est sorti sur PlayStation 4, PlayStation et PS Vita au Japon. Ce 16 Octobre 2015, nous avons droit à la version PlayStation 4 dans nos contrées qui se veut bien meilleur dû aux capacités de la console Next Gen.

Malgré tout, on peut trouver surprenant un tel mélange lorsque l’on connaît la série des Dragon Quest ainsi que celle des Warriors. Pour rappel, nous avions pu interviewer les développeurs du titre à savoir Yuji Horii, papa de Dragon Quest, Ryota Naomi de chez Square Enix et Kenichi Oga Sawara, producteur chez Koei Tecmo.

Des personnages conçus spécialement pour le titre

DRAGONQUESTHEROESTEST1

La trame principale de Dragon Quest Heroes a permis à Akira Toriyama, concepteur des personnages, de créer deux héros principaux : Aurora l’intrépide et Luceus le stratège. Tout deux épéistes et capitaines de la garde royale d’Arbera, ils ne sont pas les seuls à être des protagonistes originaux pour cet épisode. On trouve également le roi d’Arbera plus communément appelé Doric, Isilde la savante et le gluant Healix.

Comme vous le savez, des personnages jouables issus de la saga Dragon Quest apparaîtront dans l’aventure mais nous vous les citerons plus tard. Pour en revenir au scénario principal, dans le royaume d’Arbera, les monstres et les humains vivent en communauté depuis toujours et ils partagent d’agréables moments dans la joie et la bonne humeur. Malheureusement, un mystérieux magicien va mettre un terme à cette utopie en rendant les monstres fous et les forçant à attaquer la population. C’est à ce moment-là que votre périple commence en tant que Luceus ou Aurora pour faire face à la situation.

Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde donne vie à la célèbre licence au tour par tour

A noter que lors du début de votre partie, on vous demandera de choisir entre ces deux héros, qu’importe votre choix, cela ne changera pas l’histoire. Néanmoins, le personnage principal choisi ne pourra plus être changé et il sera utilisé comme chef d’équipe. A vous de voir lequel des deux vous préférez avant de prendre votre décision.

Le scénario en lui-même est fort sympathique surtout lorsque l’on prend en compte qu’il est toujours difficile de faire quelque chose de cohérent avec plusieurs héros et héroïnes provenant de jeux différents et se retrouvent dans une aventure commune. Un bon point donc puisque comme vous le verrez, la fidélité à l’univers de Dragon Quest est tout simplement au top.

Les personnages de Dragon Quest n’attendent plus leur tour !

DRAGONQUESTHEROESTEST2

Alors oui, pour tout amateur de Warriors, vous trouverez cela normal de voir un titre OMEGA Force avec de l’action Beat Them All pure et dure ! Mais pour les habitués de la série Dragon Quest et des combats au tour par tour, cela est bien différent. Et pourtant, il faut l’avouer, la recette fonctionne à merveille. C’est un pur régal d’enchaîner les différents coups sur ces hordes d’ennemis tous aussi mignons les uns que les autres.

D’ailleurs, tous proviennent directement du casting de la saga Dragon Quest et sur ce point, le soft est extrêmement fidèle à la série de Yuji Horii. Que ce soit sur l’aspect des graphismes, de l’univers, des monstres ou encore des points de dégâts s’affichant à l’écran sous la forme de ceux que l’on retrouvait sur les Dragon Quest.

Vous partirez donc en mission avec au maximum quatre personnages de votre choix et il vous sera possible, à l’aide d’une touche, de changer de combattant de manière instantanée. Cela rajoute beaucoup de dynamisme dans les affrontements et surtout, cela permet de varier les plaisirs et personnages au cours d’une seule et même mission. De plus, la prise en main est comme à l’habitude d’un Warriors classique mais irréprochable.

Le plaisir est immédiat et même si l’on peut trouver cela répétitif, le gameplay est jouissif à souhait et l’on prend un plaisir fou dès les premières secondes à utiliser le panel de coups et d’attaques spéciales. Pour rester en adéquation avec l’univers de Dragon Quest, vos héros et héroïnes prendront donc des niveaux et leur vie apparaîtra sous la forme des très célèbres HP. Les points de magie n’ont évidemment pas été oubliés et vous aurez donc également une barre de MP pour les représenter. Inutile de vous préciser que toutes attaques consommant des MP seront bien évidemment plus puissantes que la normale.

Outre le fait de pouvoir déclencher des techniques nécessitant des MP, il y aura moyen d’en utiliser des encore plus puissantes. Pour se faire, la jauge transe sera de la partie et une fois pleine, vos personnages effectueront une attaque qui dépassera l’entendement et qui sera surtout, très dévastatrice. Encore une fois, la transe est déjà connue à l’univers de Yuji Horii et cela respecte encore une fois l’oeuvre originale.

Autrement, les développeurs ont pris la liberté d’inclure des monstres géants à vaincre à l’image du Cyclope de Dragon Quest. Comme vous le savez, ces monstres n’ont jamais été géants dans la licence d’origine mais au final, cela apporte un peu plus de piment et de la variation dans le gameplay. En effet, il vous faudra trouver les points faibles de chacun de ces titans et il y aura des éléments du décor qui pourront vous aider à atteindre leurs points faibles. Pour exemple, le cyclope est sensible au niveau de son œil mais comme il est géant, ce dernier est difficile à atteindre. Pour se faire, dans le niveau où vous devrez le combattre, vous trouverez des canons et il faudra tout simplement tirer sur son œil pour l’affaiblir et ensuite, le ruer de coups.

DRAGONQUESTHEROESTEST3

Plus les personnages prendront des niveaux, plus ils gagneront des points de compétences que vous devrez répartir dans un arbre de compétences. Dans ce dernier, vous pourrez augmenter les caractéristiques de vos personnages ou apprendre des techniques et activer différents effets spéciaux. Comme dans le RPG d’origine, vous allez pouvoir vous équiper de différentes armes, de boucliers, d’orbes, d’accessoires et même changer de tenue. Tous ces éléments auront également des capacités comme un pourcentage de chance de bloquer, d’empoisonner et bien d’autres encore à découvrir.

Outre le fait de pouvoir faire vos emplettes dans les magasins, lors de vos batailles, vous allez récupérer des matériaux. Ces derniers pourront être utilisés pour faire de l’alchimie. Il vous faudra des recettes pour fabriquer de nouveaux objets et une fois que vous les aurez en mains, vous n’aurez plus qu’à vous diriger chez le marchand possédant la fameuse marmite d’alchimie. Ainsi, vous allez pouvoir commencer la création de vos futures équipements !

Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde, un gameplay fun et addictif tout comme un musou traditionnel

Les célèbres mini-médailles trouvent elles-aussi leur place dans le titre, vous en récupérerez dans les niveaux ou en vous dirigeant au stand du PNJ qui vous en donnera sous certaines conditions. En effet, ce dernier vous les marchandera lorsque vous aurez suffisamment éliminés un certain type de monstres ou en réussissant des défis.

Pendant les batailles et plus tard dans l’aventure, vous obtiendrez un artefact avec lequel vous aurez des chances de capturer les monstres adverses. Chacun d’entre eux auront leurs effets comme par exemple : Guérir, vous rendre vos MP ou encore combattre à vos côtés afin de défendre une position. Dragon Quest Heroes vous demandera souvent de défendre un point et on vous l’avoue, placer un Golem à un endroit stratégique s’avère des plus efficaces et cela vous laisse l’opportunité de pouvoir réussir l’objectif de mission plus facilement. Sachez que les monstres ne sont pas personnalisables, qu’ils ne prennent pas d’expériences et qu’ils sont vous appartiennent seulement le temps de la bataille.

Contrairement à Hyrule Warriors ou les autres jeux de la série, il n’est plus question de prise de bases. Dragon Quest Heroes a opté pour des objectifs tels que la défense d’éléments (PNJ ou autre), les batailles face aux boss géants ou tout simplement, l’élimination de toutes les troupes présentes sur le cartes.

C’est beau !

DRAGONQUESTHEROESTEST4

Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde s’avère être tout simplement somptueux. C’est coloré et une fois de plus, extrêmement fidèle à l’univers de Yuji Horii. Les décors sont également variés grâce à une carte du monde plutôt grande. Attention tout de même, vous ne vous déplacez pas sur cette dernière, vous choisissez simplement un lieu, une mission et vous atterrirez directement sur le champ de bataille. A noter que vous pouvez participer à des batailles libres afin de, par exemple, faire monter l’expérience des personnages que vous utilisez le moins. En effet, ces cartes font intervenir des monstres de façon illimitée et une fois que vous êtes satisfaits de votre progression, il vous suffit de vous téléporter à votre quartier général.

Au delà de ça, les personnages sont charismatiques et les traits d’Akira Toriyama sont toujours autant un régal pour les yeux mais… on aurait aimé en voir plus ! En effet, au programme des protagonistes jouables, nous avons : Aurora, Luceus, Isilde, Doric de Dragon Quest Heroes, Alina, Kyril et Maya de Dragon Quest IV, Bianca et Nera de Dragon Quest V, Yangus et Jessica de Dragon Quest VIII et enfin Terry de Dragon Quest VI. Cela nous fait donc un total de douze personnages jouables dont huit faisant « réellement » parti de la saga des Dragon Quest. Avec les nombreux épisodes et personnages de la licence existants, on peut être quelques peu déçus… Malgré tout, ils ont tous leurs propres gameplay et cela permet de diversifier vos manières de jouer.

Autre point noir du titre, c’est l’absence totale d’un mode coopératif. On ne comprend pas du tout ce choix qui est pourtant l’un des éléments capitaux qui font la réussite d’un Warriors. N’oublions pas que le gameplay peut s’avérer répétitif en lui-même et que l’aspect « jouer avec un ami » permet de passer outre plus facilement. Au revoir les soirées entières à s’amuser et à monter les niveaux de nos personnages favoris avec nos proches donc… La seule explication de ce choix pourrait venir du fait que Dragon Quest est, de base, un RPG solo et de ce fait, cette décision aurait été prise ? Ce n’est qu’une simple hypothèse mais quoi qu’il en soit, le fin mot de l’histoire reste le même, pas de coop !

Néanmoins, la durée de vie est tout de même à la hauteur. Le scénario principal accompagné de ses nombreuses missions parviendra sans problème à vous occuper pendant un nombre d’heures plus qu’honorable pour un jeu de ce genre. De plus, avec les différentes quêtes annexes, les DLC japonais inclus dans nos versions européennes et le New Game Plus, vous n’allez clairement pas lâché votre Dragon Quest Heroes avant un long moment.

Autrement petit défaut, même si les arènes ne sont pas aussi grandes qu’un autre Warriors, nos héros ne peuvent pas « courir plus vite que la normale ». Entendez par là que les autres Warriors proposent soient des montures, soient un boost de vitesse pour que les personnages se déplacent plus vite. Notre rédaction étant habituée aux jeux d’Omega Force, c’est un point qui nous a forcément un petit peu gêné.

Enfin et pour finir sur une excellente note, l’ambiance musicale est tout simplement fantastique et nous immerge complètement dans l’aventure. Les thèmes célèbres des différents Dragon Quest sont repris dans le jeu et il faut avouer qu’ils sont toujours aussi enchanteurs. Les bruitages proviennent même des différents épisodes de la série et une fois de plus, l’oeuvre originale est sublimée dans les moindres détails. Dernière précision, le jeu est entièrement traduit en Français et propose les voix en anglais… et en Japonais !

 

Pour finir, Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde est très certainement un must-have pour tous les adorateurs de la licence et la fusion des genres RPG/Warriors est un franc-succès. Mais pour adhérer à cela, il faut bien évidemment tirer un trait sur le tour par tour pour laisser place à l’action pure et dure. En tout cas, par ses graphismes, sa fidélité à l’oeuvre de Yuji Horii, son ambiance musicale et son gameplay très accessible, le soft parvient à nous enchanter sans trop de peine. Malheureusement, la réalité revient vite à la charge en nous rappelant que l’on peut tirer un trait sur les soirées partagées avec un proche pour décimer du gluant puisqu’il n’y a pas de mode coopératif. De plus, avec la richesse et le nombre de Dragon Quest sortis à ce jour et donc, de personnages existants, le casting est à notre goût plutôt insuffisant. Malgré tout cela et comme on le disait, Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l’Arbre du Monde sur PlayStation 4 reste un jeu excellent qui n’a pas fini de vous tenir en haleine au cas où vous vous décidiez à le faire à fond.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Oeuvre originale parfaitement respectée
  • Durée de vie colossale
  • En français et voix japonaises
  • DLC japonais inclus
  • Gameplay toujours aussi efficace...
  • ... mais peut paraître répétitif
  • Seulement douze personnages jouables
  • Pas de mode coopératif
7.5
  • PC
  • PlayStation 4

Dragon Quest Heroes

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Omega Force s’amuse à donner vie aux licences et à les mettre au cœur de l’action. Dragon Quest est le nouveau joujou du studio avec Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l'Arbre du Monde et j’ai clairement pris mon pied. C’est beau, fidèle, long et bourré de clins d'œil pour les connaisseurs. Néanmoins et pour moi, la note n’est pas parfaite et l’oubli du mode deux joueurs en local et ce léger nombre de perso jouable, c’est incompréhensible… Ce sont tout de même des éléments habituels qui font la force d’un Warriors…. et bien pas là.

Alexandre Mistral Play4Fun
c
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.