Test Persona 4 : Dancing All Night – Du RPG au jeu de rythme !

  • PlayStation Vita
Voir la note

Persona 4 arrivait sur nos PlayStation 2 le 13 Mars 2009 et a su conquérir le cœur des fanatiques de la série et des RPG Japonais. Par la suite et plus récemment, nous avons eu droit à des Persona 4 : Arena et sa suite Persona 4 : Arena Ultimax. Ces deux-là étaient des jeux de combat et on pouvait considérer cela comme une prise de risque pour Atlus. Maintenant, c’est au tour de Persona 4 : Dancing All Night sur PS Vita de proposer quelque chose nouveau pour la licence avec une orientation jeu musical.

Un jeu de rythme scénarisé

persona4dancingallnight1

La particularité de Persona 4 : Dancing All Night, c’est de proposer un mode histoire complètement scénarisé avec son lot de dialogues et de cinématiques. Vous allez vite vous en rendre, ça parle beaucoup et la première chanson met longtemps à arriver… Après, il ne faut pas perdre de vue que le soft est la suite de Persona 4 et que l’on y retrouve tous nos personnages favoris avec une trame scénaristique qui a le mérite d’être travaillée.

Même si les joueurs ne connaissant le jeu original pourront tout de même s’amuser, les clins d’œil sont omniprésents et les spoils aussi ! Il vaut donc mieux commencer par l’opus PlayStation 2 qui est un véritable must have pour tout fanatique de RPG. Pour les autres, n’ayez pas peur, nous avons-là un excellent jeu de rythme tout de même !

Côté histoire, nous allons faire bref pour éviter tout risque de révélations compromettantes. L’idole Rise Kujikawa a fait appel à Yu Narukami, héros de Persona 4, et tous les membres de l’équipe d’investigation afin de danser à ses côtés au festival LBM (Love Meets Bonds) pour marquer son retour sur la scène. Hélas, une rumeur circule à propos d’une vidéo étant diffusé sur le site LBM le soir à minuit où l’on pourrait assister au show d’une idole défunte. Ceux qui regarderaient la scène jusqu’à au bout seraient même aspirés dans un autre monde.

Persona 4: Dancing All Night ou quand les persos de Persona 4 se mettent à la danse

En tout cas, il semblerait que cela soit vraie et que le lieu de destination des petits curieux ne serait autre que le Midnight Stage. C’est ainsi que notre équipe d’investigation favorite va faire face aux shadows d’une manière complètement originale puisque ce seront leurs pas de danses qui s’avéreront efficaces plutôt le combat au sens propre du terme.

L’histoire se laisse en tout cas vivre avec plaisir même si les dialogues seront plus nombreux que vos moments sur la piste de danse. L’aventure vous fera combattre en dansant les fameux Shadows mais également quelques boss. Ces derniers seront d’ailleurs représentés dans le fond de l’écran pendant que vous les combattrez en dansant.

Pour être franc avec vous, nous étions sceptiques quant à la déclinaison musicale de l’univers de Persona 4 tout en conservant un scénario fidèle à l’univers. Pourtant, tout a été intelligemment mis en scène et l’on s’amuse comme des petits fous.

Malgré cela, pas de voix japonaises et surtout, pas de traduction française ! Résultat, on se retrouve avec une charmante histoire mais restera inaccessible pour les anglophobes.

Let’s dance !

persona4dancingallnight2

Fini les combats au tour par tour et place au jeu de jambe de nos héros et héroïnes ! Le principe est simple, les notes de musique démarrent au centre de l’écran et partent vers les deux extrémités. Il suffira d’appuyer au bon moment sur les flèches haut, gauche et bas pour le côté gauche et les touches triangle, rond et croix pour la droite. Le principe fonctionne à merveille et l’on prend un plaisir fou.

Il existe aussi une jauge de fever qui se remplit au fur et à mesure que vous enchaînez les bonnes notes mais aussi, si vous utilisez le joystick droit ou gauche au bon moment. Pour se faire, des cercles apparaîtront à l’écran et il faudra faire une simple pression sur l’un des joysticks pour faire monter la jauge de Fever. A noter qu’il y a aussi de simples cercles bleus qui sont présents pour vous apporter un bonus de point.

Autant vous le dire, entre les cercles Fever et bleus ainsi que les notes qui arrivent dans tous les sens, il y a un sacré coup à prendre afin d’arriver à tout enchaîner. C’est loin d’être facile et une fois que vous avez pris le jeu en main, on jubile ! Une fois le mode Fever activé, un partenaire viendra danser à vos côtés afin d’animer la scène aux côtés de votre personnage initial.

Les nombreux stages sont de toute beauté et les personnages de la série sont toujours aussi charismatiques avec des chorégraphies agréables pour les yeux. A ce propos, on compte un total de dix personnages dont les l’équipe d’investigation de Persona 4 composée de Yu Narukami, Yosuke Hanamura, Chie Satonaka, Yukiko Amagi, Rise Kujikawa, Kanji Tatsumi, Naoto Shirogane et Teddie. Les deux derniers seront à débloquer en finissant le mode histoire.

Une durée de vie très honorable

persona4dancingallnight3

Persona 4 :Dancing All Night vous tiendra un moment avec une campagne solo d’environ dix heures. Cela est vraiment honorable puisque comme vous le savez, la majorité des jeux de rythme ne possède pas d’histoire scénarisée.

Ensuite, vous vous attaquerez au mode libre où vous devrez réussir les chansons dans les différents modes de difficulté afin de débloquer d’autres musiques, des costumes, des accessoires et des objets. Car oui, de nombreuses tenues et autres bonus sont à découvrir dans la boutique où vous dépenserez l’argent durement gagné lors de vos shows.

Concernant les musiques, c’est un total de vingt-neuf chansons qui vous seront proposées et comme on le disait, il vous faudra passer par la case mode libre pour toutes les déverrouiller. A propos des morceaux, il s’agira de remixes et de musiques originales provenant de l’excellent Persona 4. Vous pouvez donc vous attendre à du très lourd avec des sons variés qui satisferont la plupart des joueurs même s’il faut l’avouer, on en voudrait un peu plus.

Il y a du choix pour danser avec Persona 4: Dancing All Night

Enfin, la difficulté est au rendez-vous et si vous désirez réussir toutes les chansons en mode hard, il vous faudra encore quelques heures. De plus, tout amateur de scoring va pouvoir passer un agréable moment à tenter de battre ses propres records d’autant plus que certains passages musicaux sont particulièrement corsés.

L’ensemble est plus que convaincant et même s’il est conseillé de connaître l’univers de Persona 4, même les néophytes pourront trouver leur bonheur dans cet univers si passionnant.

Dernier point que l’on craint énormément, la case DLC. En effet, vous avez pu le constater au travers de nos news, le titre a écopé d’un nombre incalculable de contenus additionnels payants. Malheureusement, l’Europe risque bien de subir le même traitement et l’on aurait préféré avoir droit directement à plus de morceaux et de costumes.

 

Pour terminer, Persona 4 : Dancing All Night réussit avec brio son entrée le monde des jeux vidéo de rythme. Même si le scénario contient énormément de dialogues ce qui ne plaira pas forcément à tout le monde, on souligne tout de même la qualité de ce dernier. Avec une histoire qui vous prendra environ dix heures à clôturer, un mode libre avec de nombreux éléments de personnalisation et une track list de vingt-neuf chansons, l’expérience de jeu s’avérera bien longue pour tous ceux qui adhéreront au genre. Persona 4 : Dancing All Night est un jeu de rythme vraiment passionnant avec un gameplay simple et efficace qui saura convaincre la plupart des joueurs. Malgré cela, on craint l’arrivée de DLC payants et on conseillera tout de même à tous ceux n’ayant pas fait l’excellentissime Persona 4 sur PlayStation 2 de passer par là afin de pouvoir profiter pleinement de Persona 4 : Dancing All Night.

L'avis de l'auteur

Persona 4 : Dancing All Night est un véritable jeu de rythme d’une qualité insoupçonnable qui vient changer les codes habituels de la licence et ses J-RPG. Le résultat est au rendez-vous même si les DLC font fureurs et on se retrouve avec bon nombre de morceaux qui nous font frissonner. L’histoire est solide et bavarde mais je ne m’en plains franchement pas… Il y a de quoi faire et je trouve l’idée vraiment excellente et si on pouvait penser que certains persos avaient l’air ridicule (certains le sont haha), combattre les shadows en dansant, ça a du bon, la preuve !

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
8 10

Persona 4: Dancing All Night

Points positifs

  • Un scénario avec une campagne vraiment plaisante...
  • Vingt-neuf morceaux...
  • Un gameplay simple et efficace
  • Les partenaires qui viennent danser avec vous
  • Les nombreuses tenues et éléments à débloquer

Points négatifs

  • ... Mais on en aurait voulu plus !
  • ... Mais avec des dialogues très nombreux
  • Le risque de voir arriver de nombreux DLC payants
  • Pas de sous-titres en français et pas de voix japonaises

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

A propos de notre notation

Copy link