Test Xenoblade Chronicles X – La Wii U poussée au max de ses capacités

9.5
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Développé par Monolith Soft, on peut qualifier leur dernier bébé alias Xenoblade Chronicles sur Wii U comme étant le plus beau jeu jamais développé sur la machine de Nintendo. Mais avant cela, un peu d’histoire.

Nous avions pu jouer en Europe à Xenoblade Chronicles premier du nom sorti sur Wii le 19 août 2011. Une version améliorée de ce dernier est ensuite arrivé sur Nintendo New 3DS utilisant le nouveau joystick et les fonctions 3D de la console, il a donc été logiquement appelé Xenoblade Chronicles 3D.

Concernant Xenoblade Chronicles X, sachez que vous n’avez pas besoin d’avoir joué à l’épisode précédent puisqu’il n’y a pas de rapport entre eux. Vous êtes prêt à démarrer l’aventure ? Suivez-nous, c’est parti !

La destruction de la Terre

xenobladechroniclesX1

En l’an 2054, la Terre est prise entre deux forces extra-terrestres qui sont très avancées technologiquement. Malgré une lutte acharnée pour tenter de sauver la planète, tous les efforts ont été vains. Des vaisseaux ont donc peu à peu quitté notre chère Terre afin de sauver l’humanité.

Malheureusement, les Aliens ne voyaient pas cela d’un bon œil et ont décidé de détruire chacune des navettes qui tentaient de fuir ce combat titanesque. Beaucoup de ces dernières fût éradiquées mais l’une d’entre-elle est parvenue à quitter la planète bleue. Son nom est « La Grande Blanche » et il s’agit d’un navire américain.

Après quelques temps d’errances dans l’espace à la recherche d’une planète pour reconstruire l’humanité, les extra-terrestres ont retrouvé une nouvelle fois la trace du vaisseau et l’ont attaqué sans aucune pitié. « La Grande Blanche » a donc été endommagée au point de ne plus pouvoir être contrôlée et finit par s’écraser sur une planète inconnue que l’humanité appellera « Mira ».

Lors du crash, des capsules contenant des êtres humains ont été éjectées un peu partout. Notre héros ou héroïne se trouve dans l’une d’entre elle et sera retrouvé quelques semaines plus tard. Elma est l’une de nos futures coéquipières et elle nous délivre de notre capsule. C’est ici que notre aventure débute.

Xenoblade Chronicles X, une liberté à l’état pur !

On démarre donc sous la pluie dans un brouillard qui ne nous permet pas de voir grand-chose. On apprend peu à peu les bases du combat et l’on tente de retrouver « La Grande Blanche » qui abrite la ville de New Los Angeles. Un peu avant d’arriver, Elma nous explique que le brouillard et la pluie vont cesser pour laisser place au beau temps.

Et là, déjà que l’on trouvait le jeu beau, c’est l’explosion de nos rétines que l’on nous réserve. Le beauté de ce monde ouvert, sa grandeur et ses monstres gigantesques, tout est mis en scène pour nous impressionner au plus haut point et franchement, nous sommes bluffés. Si on nous avait dit un jour qu’il était possible de faire cela sur Wii U, nous n’y aurions jamais cru.

En dehors de cela, le scénario est franchement top et on s’attache très facilement aux différents personnages. Qu’on se le dise, tout est fait avec brio et l’on accroche à cet univers dès les premières secondes de jeu et ce, jusqu’à la fin… On tire notre chapeau à Monolith Soft sur ce point en tout cas !

Comme on vous le disait, héroïne ou héros, vous aurez le choix du sexe dans ce Xenoblade Chronicles X. Pour se faire, un éditeur vraiment complet est mis à votre disposition avec de très nombreuses options de customisation ainsi qu’une grande quantité de doubleur avec pour exemple Kate Higgins, Erin Fitzgerald ou encore Tara Platt.

Un monde ouvert incroyable

xenobladechroniclesX2

Xenoblade Chronicles X est donc un action RPG doté d’un monde ouvert colossal, de toute beauté et sans aucun temps de chargement entre les différentes zones. C’est franchement incroyable et rien que pour cela, le soft remplit son pari haut la main. Entre New Lost Angeles et ses nombreux quartiers et les cinq zones à explorer, c’est gigantesque…

On comprend ainsi pourquoi la version dématérialisé fait 22,9 GO même si cela est une faiblesse dans un certain sens. En effet, prenons pour exemple le pack Wii U de 32 GO avec Xenoblade Chronicles X, sans compter les mises à jour et fichier de sauvegarde, vous vous retrouvez déjà avec seulement 10 GO. Imaginez un peu les joueurs optant pour une version digitale avec une Wii U 32 GO où ils possèdent quelques jeux installés, ils ne pourront tout simplement pas jouer. A croire que la Wii U n’avait pas prévu de voir un jeu aussi gros débarquer un jour sur son support.

Car oui, nous sommes en face de graphismes haut de gamme pouvant très aisément concurrencer des RPG Xbox One ou PlayStation 4. Un monde ouvert, gigantesque, beau, vivant va s’offrir à vous. On y découvre de nombreux monstres de toutes tailles, des environnements allant de la neige au désert ou encore à la lave et une gestion de la météo… On n’en revient pas.

Toutes les actions sont possibles : courir, sauter, nager et même voler plus tard, on y reviendra. Bref, c’est un véritable plaisir d’explorer pour la survie de l’humanité et on se sent plonger littéralement dans cette aventure qui n’est pas du tout linéaire. En effet, vous aurez le choix de partir explorer le monde et réaliser des quêtes annexes à votre guise sans être forcément obliger de suivre la trame scénaristique. Bien évidemment, cela est conseillé de la suivre un minimum afin que vous puissiez débloquer l’élément qui vous permettra d’atteindre des zones autrefois inaccessibles : Les Skells. Il s’agit de robots capables de voler, on vous explique tout un peu plus bas, patience !

Un gameplay aux petits oignons

xenobladechroniclesX3

Vous l’avez compris, depuis le début du test, Xenoblade Chronicles X semble parfait et l’on se demande s’il va en être de même pour le gameplay ? La réponse est… Oui. Nous avons peut-être là notre jeu Game Of The Year !? On se le demande.

Bref, vous déplacez votre personnage pendant les combats en temps réel et vous avez un large panel de techniques à votre disposition. Cela est assez similaire avec les MMO sur PC puisque chacune d’entre-elles ont un temps de recharge et vous devrez utiliser intelligemment le pad directionnel pour passer d’un sort à un autre.

La recette fonctionne à merveille d’autant plus que votre personnage attaque tout seul pour faire des coups basiques. Cela vous laisse donc aisément le contrôle de vos sorts, de votre ciblage et du verrouillage d’appendices servant à amputer les monstres adverses et améliorant le loot.

Vous débutez les premiers combats avec la classe « Aventurier » qui n’a pas de bonus de statistiques. Ensuite, il faudra choisir une orientation vous proposant un gameplay différent. En effet, vous pourrez choisir d’autres classes comme Frappeur avec un fusil d’assaut et une épée longue ou encore Commando avec deux armes et deux lames.

Pour maîtriser complètement une classe, il faut atteindre le rang dix ce qui permet de passer ensuite à la suivante. Sachez qu’il y a plusieurs branches donnant accès à d’autres types d’armes comme la lance ou le fusil de précision. Enfin, vous devez savoir que vous pouvez changer à n’importe quel moment de classe ce qui vous permettra de goûter à tous les types de gameplay possibles, un régal.

Les sorts et techniques sont de la partie et seront appelés « les arts ». Ils changeront en fonction de votre classe et pourront être améliorés avec les points de combat que vous remportez pendant l’aventure.

Autrement, votre équipe sera constituée d’un maximum de quatre personnages et vous pourrez en changer en leur parlant à votre base à New Los Angeles. Les différents types d’armes et d’arts sont en tout cas en nombre et croyez-nous, vous en aurez besoin pour faire face à ces monstres allant de la taille S, M, L, XL et XXL. Pour rester dans le coté impressionnant, sachez que ceux faisant du XXL feront facilement à vue d’œil 20 à 30 fois la taille de votre héros… de quoi faire froid dans le dos.

On vous demandera par la suite de choisir une division pour votre personnage. Elles sont au nombre de huit et on trouve pour exemple les Pathfinders, spécialisés en pause de sonde ou encore les interceptors chargés de protéger les habitants de New L.A. Selon votre choix, vous allez avoir droit à différents bonus comme des PV supplémentaires ou d’être un véritable maître des armes ou des coups critiques.

Xenoblade Chronicles X, un gameplay étoffé qui fait mouche

Ces divisions vous font également gagner des points et selon vos actions et vos choix de mission, vous en remporterez beaucoup plus. Par exemple, les interceptors, défendeurs des citoyens, obtiendront des points bonus en tuant des ennemis et en terminant des missions. Vous pouvez également changer de division à tout moment mais cela vous coûtera de l’argent.

Concernant votre équipement, cela fonctionnera sous la forme de loot avec une désignation comme rare, primordial, unique etc. Point intéressant, chacun de vos équipements changent l’apparence de vos personnages ce qui est fort appréciable et qui permet de les customiser comme bon vous semble. A savoir que chaque parti du corps peut-être changé et que vous pourrez acheter votre équipement ou trouver votre bonheur grâce à ce que les monstres vous laissent.

Vient ensuite les « compétences », ces dernières sont passives et vous octroient des bonus comme des PV supplémentaires, une meilleure précision au corps à corps et bien d’autres encore.

Le gameplay intègre aussi une séquence en QTE où il vous faudra appuyer au bon moment sur B pendant les combats ce qui sera déterminant afin de prendre l’avantage sur les ennemis. Enfin, vous devrez gérer votre tension.

Cette dernière vous donnera accès à certains Arts de soutien ou encore à ranimer vos alliés tombés au combat mais pas que… En effet, elle peut vous permettre de passer en mode Métamode. Cela ralentit l’action et permet de booster le niveau de vos arts pendant les combats afin de faire plus de dégâts et de littéralement ruer de coups votre adversaire.

Votre progression est donc loin d’être linéaire comme on le disait et vous êtes libres de vos mouvements. Néanmoins, sachez que les terres de Mira sont remplies de monstres qui voudront vous faire la peau. Il faudra donc se déplacer intelligemment et contourne les ennemis vous paraissant bien trop fort pour vous. Pour déterminer ce facteur, leur niveau sera indiqué au dessus de leur tête. De plus, pour savoir s’ils risquent de vous attaquer ou non, il faudra regarder si à côté de leur niveau se trouve un œil de couleur rouge. Cela sert à savoir s’ils sont d’une nature agressive ou si vous pouvez marcher à leurs côtés et profiter de leur fantastique mise en scène.

Certains monstres auront un symbole ténébreux,ces derniers sont appelés les Tyrans. Ils sont bien plus forts que leurs confrères de la même espèce. Préparez-vous bien avant de les affronter. Vous l’avez compris, vous pouvez aller quasiment où vous voulez quand vous voulez mais il faudra faire attention à ne pas se faire attaquer par surprise par un être bien plus puissant que vous. Dans Xenoblade Chronicles, c’est la loi de la jungle qui prime !

Dernière partie jouissive que vous débloquerez, les fameux mecha appelés Skell dont on vous parlait précédemment. Ces robots impressionnants vous permettront de combattre et de vous rendre dans des endroits auparavant inaccessibles. Vous les débloquerez beaucoup plus tard dans l’histoire lorsque vous aurez votre permis de Skell. A noter que vos mechas sont entièrement personnalisables grâce aux équipements que vous choisirez. Qu’on se le dise, ils sont le moyen de locomotion idéal et c’est un vrai bonheur de voler dans les cieux de cet univers enchanteur et surtout, somptueux.

Outre le fait de voler, ces machines Skells vous permettront de faire jeu égal avec les créatures les plus impressionnantes de Mira. Jouable avec une vue normale ou avec une vue cockpit pour le côté immersif, c’est toujours aussi jouissif.

Pour conclure sur le gameplay, on peut dire qu’il est proche de la perfection et qu’il n’y a pas franchement rien à redire, on s’amuse et c’est un pur bonheur.

Place à la stratégie

xenobladechroniclesX4

Si nous avons fini de parler du gameplay dans sa partie action, il reste encore l’aspect gestion. En effet, vous êtes sur la planète Mira dont vous ne savez rien. L’humanité est donc prudente et cherche à se reconstruire tout en apprenant à découvrir ce nouveau lieu grâce au programme FrontierNav. Celui-ci consiste à poser des sondes dans chaque autant vous le dire, il y en a un gros paquet !

En effet, la carte du monde est parsemée d’hexagones et on pourra distinguer des émetteurs dans certaines d’entre-elles. C’est à cet endroit qu’il faudra vous rendre pour poser votre sonde qui sera d’une manière automatique de type basique. Par la suite, vous devrez en poser de nouvelles de type « recherche » qui a pour effet de générer de l’argent ou encore « d’extraction » permettant d’obtenir du Miranium.

Il en existe encore davantage comme, entre autre, celle de « stockage » qui augmente la quantité de Miranium que vous pouvez stocker. Les différents sites peuvent être reliés entre eux si les sondes sont du même type et plus il y en a, plus le pourcentage de récompense est élevé.

Qu’est que le Miranium ? Il s’agit d’une ressource qui vous servira à réaliser différentes quêtes annexes mais aussi à investir dans la recherche d’armements afin de débloquer toujours plus de nouveaux équipements.

Votre caserne sera aussi personnalisable au niveau des couleurs du sol et des murs mais aussi pour l’éclairage ainsi que toutes sortes de décorations. Plutôt sympathique !

Pour devenir plus fort, il faudra donc passer par le système de création d’inserts. Cela permet de créer un objet renfermant un bonus de votre choix comme, par exemple, une augmentation de statistiques. Il faudra ensuite placer cet item dans l’une de vos armes ou pièces d’armures qui possède un emplacement d’insert. Autant vous le dire, vous pouvez créer n’importe quel insert de n’importe quel type, la liste serait trop longue si l’on devait tout vous citer !

Il est bien évidemment aussi possible de créer de nouveaux équipements grâce aux différents matériaux récupérés sur les monstres. Que ce soit pour les inserts ou pour la création d’équipements, cela n’est pas limité seulement aux personnages. En effet, votre robot pourra également en bénéficier… L’aspect personnalisation n’a donc aucune limite !

Pour finaliser cet aspect gestion, quand on voit la quantité colossale d’informations à gérer, on se dit : Aie aie aie. Eh bien les petits gars de chez Monolith Soft ont pensé à tout et surtout au gamepad. En effet, ce dernier vous servira à contrôler vos différents et émetteurs et sondes et surtout à avoir une vision de la carte du monde en entier.

Une fois une sonde installée ou certaines zones découvertes, il est possible de se téléporter directement. Grâce au gamepad et àl’écran tactile, vous pouvez donc gérer vos allers-retours avec une facilité des plus déconcertantes. L’écran vous donne aussi accès aux différentes zones et à New Lost Angeles avec le pourcentage d’exploration de chacun des lieux. Ingénieux et efficace, on peut ainsi voir où se trouve les différents personnages du jeu ou encore découvrir où se trouve les objectifs de vos missions.

Une durée de vie incalculable

xenobladechroniclesX5

Alors-là, encore un point fort mais qui parait finalement logique. En effet, rien que pour explorer entièrement les différentes zones de cet univers gigantesque, il va falloir du temps… On rajoute à cela une trame scénaristique fort sympathique, des missions annexes en masse et des quêtes secondaires et scénarisées pour les personnages de votre équipe.

Eh bien oui, il y a de quoi faire et vous en avez largement pour votre argent. De plus, il vous faudra aussi gérer vos relations avec vos coéquipiers et cela dépendra majoritairement des choix que vous ferez pendant les discutions. Avouons-le, certaines situations et répliques sont vraiment drôles et on décroche facilement quelques sourires.

Xenoblade Chronicles X étant basé sur la survie de l’humanité, on retrouve une sorte de sociogramme regroupant toutes les personnes que vous avez rencontré que ce soit NPC ou justement, des personnages jouables. Vous découvrirez ainsi le niveau de votre relation avec les autres se calculant directement, comme on le disait, sur vous choix.

Xenoblade Chronicles X est le jeu qui pousse la Wii U à bout

De plus, pour débloquer les missions secondaires scénarisées des personnages, il faudra veiller à améliorer vos relations avec ces derniers. Pour se faire, vous devrez les choisir pour vous accompagner lors de vos périples et ainsi, cela vous forcera à souvent changer vos membres d’équipe.

Si jamais vous vous disiez ironiquement : Oh, il n’y a que ça en terme de contenu ? Rassurez-vous, un mode online est disponible et vous allez pouvoir partir à l’aventure avec des inconnus ou vos amis. Un système d’escouade a été mis en place et selon votre division, il y aura certains objectifs de missions.

Par exemple, vous aurez une heure pour liquider un certain nombre de monstres au nom des Interceptors. De ce fait, un classement général et au jour le jour est disponible pour montrer quelle division a le plus de point.

Enfin, les récompenses que vous obtenez vous permettent de récupérer des objets qui peuvent vous être parfois bien utile pour finir des quêtes plutôt que de partir à l’aveuglette les chercher. Pour conclure sur ce point, la durée de vie dépasse tout simplement l’entendement et vous ne vous ennuierez jamais.

Des musiques qui mettent l’ambiance

xenobladechroniclesX6

Encore un point fort pour Xenoblade Chronicles, les musiques ! Vous allez nous dire mais il n’a que des points positifs ? Eh bien oui… les morceaux formant la qualitative et passionnante set list sont de toute beauté. Néanmoins, on peut tirer une croix sur des voix japonaises mais on peut tout de même compter sur des sous-titres en français qui font bien plaisir à voir.

Entre les thèmes de pop-rock des combats et celles de type enivrantes lors de nos petites escapades dans les vastes étendues de Mira, nous sommes servis. Ainsi, un sourire non-stop s’affiche sur nos lèvres et l’on passe notre temps à se murmurer : « Bon sang, qu’est que c’est beau et qu’est-ce que je me sens bien dans ce monde ». Ce n’est pas non plus le paradis hein !

On vous rappelle que vous êtes dans une faune inconnue regorgeant de bêtes plus ou moins terrifiantes et surtout parfois très hostile. D’ailleurs à ce niveau, les bruits des créatures sont des plus plaisants et une fois de plus, l’immersion est totale.

Quelle prouesse mais quelle prouesse ! Malgré un peu de clipping par moment, on peut le dire, la Nintendo Wii U n’a clairement jamais rien vu de tel et aujourd’hui, on découvre enfin de quoi elle est réellement capable. Xenoblade Chronicles X est sans conteste le plus beau le jeu de la console.

Pour conclure, Xenoblade Chronicles X sur Nintendo Wii U n’est pas seulement beau et pour être franc, il fait partie de ces jeux qui vous feront vivre une expérience unique frôlant la perfection. Il est doté d’une durée de vie astronomique, des graphismes insoupçonnés pour la console de Nintendo, un gameplay riche et efficace et des musiques tout bonnement génialissimes. Xenoblade Chronicles X clôture l’année 2015 avec brio et pourra aisément devenir l’un des meilleurs jeux et action RPG de 2015. Les seuls points négatifs que l’on pourrait lui trouver sont peut-être sa taille de 22,9 GO qui pourra décourager tous ceux souhaitant opter pour une version dématérialisée ainsi qu’un peu de clipping et le manque des voix japonaises. Néanmoins, vous l’avez compris, Xenoblade Chronicles X est un véritable must-have que vous vous devez de posséder dans votre collection. Le manquer serait réellement passer à côté de quelque chose d’immensément grand, c’est le cas de le dire que ce soit au niveau des monstres ou de la carte du monde !

Ce test a été réalisé à partir d'une version commerciale

  • Graphismes magnifiques
  • Une durée de vie astronomique
  • Immensément grand sans chargement
  • Une immersion totale
  • Les skells
  • L'utilité du gamepad pour l'exploration
  • Une OST splendide
  • Un gameplay efficace et addictif
  • Des sous-titres en français
  • Les fonctions en ligne
  • Version dématérialisée de 22,9 GO
  • Un peu de clipping
  • Pas de voix japonaises
9.5
  • Wii U

Xenoblade Chronicles X

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Xenoblade Chronicles X est un jeu d’exception et on ne l’avait pas vu venir. Il repousse les limites de la Wii U, il est génial sur quasiment tous les points si ce n’est qu’il manque les voix japonaises. Pour le reste, que dire, c’est un chef d’oeuvre qui propose un nombre incroyable d’heures de jeu, un open world qui a du faire exploser la Wii U et des graphismes de toute beauté avec des créatures gigantesques… Bref, je vous le recommande, il est tout bonnement parfait et je ne me lasse pas d'explorer l'étendu de ce monde.

Alexandre Mistral Play4Fun
s
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] Voilà qui devrait ravir tout le monde, aussi bien les amateurs de la série originale que les amateurs du spin-off, qui ne manque pas de qualités. […]

trackback

[…] pour votre argent. On peut clairement le mettre dans le top 3 des meilleurs jeux Wii U et notre Test vous confirmera cette […]

trackback

[…] en parlant d’exploration, on a parfois eu l’impression de jouer à Xenoblade Chronicles X en jouant à ce Sword Art Online: Hollow Realization. En effet, même si les zones font clairement […]

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.