Nos ressentis de l’année 2020 : l’avis de Haseo

09 ressenti illustration haseo 1

Cette année 2020 a été très étrange puisqu’elle a sans doute bousculé notre manière de « consommer » le jeu vidéo en le transformant en activité pouvant occuper notre temps lors des confinements. Cela a en plus, selon moi, accéléré des phénomènes déjà en mouvement comme le dématérialisé, et surtout le marché des jeux mobiles. Bien entendu, de nombreux jeux PC et consoles ont aussi marqué mon année.

Remaster/remake/nouvelle version

E3 2019 : Final Fantasy VII Remake précise sa sortie

Créer de nouvelles licences est toujours un gros risque dans l’industrie du jeu vidéo, mais l’afflux de remake, remaster, et autres nouvelles versions me semble de plus en plus forte à mesure que le temps passe. Les éditeurs y voient sans doute de l’argent facile avec peu de moyens à mettre sur la table (comparé à une production qui part de zéro), mais on ne peut pas vraiment les blâmer puisque ça marche. J’en suis d’ailleurs souvent « victime » de cette nostalgie et encore plus cette année.

Je me suis donc plongé dans Persona 5 Royal, Xenoblade Chronicles Definitive Edition, Super Mario 3D All Stars, et Final Fantasy 7 Remake. Ce dernier m’a d’ailleurs agréablement surpris avec la patte de Nomura, mais surtout avec une bande-son dont le génie dépasse la simple réorchestration de morceaux cultes.

Les jeux mobiles et les Gacha

genshin impact albedo 2

Depuis quelques années, mon intérêt pour le jeu mobile ne fait que grandir. Je pense que l’on a dépassé depuis longtemps le stade où la seule vision que l’on avait était des joueurs casuals sur Candy Crush. Le marché asiatique, et en particulier chinois et coréen, ont beaucoup d’avance sur le reste du monde avec des jeux très ambitieux et de qualité. Malheureusement, le modèle économique reste trop répulsif même si de gros efforts ont été faits pour que les joueurs « free to play » puissent s’amuser.

Les gacha ont particulièrement brillé avec des jeux où l’on peut trouver facilement son compte : Epic Seven, Dragon Ball Z : Dokkan Battle, Azur Lane, Saint Seiya Awakening ou encore The Seven Deadly Sins Grand Cross. D’ailleurs, je pense que les adaptations d’animes et mangas seront privilégiées sur ce support car du côté des consoles, le manque d’ambition est assez désolant. Même Dragon Ball Z : Kakarot qui m’avait agréablement surpris avec son côté RPG reste tout juste correct.

Toutefois, la grosse surprise reste pour moi Genshin Impact qui se démarque non seulement par son monde ouvert impressionnant que ce soit sur PS4, PC, mais surtout mobiles. Son approche PVE est aussi un gros atout pour moi et cela évite d’être frustré par un aspect compétitif avec des joueurs qui sont meilleurs simplement parce qu’ils payent des fortunes. Genshin a d’ailleurs un système économique que je trouve assez sain où l’on peut profiter du jeu assez facilement sans rien dépenser. On peut éventuellement débourser de petites sommes pour obtenir un personnage qui nous fait de l’oeil.

En tout cas, nous ne sommes pas devant une boutique qui nous agresse la vue avec des centaines de packs de toutes les gammes de prix. Malgré tout je reste prudent car la moindre modification peut changer la donne.

Je termine sur League of Legends Wild Rift sorti il y a quelques temps. Il m’a fait reprendre goût au MOBA de Riot Games avec une version « light » assez propre. Les parties sont plus rapides et on retrouve le sel de la franchise avec les champions iconiques même les contrôles sur l’écran tactile ne sont pas toujours super.

Cyberpunk 2077 : A la fois jeu de l’année et plus grosse déception

Cyberpunk 2077

L’année a été également riche en surprises avec Ghost of Tsushima sur lequel j’ai passé un très bon moment ou encore Hadès. Bizarrement, même si j’apprécie la PS5 et son SSD qui offre un meilleur confort pour les jeux PS4, et mieux encore sur ceux pleinement optimisés comme Borderlands 3, la machine me fait pour l’instant ni chaud ni froid. Astrobot m’a quand même donné de grands espoirs quand à l’exploitation des fonctionnalités et j’attends encore les jeux qui me feront vibrer n’étant pas spécialement fan de Dark Souls.

Arrivé en fin d’année, Cyberpunk 2077 est l’un des jeux que j’attendais le plus et après l’avoir bien exploré sur PC, il est incontestablement mon jeu de l’année. Paradoxalement, c’est aussi ma plus grosse déception tant la gestion du projet a rendu le lancement chaotique, avec tous les problèmes que l’on connaît, mais le jeu en lui-même aurait largement mérité une année de développement supplémentaire, ne serait-ce que pour peaufiner les détails. Peut-être que le studio en a trop fait en voulant rassurer les investisseurs et surtout trop tôt car il s’en passe des choses en 8 ans (le jeu a été annoncé en 2012).

Vivement 2021

La nouvelle génération de console a fait un démarrage plutôt timide en matière de jeux. Ce qui est normal avec une transition cross-gen, mais j’attends ceux qui viendront m’en mettre plein la vue comme Kena : Bridge of Spirit ou God of War Ragnarök. Heureusement, énormément de bons jeux me font déjà de l’œil : Persona 5 Strikers, Monster Hunter Rise, Nier Replicant, Deathloop, Stalker 2, Ys IX et bien d’autres. Toutefois, je place en haut de la liste Tales of Arise que j’attends depuis très longtemps en tant que grand fan de la série Tales of.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.