Netflix et Niantic (Pokemon Go) annoncent un anime basé sur Ingress, le jeu en réalité augmentée

Ingress Netflix

Ingress sera bientôt adapté en anime sur Netflix.

Il n’est pas rare de voir de nombreuses adaptations sur Netflix. La plateforme de streaming avait déjà collaboré par exemple pour une série Final Fantasy XIV (Dad of Light), un drama inspiré par une histoire vraie. Aujourd’hui, l’annonce est cependant un peu plus surprenante puisqu’il s’agit de Ingress : The Animation, un anime basé sur l’application en réalité augmentée de Niantic (Pokemon Go également).

Une sortie mondiale pour octobre prévue

C’est au cours d’une interview accordée à Variety que l’on apprend la nouvelle. On apprend alors que la série « Ingress : The Animation » sera créée par le studio d’animation Crafter et sera sous la direction de l’artiste Yuhei Sakuragi. Takeshi Honda s’occupe quant à lui de la création des personnages en tant que chara-designer.

Sans grande surprise, l’anime va se baser sur l’univers de l’application mobile en réalité augmentée qui avait connu il y a peu une refonte majeure avec Ingress Prime : «L’anime se tourne vers l’univers Ingress et permet aux spectateurs de découvrir une partie de cet univers qui s’exprime de manière unique » a déclaré John Hanke, PDG de Niantic.

Netflix travaille avec Fuji TV pour livrer l’anime dans le monde entier. La sortie sera donc mondiale et est fixée au mois d’octobre prochain. On y suivre l’histoire de Makoto et Sarah qui auront tous les deux des facultés (Makoto peut toucher des choses et voir leur histoire tandis que Sarah peut voir certains aspects du temps et de l’espace). Il est question de portails, de querelles entre deux groupes et d’un nouvel antagoniste qui fera aussi son apparition dans le jeu Ingress.

Bref, il faudra attendre le mois d’octobre pour en savoir plus. Niantic insiste néanmoins sur le fait que les deux histoires, celle de l’application et de l’anime, sont étroitement liées et qu’il y aura des personnages familiers et des intrigues similaires entre les deux. Néanmoins, cela n’en reste pas moins une nouvelle interprétation avec un nouveau point de vue : « Voyez cela comme un redémarrage d’une franchise de super-héros » a conclu John Hanke.

avatar
  Subscribe  
Me notifier des
35 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp