Microsoft s’apprêterait à faire des « concessions » pour faciliter le rachat d’Activision-Blizzard

Microsoft xbox rachat activision 1

Le feuilleton de l’année se poursuit. Face au renforcement de l’enquête sur le rachat d’Activision-Blizzard par les différentes autorités européennes et britanniques, Microsoft sait qu’il doit montrer patte blanche afin de prouver que cette acquisition n’entrera pas en conflit avec une quelconque loi anti-trust. Pour cela, Phil Spencer et ses collègues s’entêtent à déclarer que le fait de posséder Call of Duty et d’autres licences ne rendra pas le constructeur hégémonique sur le marché, mais plus que de paroles, il faut maintenant des actes pour prouver cela.

Microsoft doit lâcher du lest

Reuters dévoile aujourd’hui de nouvelles informations sur les coulisses de ce rachat, en affirmant que Microsoft devrait bientôt présenter des « concessions » auprès des régulateurs européens pour faciliter la démarche et accélérer le processus.

Il est dit qu’en présentant cela, Microsoft voudrait que l’organisme européen approuve rapidement le rachat au lieu de laisser trainer l’enquête jusqu’à fin janvier. Ainsi, le constructeur espère que le fait d’être validé par la Commission européenne l’aide à mieux convaincre la CMA et la FTC, les organismes britanniques et américains.

Pour ce qui est des « concessions », on imagine que le nouveau deal avec Sony pour garder Call of Duty sur PlayStation au moins 10 ans fait partie des offres que Microsoft est prêt à fournir. On ignore encore si cela suffira aux différents régulateurs, qui avaient aussi exprimé des craintes concernant le marché du cloud et des services.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.