Aperçu Ancient Abyss – Un manque d’originalité qui pèche

Membre Actugaming.net

Par

Si vous suivez un minimum l’actualité du jeu vidéo, vous vous serez vite rendu compte du nombre incalculable de jeux de type roguelite sortis durant ces quelques années. Et après un Hades qui aura marqué l’année 2020 en débarquant après un accès anticipé de près de 2 ans, c’est cette fois un autre roguelite qui ouvre son accès anticipé, dans un tout autre univers.

À la tête de ce projet : un jeune studio chinois basé à Pékin, Screambox Studio, à l’origine d’un shoot’em up inspiré des jeux d’arcade japonais des années 90 : AngerForce. Sorti le 15 janvier dernier en accès anticipé sur Steam, le titre n’en est encore qu’à ses balbutiements mais est censé, malgré tout, proposer une expérience jouable, en attente des retours des joueurs pour l’améliorer.

Est-ce que Ancient Abyss arrivera à tirer son épingle du jeu en se démarquant de ses concurrents, légions en ce moment ? Au bout de quelques heures de jeu, la conclusion arrive assez vite : rien n’est moins sûr !

Conditions d’aperçu : Nous avons pu jouer un peu moins de 3 heures à l’accès anticipé du jeu Ancient Abyss sur un PC possédant la configuration suivante : une carte graphique GeForce RTX 2060, 16Go de RAM et un processeur AMD Ryzen 5 3600X.

Et un autre roguelite, un !

Ancient Abyss

Vous plongeant dans la peau d’un héros qui devra explorer de long en large un environnement généré aléatoirement, ce dungeon-crawler emprunte énormément aux roguelikes. En commençant par la mort permanente, les nombreux compétences à récupérer pendant la partie qui vous aideront temporairement jusqu’aux bonus permanents que vous pourrez débloquer au fur et à mesure de vos essais, ce qui rendra vos futures parties un peu plus aisées. À noter que vous débuterez avec 3 barres de vie et 3 barres d’endurance, que vous pourrez augmenter au niveau du lobby grâce aux collectibles que vous pourrez notamment récupérer en triomphant des boss.

Grâce à une mini-map vous permettant de vous situer dans les différentes zones, vous évoluerez dans des petites parties, toutes reliées entre elles via des passages aux différents coins de la map. Chaque fin de zone sera sanctionnée par son combat de boss habituel, dont les patterns seront assez simples à mémoriser. Mais, qu’on se le dise, la méthode bourrine est à exclure si vous souhaitez survivre. Le peu de points de vie en début de partie associée au peu d’endurance sanctionneront assez vite vos erreurs.

Chacune des parties sera différente, que ce soit au niveau des monstres rencontrés (qui reste cantonné à leur biome, bien entendu) ou des événements aléatoires proposés, qui vous permettront d’aider un personnage non joueur ou de tomber par hasard sur une pierre qui vous récompensera avec une compétence au choix, après avoir battu les ennemis présents sur place. En bref, rien de nouveau sous le soleil.

Une direction artistique agréable malgré tout

Ancient Abyss

Ancient Abyss évolue dans un monde vidéoludique rempli de roguelites, très à la mode depuis quelques années, mais n’arrive pas à trouver son identité propre pour proposer une expérience vidéoludique unique. Quand The Binding of Isaac misait tout sur une direction artistique osée mais assumée et un gameplay novateur ou qu’un Hades mettait littéralement une claque au genre en le renouvelant, Ancient Abyss ne fait qu’utiliser des vieilles mécaniques du genre, et c’est bien dommage.

Heureusement la direction artistique rattrape un peu le tout, entre les graphismes en pixel-art agréables à l’œil et les jeux d’ombre et de lumière vraiment bien fichus. Proposé à un prix d’un peu plus d’une dizaine d’euros, tâchons de laisser du temps au jeu de se développer et de tenter de trouver son public. Le potentiel est là, il manque juste un peu d’innovation dans ce gameplay peu innovant et un level-design assez répétitif, malgré la génération procédurale.

La lassitude qui pourrait découler d’un genre comme le roguelite, inhérent au genre au vu des mécaniques, est souvent contrebalancée par des innovations et des mécanismes addictifs. Malheureusement, Ancient Abyss ne les possède pas. Espérons que les différents retours des joueurs permettront une amélioration du titre de Screambox Studio qui, honnêtement, a un vrai potentiel.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Alors, autant je suis un grand adepte des roguelites, autant sur celui-ci j'ai vraiment été déçu. Aucune mécanique ne renouvèle le genre, c'est du déjà-vu de bout en bout, seule la direction artistique rattrape le tout, à mi-chemin entre un Zelda et Itta. Il ne manque finalement pas grand-chose pour que le jeu soit innovant et attractif, mais pour l'instant, le compte n'y est pas.

Baylou
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.