Gamescom 2015 : Interview des développeurs de Kingdom Come Deliverance

Kingdom Come Deliverance illustration keyart avec un chateau

C’est donc au célèbre salon de la Gamescom 2015 que nous avons pu discuter avec Daniel Vávra et Viktor Bocan qui font partis de l’équipe de développement de Kingdom Come Deliverance. Il s’agit d’un RPG médiéval en vue FPS où vous incarnerez un fils de forgeron qui a eu un destin des plus tragiques. Vous aurez donc sa destinée entre vos mains et ici : pas de super pouvoir ou de race elfique. Le jeu se veut réaliste au point où même les combats basés sur les techniques d’escrime des temps d’antan.

Bref, il s’agit d’un jeu qui a demandé beaucoup de travail, d’investissement et de nombreuses recherches pour l’équipe de développement et aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir notre interview aux côtés de Daniel Vávra et Viktor Bocan.

  • Premièrement, nous tenions à vous dire que nous avons été impressionnés par la présentation (NDLR : Nous avons eu droit à une présentation quelques minutes avant) de Kingdom Come Deliverance. Nous avons vraiment aimé ! Première question, sera-t-il possible de contrôler nos alliés en tant qu’armée et si oui, comment cela fonctionnera-t-il ?

Daniel Vávra : Non et en effet, beaucoup de personne pose cette question. Dans ce RPG, vous incarnez un soldat et vous êtes censés être celui qui suit les ordres. Nous voulons montrer ce que ce sont les combats avec la perspective d’un soldat, pas celle d’un général. Par contre, il se peut que quelques fois, vous alliez quelque part avec quelqu’un et que vous combattiez avec un grand nombre de personnes. Dans ce cas-là, vous ne pourrez pas dire à votre allié de combattre, de s’arrêter, d’attaquer par la droite ou ce genre de choses. Ce ne sera pas possible.

  • On a vu le héros combattre à l’épée mais pourra-t-il se servir d’une arme secondaire comme un arc ?

Viktor Bocan : Il y aura donc l’épée, l’arc, le bouclier, la hache ou encore la massue… En somme, les armes des temps médiévaux. Il sera donc possible de combattre avec toutes ces armes et il vous faudra choisir de manière intelligente la plus adéquate pour faire face à chacune des situations.

  • Comme nous l’avons entendu dire, nous incarnerons un simple héros sans réel pouvoir, comment sentirons-nous notre que notre héros deviens plus fort ?

Daniel Vávra : Concrètement, je ne vais pas vous spoiler l’histoire ! (Rires). Pour le moment, nous avons peu parlé de l’histoire principale et la raison vient du fait que nous ne pouvons pas encore. Vous devrez le voir d’une manière humaine car vous n’êtes pas un super héros. Vous êtes une personne comme les autres qui se retrouve embarquée dans de grands événements : c’est en quelque sorte son destin. On peut aider ou résoudre ces événements mais nous n’incarnons pas le héros qui va « sauver le monde ». Le héros a son propre agenda de tâches à effectuer mais c’est très différent des perspectives que vous pouvez voir habituellement. Ce n’est pas une histoire où vous devez sauver le monde mais je ne pense pas que cela soit un problème. Votre personnage a une grande compréhension mais je ne peux pas en dire plus au risque de spoiler (Rires).

  • Est-ce que nos alliés pourront monter à cheval ?

Daniel Vávra : Bien sûr ! Et il devrait y avoir aussi des combats à cheval. Mais cela est très compliqué et l’on espère que nous arriverons à le faire. Si le résultat n’est pas celui attendu, il vaudra mieux que nous y renoncions et que ce ne soit pas possible mais nous allons essayer de faire tout notre possible pour que l’on puisse y arriver. D’ailleurs, comme on le disait, les autres personnages pourront déjà être à cheval.

  • Est-ce que les chevaux pourront combattre seuls sur le champ de bataille ou vont-ils tout simplement fuir ?

Daniel Vávra : Cela pourrait être amusant. Par exemple, au cours de l’aventure, vous pourrez avoir un chien. D’autres personnes nous ont demandé si ce dernier pouvait mourir dans le jeu… Ce qui est plutôt triste (Rires). Le cheval peut mourir lui aussi mais le scénario dira qu’il s’est enfui. En fait, ce n’est pas évident car dans notre jeu car vous pouvez stocker de l’équipement sur le cheval. S’il meurt, l’équipement va être transféré et si votre personnage a déjà beaucoup de stuff, vous risquez d’être en surpoids. Donc pour éviter cela, on dit simplement que le cheval s’est enfui (Rires).

  • Alors, du coup, nous perdons tout l’équipement qui était sur le cheval ?

Viktor Bocan : Non, si vous perdez le cheval, vous avez juste à transférer l’équipement « dans » un nouveau cheval. C’est un « problème » (NDLR : on suppose qu’ils réfléchissent à un meilleur moyen).

  • Est-ce que le joueur aura besoin d’une torche pour voir dans le noir des cavernes ? Comme c’est un jeu qui se veut réaliste et basé sur la vie réelle.

Viktor Bocan : Oui, quand il fera noir, une torche sera nécessaire de la même manière que les gens en utilisent la nuit. Cela aura même un impact si vous avez une armure brillante ou non, vous serez plus au moins visible. De la même manière que lorsqu’il fait jour et qu’il fait grand soleil, vous serez forcément plus visible avec votre armure que les gens qui sont habillés normalement.

  • Comment va fonctionner le cycle jour/nuit et pourrons nous accélérer le temps ?

Daniel Vávra : La partie intéressante, c’est que le temps tourne mais que les gens autour de vous vivent également, ils ne sont pas que là que pour vous suivre ou effectuer une quête. Ils travaillent, mangent et dorment la nuit. Vous pouvez vous servir de ce système pour – par exemple – voler un objet pendant la nuit au village. Pendant que tout le monde dort, cela sera bien plus facile pour vous de le faire de nuit. Après oui, vous pouvez dormir… Enfin même, vous devez dormir pour le bien-être du personnage. Ensuite, oui vous pouvez également attendre à un endroit ou vous déplacer directement quelque part. Autrement, le temps en lui-même passe plus vite que celui de la vie réelle.

  • Combien de fins seront prévues dans Kingdom Come Deliverance ?

Daniel Vávra : C’est secret !

Viktor Bocan : (Rires) En fait, le but de Kingdom Come Deliverance, c’est d’être un jeu non linéaire. C’est à dire que vous avez de nombreuses possibilités de résoudre chaque quête du soft. Même les quêtes secondaires peuvent être terminées de différentes manières. Par exemple, un personnage pourra vous demander de faire quelque chose pendant qu’un autre personnage vous dira de faire le contraire. Vous devrez choisir qui vous souhaitez aider et cela aura impact par la suite. Pour le scénario principal, vu que cela est basé sur des faits historiques, ce sera à peu près la même fin mais la manière d’y arriver sera différente.

  • A propos de cela, serait-il possible de devenir roi ou de rejoindre la famille royale ?

Viktor Bocan : Non, dans ce cas-là, le jeu serait similaire à The Witcher et vous aurez un personnage déjà conçu et qui a son propre rôle. Et si j’en dis plus, je vais spoiler l’histoire (Rires) mais il y a une certaine progression… Mais cela ne veut pas dire que vous allez obtenir une promotion ou diriger un pays. Vous restez un simple homme qui ne régnera pas mais qui doit résoudre des problèmes.

  • Alors peut-on rejoindre des guildes ?

Viktor Bocan : Oui, comme c’est un jeu réaliste, il y a des Guildes de maçons ou de charpentiers mais ce n’est pas de ce genre de guilde dont vous vouliez parler. La chose qui pourrait le plus ressembler à une guilde, c’est la guilde des voleurs mais ce ne sera pas au sens propre du terme une guilde. Vous n’en deviendrez pas un membre ou quoi que ce soit, vous travaillerez simplement avec eux. Il n’y a donc pas de vrai système de guilde. Mais par contre, vous pouvez choisir votre orientation de classe. Vous pouvez être un être un voleur, un barde, un guerrier, un archer ou encore ne pas aimer le combat et résoudre les problèmes par la diplomatie comme vous pouvez aussi préférer l’archerie et tuer vos ennemis seulement à distance. Vous êtes supposé pouvoir finir le jeu de la manière dont vous le souhaitez.

  • Sera-t-il possible de vivre une histoire d’amour entre le héros et un NPC ?

Viktor Bocan : Je vais spoiler pas mal mais ce sera possible, oui (Rires).

  • Sera-t-il possible d’améliorer les unités de siège comme les balistiques ou les catapultes ?

Viktor Bocan : Vous pensez certainement que… mais je ne veux pas encore spoiler une nouvelle fois (Rires). Bref, il y aura du stuff et il sera possible de faire quelque chose avec…

  • Lors de l’attaque d’une ville avec une arme de siège, lorsque le combat se termine, prendrons-nous le contrôle de la ville ?

Viktor Bocan : La bataille sera belle et bien là mais cela ne fonctionnera pas comme dans Mount And Blade et ces attaques de siège ne seront pas aléatoires. D’ailleurs, il n’y en aura pas beaucoup non plus. Lorsque vous arriverez à un certain endroit, vous participerez à ces affrontements pendant le cours de l’histoire principale. Alors, il est très difficile de dire si vous allez pouvoir obtenir quelque chose car on ne sait pas ce qui va se passer avec dans le scénario. Mais d’une manière générale, si vous tuez quelqu’un, vous pouvez prendre tout ce qu’il a sur lui. Un soldat vous donnera une armure pendant qu’un père de famille n’aura qu’une chemise et… un bâton. Et autre chose, vous pourrez obtenir de l’équipement endommagé qui sera cassé et trop lourd. Là, il y aura un problème (Rires.)

Après l’interview de Yuji Horii, Kenichi Oga Sawara et Ryota Aomi à Japan Expo 2015 à cette adresse, il s’agissait ici de notre second entretien en face à face. Viktor Bocan et Daniel Vávra ont eu la gentillesse de nous mettre à l’aise en nous proposant immédiatement si l’on voulait quelque chose à boire. Il s’agissait de la bière à l’effigie de Kingdom Come Deliverance. Le ton était donc donné et c’est dans un climat fort sympathique que l’interview s’est déroulée.

Encore, une fois merci à eux et l’on espère que les questions ont été pertinentes et qu’elles ont répondues à vos attentes. En attendant, on rappelle que Kingdom Come Deliverance est issu d’un projet kickstarter qui a atteint la somme de plus de 2 millions dollars. Autrement, ce RPG est prévu en 2016 sur Mac et PC et il devrait normalement sortir un jour sur Xbox One et PlayStation 4.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.