Fuser : On a pu jouer au mode multijoueur en coopération

fuser

A l’occasion d’un événement organisé par NC SOFT, nous avons pu nous essayer au multijoueur de Fuser, le prochain jeu musical de Harmonyx (RockBand). Il a également annoncé récemment de nouvelles chansons et sa date de sortie, on peut donc dire que l’échéance est proche mais vaut-il le coup d’œil ?

Condition de la preview : Après une rapide présentation avec les développeurs, nous avons pu avoir accès à une version démo sur PC avec les derniers morceaux annoncés ainsi que le mode coopération.

 De nouveaux effets pour les DJoueurs avancés

fuser preview3 03 1

Fuser est un jeu musical qui vous mettra dans la peau d’un DJ, il vous lâchera devant une table de mixage avec pleins d’options pour que vous puissiez librement mixer selon vos envies avec pour matériaux pas moins de 100 chansons (au lancement). Si vous voulez en savoir plus, nous vous renvoyons à nos deux précédents aperçus du jeu. Pour faire court, nos premières impressions sont très bonnes car en plus de son concept assez original, il reste à la fois profond et accessible.

En regardant l’écran, ça à l’air compliqué comme ça, mais une fois la manette en main, ça glisse tout seul. Heureusement, on ne vous lâche pas sur scène sans préparation puisque Fuser possède un mode campagne avec plusieurs stages qui vous introduiront petit à petit les options que vous pourrez utiliser afin de mixer à peu près correctement. Une fois que vous avez tout assimilé (et il y a beaucoup de choses), l’imagination fait le reste. Un mode freestyle vous donne d’ailleurs l’occasion de vous exercer librement.

Pas besoin de tout utiliser, cependant c’est avec la pratique que l’on prend confiance et que l’on s’amuse avec tout ce qu’il nous propose. Sachant que même pour quelqu’un comme moi qui n’est pas un musicien dans l’âme, on arrive aisément à faire des choses corrects. Et on imagine que les plus doués pourront faire des merveilles tant il varie les mécaniques de jeu, autrement dit simple à utiliser mais difficile à maîtriser totalement. Par exemple, à l’occasion de cette troisième approche avec le jeu, nous avons pu découvrir le « low pass filter » (voir la capture ci-dessus) qui permet de jouer avec les fréquences des différents instruments et voix. On pourra aussi mettre du délai ou encore donner un effet d’écho, tout ça en plus de ce que l’on a déjà abordé auparavant.

Du multijoueur en coopération

fuser preview3 02 2

L’une des particularités de Fuser est aussi de proposer des modes multijoueurs, un en versus et un en coopération. Nous avons eu l’occasion de tester uniquement ce dernier. Vous et maximum trois autres joueurs pourrez donc mixer ensemble chacun votre tour afin de réaliser le meilleur score possible. Chaque participant peut ainsi créer musicalement pendant un court laps de temps avant de passer la main à quelqu’un d’autre. Lorsque ce n’est pas à vous de jouer, vous ne restez pas inactif puisque vous pouvez encourager vos coéquipiers en lançant de petites emotes à l’écran.

De notre côté, on voit plus la chose comme un mode rigolo à jouer entre amis ou avec des inconnus. Rickroll gentiment des compagnons de fortune n’est pas une optique déplaisante. Blague à part, concernant les joueurs confirmés en particulier, on y voit surtout un autre gros potentiel de création puisque les styles pourront s’entrechoquer et donner des mix encore plus incroyables. En outre, cela élargi également la sélection de morceaux puisque seul, vous êtes limité à une trentaine de titres (sur une centaine) que vous devez sélectionner au préalable. Avec ce mode coopération, il est possible de casser un peu cette « barrière » pour encore une fois dépasser ce que l’on peut faire en solo.

Un vrai réseau social interne

fuser preview3 01 3

L’autre chose particulièrement intéressante que propose Fuser, ce sont ses fonctionnalités sociales au sein même du jeu. Un système très malin puisqu’il reprend, dans une certaine mesure, ce que l’on peut voir sur Instagram, Twitter ou Soundcloud. On peut « liker » des mix, suivre les artistes que l’on aime et même recevoir des notifications lorsque ces derniers lancent une session. En multijoueur, il sera ainsi possible de rejoindre les parties multijoueurs en mode spectateur, et de même lancer des requêtes comme ceux données par l’IA dans le mode solo. On imagine bien ce genre de chose s’étendre sur des plateformes de streaming comme Twitch où les viewers pourraient donner des requêtes à leurs streamers favoris en plein live.

Pour conclure, Fuser ne déçoit pas et relance au contraire notre intérêt à chaque passage de notre part. Nous avons maintenant hâte de le prendre en main à sa sortie le 10 novembre prochain sur PC, PS4, Xbox One, et Switch.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments