Elea : Notre avis concernant l’épisode 1 de ce titre orienté science-fiction

Elea episode 1 avis

L’éditeur Soedesco peut souvent nous surprendre en éditant de bons jeux, comme en éditant de très mauvais jeux. Et récemment est sorti un titre qui avait l’air en apparence relativement prometteur, Elea. Le jeu, nous plongeant dans un background science-fiction, adopte un format épisodique, et son premier épisode est disponible depuis le 6 septembre dernier sur PC et Xbox One. Après notre première preview en demi-teinte sur le soft, la version finale de l’épisode 1 nous a-t-il fait changé d’avis, ou conforté dans notre première impression ?

Un univers SF attirant, au détriment d’un rythme soporifique

Elea episode 1 avis

Les premiers épisodes de jeux purement narratifs font en général en sorte de poser les bases des personnages, voire du background. Ils mettent aussi tout en œuvre afin d’immerger le joueur de la meilleure des manières, et ce n’est pas réellement ce que semble faire Elea dans son premier épisode. L’introduction est à la fois perturbante et incompréhensible, avec une narration qui semble parfaitement confuse, mais aussi maladroite. Néanmoins, on sait que nous suivons le périple d’Elea, étant enfermée dans une immense station spatiale, et dont son but est de retrouver son mari Ethan, brusquement disparu treize ans plus tôt. La bougresse utilise aussi une sorte de machine, l’envoyant dans une simulation, et lui permettant de revivre certains souvenirs. Seulement voilà, notre héroïne a ressenti une mystérieuse présence dans ladite simulation.

Le début, qu’on se le dise, est d’une lenteur sans nom. Déjà, notre personnage avance aussi rapidement qu’un escargot, avec une sensation de lourdeur parfaitement désagréable. Et même dans l’ensemble, le rythme du jeu ne décolle jamais, nous laisse sur notre faim, et arrive à peine à nous faire sursauter un petit peu sur la fin pour nous sortir légèrement de cet ennui profond. En clair, nous verrons bien de quoi il en retourne sur les prochains épisodes, qui  pourraient on l’espère s’avérer un peu plus grisants. Ceci dit, il va falloir tout de même que Kyodai fasse bien mieux pour nous surprendre. Effectivement, en dépit de cet univers science-fiction charmeur, on remarque hélas des choix de dialogue inexistants, une trame scénaristique complètement floue ainsi que tirée par les cheveux, et surtout, des développeurs qui semblent manquer cruellement d’expérience quand il s’agit de rythmer et raconter une histoire sur un jeu d’aventure narratif…

Le gameplay complètement à revoir…

Elea Episode 1 avis

Outre ses gros défauts cités plus hauts, mais aussi quelques personnages que nous avons trouvé très plats, le gameplay n’est franchement pas mieux. Pour faire simple, le titre mélange donc narration, mais aussi de l’aventure à connotation point and click. En effet dans ce premier épisode, et comme on l’avait déjà notifié dans notre preview, nous devions entre autre tenter de récupérer un transmetteur et une extension de mémoire, afin d’y copier notre I.A. nommée Kazumi, via notre bracelet connecté. Les allers-retours sont légion pour avancer dans ce premier épisode, et on ne nous prend pas forcément par la main sur savoir quoi faire concrètement. Il faut clairement relire les précédentes lignes de dialogues de nos personnages, afin de vraiment savoir où aller et quoi faire. Il y a même un petit système d’inventaire mais celui-ci est très simpliste, et n’apporte strictement rien du tout. Néanmoins, on appréciera dans les derniers instants du jeu une petite énigme pas déplaisante, et où il fallait justement lire un journal électronique pour y trouver la bonne combinaison.

Pour le reste, il faut avouer que le gameplay en lui-même est affreusement archaïque. Il y a en effet quelques phases où notre personnage est contrôlable en vue à la troisième personne, mais on observera vite la rigidité de notre protagoniste, et le côté monotone des déplacements lourds. Ce qui plombe le plus le jeu c’est clairement ça, sans compter les quelques allers-retours qui deviennent vite imbuvables, et un ennui qui nous gagne assez rapidement par les objectifs qui nous sont donnés… Quelques interactions avec le décor sont de la partie, mais ce n’est pas suffisant pour nous exciter plus que ça. D’ailleurs, sachez que vous terminez ce premier épisode en environ 2 petites heures sur une première partie, et hélas sans potentiel de rejouabilité étant donné qu’il n’y a pas de choix alternatifs. Pour 9.99 €, ça le fait moyen, et la difficulté est pratiquement inexistante pour le coup.

Côté technique enfin, Elea Episode 1 tourne sur de l’Unreal Engine 4. Le tout semble bien géré en terme de qualité des textures ou encore des divers effets employés. Cependant, la modélisation des personnages, bien que correcte, nous offrent quelques animations hasardeuses, et des textures qui font justement un peu trop « plastique » à notre goût. De plus, on peut parfois se taper quelques chargements un peu longuets, mais aussi une optimisation qui fait grincer des dents. En effet, le soft accuse parfois quelques légers freezes agaçants, et des petites baisses de framerate. Il va falloir sincèrement que les développeurs corrigent ce problème sur les autres épisodes… Cela dit, le jeu n’est pas trop catastrophique graphiquement parlant, mais peut mieux faire, surtout au niveau de la direction artistique qui n’a parfois ni queue ni tête.

Sur ce premier épisode, Elea n’est pas franchement une réussite ça c’est clair. La narration est trop maladroite, un peu perturbante, et avec une mise en scène franchement loupée. Les seuls mots qui nous reviennent une fois l’épisode terminé sont ennuyeux et incompréhensible. Le gameplay n’est pas non plus exceptionnel et reste complètement vieillot et monotone. On pourra être aussi déçu d’un certain manque de choix qui peuvent avoir des conséquences, soit un comble pour un titre qui se veut être un minimum narratif… A l’heure actuelle, Elea transpire un ennui certain, avec des phases de jeu complètement soporifiques, et un manque de rythme qui se fait sentir… Très honnêtement, en l’état actuel des choses, Elea ne vaut pas 9.99 € pour son premier épisode et devrait même être proposé gratuitement en attendant les autres.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.