Dragon Ball Xenoverse 2: Contenu et images du premier pack DLC et MAJ gratuite

dragon ball xenoverse 2 DLC 2 1

C’est sur DB-Z.com que l’on découvre les premiers détails du premier pack de DLC de Dragon Ball Xenoverse 2 et de la mise à jour gratuite. Effectivement, ce dernier peut-être acquis par l’intermédiaire du season pass ou vous pouvez aussi opter pour des achats individuels, et sera disponible le 20 décembre 2016. Bref, voici le contenu :

Dragon Ball Xenoverse 2 : Tout le contenu gratuit de la mise à jour :

  • Son Goku SSD : technique Kaioken éveillé x10 !
  • Hit : technique de la croissance débridée
  • Six nouvelles tenues
  • Quatre nouvelles attaques
  • Le siège de Freezer où il faudra défendre Conton City contre l’armée de Freezer et remporter 10 nouveaux jersey !
  • La quête raid de Yamcha Maléfique pour gagner un nouveau titre !

Dragon Ball Xenoverse 2 : Tout le contenu gratuit via le VIP Corner de Bandai Namco :

  • Cinq nouveaux professeurs à savoir Son Gohan du futur, Bardock, Cooler, C-16 et Whis.
  • 20 nouvelles attaques exclusives pour les nouveaux maîtres cités ci-dessus.

Dragon Ball Xenoverse 2 : Tout le contenu du premier pack DLC (disponible aussi avec le Season Pass) :

  • Deux nouveaux combattants à savoir Cabbe (avec la transformation Super Saiyen) et Frost (dans sa forme finale)
  • Un nouveau maître : Hit
  • Cinq nouvelles attaques
  • Trois nouvelles quêtes parallèles
  • Deux nouvelles tenues
  • Cinq super âmes
  • Deux emotes

Pour finir, voici des images et l’on vous rappelle que Dragon Ball Xenoverse 2 est actuellement disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC et que vous pouvez retrouver notre test complet du jeu à cette adresse

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.