Critique Arcane: League of Legends – Riot nous donne un chef-d’œuvre animé à la française

arcane

Lorsqu’elle a été dévoilée au grand public en octobre 2019, nous aurions dû déjà avoir la puce à l’oreille concernant Arcane: League of Legends et son animation prodigieuse. Produite par Riot Games et animée par Fortiche Production, la série a fait ses débuts sur la plateforme Netflix en ce début de mois de novembre, et la première saison s’est achevée ce samedi 20 novembre. 

Cela fait maintenant de longues années que nous connaissons le talent de Riot Games pour ses magnifiques cinématiques en lien avec League of Legends. Mais quand le géant s’attaque directement à l’industrie des séries d’animation, cela donne naissance à un véritable bijou visuel et auditif.  

Une histoire émouvante et poignante 

arcane vi

L’histoire d’Arcane s’alimente autour de deux scénarios qui se passent en parallèle dans le monde de Runeterra. Du côté de Piltover, nous suivons la route de Jayce et Viktor, deux scientifiques travaillant à l’académie de science de la ville, œuvrant pour l’avancée du progrès afin d’avoir un monde meilleur. Pour le prouver, nos deux génies s’associent et exploitent une technologie Hextech dans le but de créer de la magie avec la science.

De l’autre côté, à Zaun, nous croisons la route de deux sœurs, Vi et Powder (Jinx), des orphelines vivant dans la basse ville avec leur père adoptif. Zaun est une région où la pollution, les malfrats, la pauvreté, et les seigneurs du crime sont omniprésents. Un jour, un drame survient et nos deux sœurs sont contraintes de se séparer malgré elles.   

La première chose qui saute aux yeux, c’est qu’Arcane arbore une direction artistique plus que magnifique, et en tant que francophone nous pouvons être très fiers de ce que nous a proposé le studio Fortiche. Couplé à cela, un scénario dramatique qui nous tient en haleine du début à la fin, et peut très facilement faire verser quelques larmes aux plus sensibles d’entre nous. 

En plus, aucun personnage n’est laissé sur le banc de touche. Protagonistes comme personnages secondaires, ils ont tous bénéficié d’un travail d’écriture remarquable, ce qui en fait la plus grosse force de la série. De fait, à la fin, il est très compliqué de détester un personnage car on finit par tous les aimer. Mention spéciale à la relation fraternelle entre Jayce et Viktor qui est probablement la meilleure après celle de Vi et Jinx. 

La musique au centre des émotions 

arcane powder

L’animation est certes plus que grandiose, mais il n’en est pas moins pour les musiques. En effet, que cela soit dans le sublime générique, qui ne doit absolument pas être passé, ou bien dans la série en tant que telle, ces dernières sont une douceur pour les oreilles.  

Elles permettent notamment d’accentuer toutes nos émotions à travers des scènes très bien rythmées, où à aucun moment le temps pouvait sembler long devant ces neuf épisodes. On assiste donc à des scènes fortes en émotions sublimées par cette jolie OST, nous faisant passer par la joie, la colère, à la tristesse avec de simples notes.  

On ajoute à notre recette un doublage remarquable, que cela soit en VF ou en VO. Le talent des comédiens de doublage est de haut niveau. Encore une fois, leur incroyable prestation permet de faire grandir nos émotions lors de ces nombreux moments forts et poignants. 

Une porte d’entrée à cet univers 

arcane jinx

Un autre point fort de la série Arcane repose sur le fait que n’importe qui peut se lancer dans cette œuvre. En effet, si voir la mention “League of Legends” vous rebute, pas d’inquiétude car la série a été pensée pour que même les personnes qui ont une connaissance de League of Legends proche du néant puissent se jeter dans l’aventure.

Il y a bien évidemment quelques clins d’œil pour les fans de l’univers, mais pour le reste, on est sur une histoire inédite. De plus, le fait que la série soit sortie sur Netflix nous conforte dans l’idée que Riot a cherché à atteindre un public au-delà du jeu vidéo. À noter que la manière dont ont été découpés les épisodes est probablement l’un des meilleurs choix de Netflix.

En effet, à l’inverse de diffuser un épisode hebdomadairement, sortir trois épisodes d’une quarantaine de minutes par semaine permet de générer de l’attente sans frustrer le spectateur ou la spectatrice, et surtout permettre de faire durer la hype autour de la série, et ainsi attirer le plus de monde possible notamment par le biais des réseaux sociaux. 

En conclusion, Arcane est une pépite de l’animation

Riot Games nous a prouvé une fois de plus que le studio est capable de sortir des sentiers battus, en sortant des œuvres marquantes et innovantes. Arcane: League of Legends est un véritable bijou de l’animation, sublimé par des musiques enivrantes et un doublage de haute qualité. La saison 2 est actuellement entrée en production du côté de chez Netflix, et nous avons déjà hâte de poser nos petits yeux dessus.

En ce qui concerne les autres projets de la firme, Riot a plein de jeux vidéo en chantier liés à l’univers de League of Legends. Récemment Ruined King: A League of Legends Story a vu le jour, le jeu de combat a reçu de nouvelles images il y a peu, une aventure au côté de Nunu dans la neige de Freljord est prévue pour bientôt, ou encore, un MMO très intriguant est en préparation. Pas de doute, l’avenir s’annonce radieux pour Riot et League of Legends.

S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Inline Feedbacks
View all comments
Kami (Future star à Broadway wola ⭐)
Kami (Future star à Broadway wola ⭐) (@kami_fm7)
8 jours plus tôt

Yo, Jayce et Viktor ne sont pas à l’académie de Magie, mais plutôt de Sciences. Piltover était plutôt anti-magie avant que Jayce n’apporte l’Hextech.

Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.