Test Ruined King: A League of Legends Story – Un premier RPG réussi pour Riot

8
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Sorti en 2009, le MOBA de Riot Games, League of Legends, est un succès planétaire encore aujourd’hui. En douze années d’existence, le jeu s’est installé comme étant le numéro un de la scène compétitive, à tel point que le titre concours de nouveau pour la même catégorie aux Games Awards 2021. 

Riot Games sait pertinemment que pour faire durer cet engouement autour de sa licence il faut faire venir un vent de fraîcheur, et ainsi créer de nouvelles œuvres adaptant cet univers riche, qui est celui de Runeterra. 

Après la sortie de son MOBA sur le marché mobile avec Wild Rift, l’arrivée de Teamfight Tactics (TFT), Legends of Runeterra, ou plus récemment sur Netflix, la série Arcane, Riot Games compte bien continuer d’exploiter l’univers de sa poule aux œufs d’or. 

En effet, la société a plein de projets sur le chantier concernant le lore de Runeterra, dont notamment un MMO qui attise notre curiosité, et l’un d’entre eux vient tout juste de faire son apparition sur console et PC, Ruined King: A League of Legends Story 

Conditions de test: Le jeu a été testé pendant une vingtaine d’heures sur une version PC envoyée par l’éditeur.

Une histoire qui développe un lore déjà très riche

ruined king

Développé par Airship Syndicate, Ruined King: A League of Legends Story est le premier jeu solo de Riot Games, ou plutôt ici Riot Forge, qui développe le lore de Runeterra. Dans ce dernier, on y suit plusieurs personnages bien connus des joueurs et des joueuses de League of Legends, qui doivent s’unir pour repousser la Brume noire, une menace mortelle qui va s’abattre sur Bilgewater. 

Il est vrai qu’à la lecture du scénario on ne s’attend pas à du haut niveau, et pourtant le titre nous prouve le contraire. Sans être un chef-d’œuvre d’écriture, l’histoire est entrainante, dynamique, bien ficelée, et a ses petites doses de rebondissements qui raviront les fans. À savoir qu’il ne faut pas forcément connaître League of Legends pour se jeter sur ce nouveau jeu, et c’est un très bon point pour les joueurs et joueuses qui veulent se lancer dans cet univers. 

Si la série Arcane se déroule à Piltover et Zaun, le jeu Ruined King, lui, se situe dans les bas-fonds de Bilgewater, mais également dans les ténèbres des îles obscures. Les deux régions sont divisées en plusieurs zones qui ont chacune une ambiance qui leur est propre, et le studio a très bien réussi son travail sur ce point. 

Le jeu arbore une direction artistique qui n’est pas sans rappeler le style de la bande dessinée, et pour cause, la personne à la tête du studio est Joe Madureira, qui a par le passé travaillé pour la publication de nombreux comics Marvel, avant d’être designer sur la licence de jeu vidéo, Darksiders.  

De fait, ce regard très BD est très efficace, et nous permet de prendre plaisir à retrouver nos six protagonistes, Miss Fortune, Yasuo, Ahri, Ilaoi, Braum, et Pyke, sous un nouveau jour, dans ces régions à l’allure de pirates et de morts. De plus, tous les personnages ont reçu un travail d’écriture soigné permettant de développer leur histoire en profondeur, ce qui renforce l’attachement que nous leur portions déjà. 

Un tour par tour efficace

ruined king

Le gameplay de ce Ruined King: A League of Legends Story se présente sous la forme d’un RPG au tour par tour, à l’instar d’un ancien Final Fantasy ou de Battle Chasers: Nightwar, un jeu développé par le même studio.  

Si le genre est de nature répétitif, le titre arrive tout de même à sortir la tête de l’eau en proposant un bestiaire très complet tenant sur sept pages, et une mécanique de stratégie très bien pensée, qui permettent de dynamiser et retarder la redondance du tour par tour. 

On assiste donc, à des combats épiquement bien réalisés grâce à l’animation qui fait tout le travail, mais dans lesquels on doit faire fonctionner nos petits cerveaux pour ne pas finir sur un game over, et devoir recommencer les vingt dernières minutes car, on a oublié de sauvegarder.  

Pour venir à bout du combat il faut prendre en compte plusieurs critères. Tout d’abord les différentes voies qui sont au nombre de trois, ces dernières permettent de déterminer à quel moment notre attaque sera lancée et la puissance de celle-ci.  

Ensuite, il faut choisir son attaque parmi trois catégories. Celles qui sont instantanées ne consomment pas de mana et permettent d’attaquer directement sans prendre en compte les voies. Les attaques de compétences qui, elles, demandent de choisir notre placement sur les voies en consommant notre précieux mana. Et enfin, les redoutables attaques ultimes qui peuvent être lancées suite à une accumulation d’attaques instantanées.  

En plus de tout cela, des bonus ou malus nommés, joker, sont choisis aléatoirement au début de chaque bataille. Ces derniers apparaissent sur les voies et tous les personnages, ennemis comme alliés, peuvent en bénéficier s’ils sont placés sur la case.  

Les jokers permettent ainsi de rajouter une certaine difficulté bien venue, en nous demandant une concentration plus ardue afin d’anticiper nos attaques pour déterminer nos placements, et ceux des ennemis, pour les prochains tours. 

Explorer pour mieux s’améliorer 

ruined king

Comme tout bon RPG, Ruined King n’échappe pas aux phases de leveling, d’exploration, et d’upgrade. En effet, lorsque vous n’êtes pas en combat, vous serez amené à explorer les différentes zones à la recherche de précieuses ressources. Alors nous ne sommes pas dans un monde très ouvert car, on est très limité dans la linéarité. Ceci dit, il peut arriver de se perdre dans ce terrain de jeu relativement grand, et il ne faut pas toujours compter sur la carte pour se guider car, elle est à certains moments capricieuse et peu explicite sur l’orientation à prendre. 

En plus, on rajoute à cela quelques petits bugs nous faisant passer à travers le décor suite à une sortie de combat, nous obligeant alors à recharger la dernière sauvegarde, en espérant ne pas revenir une heure en arrière car, le titre a l’air d’avoir des sauvegardes automatiques très farceuses. Mis à part cela, comme tout bon jeu de rôle, nos personnages sont amenés à monter en niveau et à apprendre de nouvelles compétences, et il faut ainsi dépenser nos précieux points dans leur arbre de compétences respectif qui s’avère assez original. 

En effet ici, il ne faut pas choisir quelle capacité apprendre, mais plutôt, laquelle améliorer en priorité. De fait, à chaque fois que nous voulons payer l’amélioration d’une dite compétence, on a le choix entre deux voies qui apportent leur lot de bénéfices.  Ensuite, il faut bien évidemment améliorer son équipement pour ne pas retomber nez à nez avec le game over, surtout lors du combat final qui est plus que redoutable. Là-dessus, tout est très clair et les changements de statistiques sont explicites, afin ne pas passer trois heures à comparer les différentes armures pour savoir laquelle est la plus forte.  

Enfin, on peut également faire quelques activités annexes comme la pêche ou des quêtes secondaires qui ne sont pas forcément des plus mémorables. Et en soit, on se contentera juste de la trame principale qui nous demandera une vingtaine d’heures pour en voir le bout, ce qui est très généreux pour le prix. 

Ruined King: A League of Legends Story sur GOG.Com

Au final, ce Ruined King: A League of Legends Story est une très bonne surprise de la part de Riot Forge, qui promet du bon pour le futur de cet univers. On prend énormément de plaisir à parcourir la région de Bilgewater et les îles obscures, au côté de nos six protagonistes qui sont tous attachants grâce à un travail d’écriture soigné. On notera que, le titre arrive à proposer un gameplay au tour par tour dynamique par le biais d’un système de stratégie bien pensé, qui permet de retarder l’arrivée de la terrible redondance. Le titre a tout de même quelques petits bugs mineurs, et des activités annexes par forcément des plus intéressantes.

Ce test a été réalisé à partir d'une version éditeur

  • Une direction artistique magnifique
  • Un bon système de stratégie
  • Une histoire entrainante
  • Une durée de vie généreuse
  • Un très très bon doublage
  • Quelques bugs mineurs
  • Des sauvegardes automatiques capricieuses par moments
8
  • Xbox Series X | S
  • PC
  • PlayStation 4
  • PlayStation 5
  • Switch
  • Xbox One

Ruined King : A League of Legends Story

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Grand fan de l'univers de Runeterra, ce Ruined King a été un véritable bijoux à mes yeux, car le titre ajoute du lore à la région de Bilgewater ainsi qu'aux îles oubliées, et surtout à ces personnages que j'apprécie grandement. J'ai très hâte de voir ce que donnera le MMO de Riot Games car il y a vraiment matière à faire, et j'ai déjà envie de passer des heures à faire des quêtes pour la charmante Sarah Fortune. Mais en attendant, on va se contenter d'attendre l'arrivée de Song of Nunu pour partir en direction du froid avec la région de Freljord.

Striklight
a
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.