Aperçu Naraka : Bladepoint – Un Battle Royale chinois à surveiller de près

Membre Actugaming.net

Par

Annoncé lors des Game Awards 2019, Naraka : Bladepoint a surpris un peu tout le monde en annonçant qu’il s’agissait finalement d’un Battle Royale. Le genre a plus que jamais le vent en poupe, mais cette production chinoise de 24 Entertainment a des arguments pour séduire malgré une concurrence assez rude. Durant le week-end du 24 au 25 avril dernier, nous avons pu essayer la bêta sur Steam. Voici donc nos premières impressions sur ce titre à surveiller de près.

Graphiquement impressionnant

naraka preview 01 1

Tout d’abord, petite précision technique. Il s’agit bien évidemment d’une bêta donc il faut comprendre que cela est normal mais le titre n’était pas encore très bien optimisé. Le jeu est très beau mais nous pouvions à peine le faire tourner en medium avec une GTX 1660 Ti, 16 Go de RAM DDR4 et un Ryzen 5 2600. On espère donc qu’il sera mieux optimisé afin que le plus grand nombre puisse en profiter décemment sans devoir posséder une grosse configuration.

Afin de donner du contexte à ce Battle Royale, plusieurs combattants se retrouvent ainsi sur l’île de Morus. Ils ont tous pour but de s’emparer du masque d’immortalité, un artefact puissant empli du pouvoir des dieux endormis et pouvant apporter gloire et richesse à son possesseur. Une bonne excuse pour éliminer tous ses adversaires et être le dernier survivant comme le veut la tradition du genre.

Ces derniers temps, les jeux chinois brillent par des graphismes impressionnant avec des titres de plus en plus ambitieux tels que Black Myth: Wu Kong récemment. Naraka : Bladepoint est l’un d’eux puisqu’il propose des décors absolument sublimes : des forêts, des coins de déserts, des temples bouddhistes, des forêts luxuriantes… Comme l’origine du jeu, nous sommes plongés dans une ambiance qui se rapproche de la Chine féodale.

Le top 1 du Parkour

naraka preview 04 2

Les codes du Battle Royale sont ici somme toute classiques avec un choix de personnages ayant des caractéristiques distinctes, le choix d’une zone où « atterrir » même s’il n’y a pas de phase d’atterrissage à proprement parler, du loot pour s’équiper, et une chasse aux kills et aux objectifs divers.

Seulement, Naraka: Bladepoint se distingue par son dynamisme. On peut ainsi se déplacer avec l’agilité d’un chat grâce au parkour et au grappin, un atout particulièrement utile pour se propulser rapidement en exploration ou en combat. La vue est à la troisième personne pour une meilleure visibilité d’autant que la verticalité des décors permet tout un tas de possibilités.

Pour l’instant, seul le maniement des armes reste un peu brouillon avec notamment des combats au corps à corps qui finissent rapidement au n’importe quoi si l’on sort du cadre du duel. Dans ce dernier cas de figure, ils prennent cependant tout leur sens puisque l’on peut contrer son adversaire au moment où il concentre une attaque (marqué par une surbrillance bleue) si l’on s’y prend au bon timing. On assiste alors à de vrais duels dignes des films d’action asiatiques du même genre.

Les compétences des personnages sont également là pour définir votre style. Lors de cette bêta nous avons pu en essayer 6, mais d’autres seront de la partie dans le jeu définitif. Nous avons par exemple énormément joué avec Tianhai, un moine qui peut s’entourer d’une cloche pour se protéger des attaques et qui peut se transformer en une divinité à plusieurs bras pouvant attraper les adversaires et les « smasher » au sol.

Soin, discrétion, DPS, il y en a pour tous les goûts même si la plupart des personnages se prêtent surtout au jeu en équipe. Nous avons pu expérimenter trois modes de jeu : le Battle Royale en équipe de trois, le Battle Royale en solo, et le mode « Bloodbath ». Les deux premiers parleront à tous, et le dernier est simplement un énorme match à mort (avec respawn) entre plusieurs joueurs. Un choix idéal pour s’exercer au combat ou tester de nouveaux personnages.

Le match type

naraka preview 03 3

Après avoir choisi votre zone, il vous faudra vous équiper avec au moins une arme de mêlée, une arme à distance, une armure et de quoi vous requinquer après un affrontement. Sachant que la zone se referme progressivement, vous pourrez partir à la chasse aux ennemis ou bien renforcer votre équipement en accomplissant des quêtes que l’on débloque en ramassant des parchemins (avec des objectifs pratiquement identiques à Call of Duty : Warzone).

L’un des objectifs importants est d’amasser assez de pièces « Dark Tide » pour les dépenser dans les boutiques environnantes et avoir de meilleurs armes et équipements dont des jades d’âme qui donnent des bonus de statistiques. Presque comme dans Monster Hunter, il est souvent nécessaire de réparer vos armes après une certaine utilisation. Vous disposez par ailleurs d’un large choix avec des katanas, des épées longues, des arcs, des mousquets, des canons… Voici à peu près tout ce qu’il faut savoir pour espérer atteindre le top 1.

De la personnalisation à gogo

naraka preview 02 4

Arrivé à un certain niveau, il vous sera possible d’accéder au menu des talents des personnages. Vous pourrez ainsi débloquer des variations de compétences ou d’ultime suivant votre jeu d’équipe. Par exemple, l’ultime de Kurumi (la soigneuse) peut se décliner en trois versions différentes : une qui soigne votre santé progressivement dans une zone, une qui renfloue votre armure dans une zone, et une qui soigne d’un coup tous les alliés dans une zone.

Pour le reste on retrouve les éléments classiques des jeux compétitif du genre avec un battle pass, des skins, et des emotes. Un modèle qui ressemble à du free to play même si, pour l’instant, le studio n’a pas confirmé quel serait le modèle économique du soft. Ces derniers s’obtiennent dans des coffres, autrement dit des lootbox, qu’il faudra gagner en remplissant différents objectifs ou bien, on imagine, en les achetant via une boutique. Cette bêta n’incluait pas celle-ci.

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Naraka : Bladepoint est un Battle Royale qu'il faut surveiller tant il impressionne graphiquement sans oublier qu'il dispose d'un gameplay dynamique particulièrement accrocheur. Le jeu chinois ne cache pas ses références maison pour nous offrir une ambiance charmante. Le jeu en équipe semble prometteur dans la même lignée qu'un Apex Legends, et les mécaniques du genre semblent bien huilés même s'il peut sembler un peu brouillon par moments. A voir lors de sa sortie définitive pour un verdict tranchant.

Haseo
Note du panda
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.