Akira Toriyama et Dragon Ball : Avis et présentation du livre de chez Pix’n Love

Akira Toriyama et Dragon Ball : Avis et présentation du livre de chez Pix’n Love

Akira Toriyama et Dragon Ball vous ont toujours intéressé ? Pix’N Love va vous combler avec sa dernière sortie !

Au rayon des licences qui font succès des années durant, on en retrouve une en particulier : Dragon Ball. Si l’on vous a récemment parlé de Dragon Quest, une série sur laquelle œuvre aussi le créateur de l’une des plus grandes réussites du Japon, nous allons aujourd’hui vous présenter un nouveau livre traitant de Goku, Vegeta & co. En effet, tout droit venu de chez Pix’n Love, nous avons reçu le très attendu Akira Toriyama et Dragon Ball. Sous-titrée L’homme derrière le manga, cette nouvelle parution se concentre sur le créateur de ce phénomène planétaire.

Pas question de nous narrer une nouvelle aventure, comme Dragon Ball Super : Broly, ce livre prend un autre chemin. L’ouvrage se concentrera plutôt sur l’auteur du manga. Ce sont ses motivations, ses doutes et influences qui sont à l’honneur. C’est donc un bon en arrière pour les fans, qui peuvent alors découvrir ou redécouvrir la naissance de Dragon Ball. Seize chapitres au cours desquels on en apprend plus sur Akira Toriyama mais aussi sur la saga.

Plongeon dans l’origine de Dragon Ball

Dragon Ball… un simple nom qui peut éveiller passion, nostalgie et rêverie. Depuis 1985, cet univers aura fait pétiller les yeux de millions de jeunes (et moins jeunes) à travers le monde. En plus d’être l’une des figures emblématiques de l’arrivée en force des mangas en occident à la fin des années 80, la licence imaginée par Akira Toiyama est également le second manga le mieux vendu de l’histoire.

A l’origine, Dragon Ball, c’est la libre interprétation d’un roman. En effet, Akira Toriyama s’inspire du roman La Pérégrination vers l’Ouest afin de donner naissance à Goku et à son univers. Bien entendu, c’est la version anime de cette saga qui l’a fait connaître chez nous. A tour de rôle, avec Dragon Ball puis Dragon Ball Z, les jeunes peuvent suivre les aventures du Saiyan et peuvent désormais compter sur Dragon Ball Super pour continuer d’étendre la saga.

Malgré tout son franc succès, Akira Toriyama a toujours eu quelques soucis avec son œuvre. Après tout, il en a souvent attendu la fin et n’a jamais caché avoir eu quelques passages à vide concernant sa création. De fait, Dragon Ball ne représente absolument pas ses goûts, ses centres d’intérêts, comme c’est expliqué dans le livre de Pix’n Love. Mais pourquoi dans ce cas ? Tout simplement parce qu’on n’arrête pas une usine à gaz comme Dragon Ball comme on le désire !

Après tout, Goku n’était pas censé devenir ce qu’il est aujourd’hui : une figure emblématique du manga, mais aussi un monstre commercial. Akira Toriyama et Dragon Ball est donc aussi un ouvrage qui se penche sur le cœur même de ce qui a fait de cette licence ce qu’elle est maintenant : pléthores de conflits éditeur/mangaka.

Akira Toriyama se confie, au travers de ce bouquin, en offrant anecdotes et secrets. Mais, entre autres, dévoile aussi les enjeux marketing qui ont amené son œuvre jusqu’au sommet. Une œuvre qui n’en n’a pas fini d’être « dénaturée ».

Akira Toriyama, un créateur comme les autres ?

Akira Toriyama et Dragon Ball - L'homme derrière le manga

Bien des années après le début de la gloire pour Akira Toriyama, Dragon Ball continue son petit bout de chemin. Après tout, moult films et autres jeux vidéo traitent de cette licence. A l’instar de Super Dragon Ball Heroes : World Mission, récemment arrivé chez nous, les adaptations n’ont de cesse de s’enchaîner. Par ailleurs, Dragon Ball Super : Broly, dernière adaptation cinématographique de la saga fait également partie de l’ouvrage de William Audureau.

Après avoir travaillé sur plusieurs bouquins, dont les excellents Sur les traces de Miyamoto et L’histoire de Sonic the Hedgedog, William n’en n’est plus à son coup d’essai. C’est donc avec une précision et une plume de grande qualité qu’il nous dépeint l’univers du mangaka, ainsi que de son œuvre phare : Dragon Ball. Difficile de choisir entre vocabulaire pompeux ou accessible à tous, délicat de faire le tri entre les moult sources qui traitent d’Akira Toriyama ou de son chef d’œuvre. Et pourtant, il le fait.

Tantôt un brin simple, tantôt un brin complexe, l’ouvrage propose une analyse et une interprétation de ribambelles de provenances, tout en gardant une pertinence impressionnante. Parfois historique, parfois un brin fantaisiste, William résume en un peu plus de 300 pages l’ensemble d’une évolution à travers les années, à la fois d’un monde imaginaire et d’un homme, un simple homme. Avec la ferveur d’un boxeur sur le ring et la délicatesse d’un archéologue à la tâche, ce sont des lignes et des lignes qui retracent la vie de l’une des figures emblématiques de la bande dessinée japonaise.

Loin d’une simple biographie, l’auteur y va aussi de quelques comparaisons et autres appels culturels bien sentis. Ainsi, les fans de la première heure pourront plonger dans une nostalgie qui n’a pas de prix, et les petits nouveaux pourront jouir de la découverte de deux mots qui ont fait rager tant d’entre nous : à suivre. S’il y va de son avis, William ne manque pas de rester objectif tout au long de cette publication, frappant le papier d’informations que beaucoup d’entre nous ignorent.

Mais, s’il fallait continuer ainsi à vanter la qualité de ce travail, nous y serions encore dans cinquante paragraphes. Alors passons simplement à l’inévitable. En effet, dire que ce bouquin est un must-have serait un euphémisme. Diablement bien écrit, avec un contenu basé sur des recherches approfondie, Akira Toriyama et Dragon Ball : L’homme derrière le manga est le fruit d’un excellent travail, tant d’écriture que de recherche. Si un fan de Dragon Ball, ou un curieux se cache en vous, nous ne pouvons que vous conseiller de vous ruer dessus.

Acheter Akira Toriyama et Dragon Ball – L’homme derrière le manga

Une conclusion, est-il bien nécessaire d’en faire une ? Après tout, le reste du texte devrait largement suffire à vous convaincre. Cet ouvrage est sans nul doute l’une des meilleures parutions historiques en rapport au jeu vidéo de ce début d’année. Qui sait, peut-être est-ce même LE titre de cette année. William Audureau propose une écriture qualitative, doublée d’une investigation incomparable. S’il fallait dire une seule chose, ce serait ceci : Bravo Audureau, c’est du bon boulot. Si vous n’aimez pas la rime, eh bien moi si !

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des