TEST. Ninja Spinki Challenges!! – Le Ninchat qui est en toi !

4
Membre Actugaming.net

Par

L’avis des lecteurs

Partagez votre avis (0)

Vous vous souvenez de Flappy Bird ? Mais si, ce jeu où vous faisiez voler un petit oiseau en tapotant sur votre écran de téléphone pour ne pas qu’il se plante dans le décor. Et bien sachez que son créateur, Dong Nguyen, vient de sortir un autre jeu mobile en collaboration avec le distributeur japonais Obokaidem. Et il est gratuit ! Oui oui, gratuit. La question que l’on est en droit de se poser est alors celle-ci : est-il aussi addictif que son aîné ?

Six épreuves, et toujours six épreuves.

Ninja Spinki Challenges!!

Tout d’abord, Ninja Spinki Challenges!! qu’est-ce que c’est ? C’est un jeu en 2D/2.5D où vous incarnez un petit apprenti ninja, mignon, en pyjama rouge. Ainsi vous accomplirez une petite succession de mini-jeux pour tester vos réflexes et votre agilité. Ces mini-jeux sont au nombre de six, et il vous faudra dans un premier temps les terminer avant la fin du temps imparti, afin de passer à la difficulté supérieur allant jusqu’au niveau cinq.

Une fois le jeu lancé, ce dernier nous propose une liste de mini-jeux accessibles immédiatement. Et comme vous le savez déjà, il y en a six, et seulement six. Tous dénommés très clairement : Challenge 1, Challenge 2 etc etc… Comme il est plutôt compliqué de deviner ce qui se cache derrière ces noms brumeux, voici une petite description :

  • Challenge 1 (Bounce) : Il s’agira de passer en dessous de têtes de chats (kawaï) qui rebondissent à travers l’arène, sans vous faire toucher avant la fin du décompte qui est de dix secondes.
  • Challenge 2 (Shuriken): Il vous faudra lancer avec précision des shurikens sur des pancartes sur lesquelles sont dessinés des ninjas, avant qu’elles ne disparaissent, sans en manquer une seule jusqu’à la fin du décompte. Sinon, c’est Game Over.
  • Challenge 3 (Crossy) : Encore dans cette idée d’esquive, des… boules ninjas (?) vont traverser l’écran de façon horizontale sur plusieurs plans et il vous faudra tout naturellement les éviter, toujours avant la fin du décompte.
  • Challenge 4 (Jump) : Toujours dans cette idée d’esquive… Oh tiens, vous voyez déjà cet aspect répétitif pointer le bout de son nez ? Des fruits vont faire leur apparition pour passer d’un bout à l’autre de l’écran et il vous faudra sauter par dessus pour les éviter.
  • Challenge 5 (Rolling) : Des boules vont rouler sur plusieurs plans et ils vous faudra (toujours) les éviter.
  • Et enfin Challenge 6 (Cannon) : Un canon tirera sur vous depuis le ciel, à vous d’éviter ses projectiles.

Ses niveaux sont tous très simples dans leur fonctionnement, d’ailleurs une feuille d’explication apparaît lors de l’activation de chacun d’entre eux. Tout est très clair, rien de méchant à comprendre. Bref c’est « assez » intuitif pour que tout le monde puisse s’y mettre avec son petit doigt.

Dix secondes pour décrocher.

Ninja Spinki Challenges!!

Mais pour ne rien vous cacher, à l’image de cette liste, le jeu est triste, ennuyeux et… rébarbatif. On ne s’amuse à aucun moment à agiter son doigt sur l’écran. En dix secondes le joueur arrive à discerner la finalité du titre. Il n’y a aucune carotte qui justifie de passer au niveau suivant. En effet, chaque mini-jeu, une fois réussit, débloque son prochain niveau de difficulté. Le timer à subir est donc plus long, les ennemis sont plus nombreux et le rythme des esquives est plus compliqué à tenir à chaque fois. Bref, c’est la même chose en plus dur, donc pourquoi s’enquiquiner à continuer ?

Ninja Spinki Challenges!! Un challenge pas vraiment attrayant.

C’est le principe du jeu : relever le challenge qu’on nous impose. Celui-ci aurait pu être intéressant à l’image de certains titres élogieux comme Super Meat Boy, où la frustration d’avoir échoué nous pousse à recommencer. Encore faut-il que le gameplay soit rôdé et précis pour que le joueur se dise que s’il échoue : c’est de sa faute et pas celle du jeu. Hors ici, Ninja Spinki Challenges!! en plus d’être ennuyeux à mourir, est aussi plutôt mal calibré. En effet, bien que la réactivité du personnage est assez rapide, la précision, elle, semble être légèrement approximative. Il n’est pas rare de percuter un ennemi sans le vouloir (logique), ou d’échouer un petit saut au-dessus d’un fruit car les sauts sont vraiment d’une hauteur ridicule (à peine plus haut que le fruit et à peine plus large pour arriver de l’autre côté). Certes, c’est peut-être votre testeur qui est mauvais, mais le jeu ne nous pousse pas à croire que c’est de la faute du joueur. C’est bêtement « dur » sans tout à fait l’être, et ce n’est absolument pas fun. *screugneugneu* Poursuivre l’expérience sur trente niveaux ne semble alors pas être une idée des plus réjouissantes, que se soit dans les transports en commun ou en étant aux toilettes.

Pour les plus courageux d’entre vous, il existe un autre mode de jeu alternatif : le mode Endless. Comme son nom l’indique, il s’agit de rester le plus longtemps possible dans un des six niveaux proposés, tout en subissant la difficulté grandissante avec le temps en fonction du nombre d’étoiles que vous ramassez pour augmenter votre score. (Score qui fera l’objet d’un classement entre tous les joueurs du monde entier, avis aux amateurs). Mais malgré ça, le jeu est bien évidement le même.

L’habillage, le son… le reste du monde.

Ninja Spinki Challenges!!

Ninja Spinki Challenges!! n’est pas plus agréable en ce qui concerne son aspect visuel et sonore. Le jeu en soi n’est pas moche, on sent clairement les inspirations des jeux 2D des années 90, mais on n’appellera pas ça du Pixel Art. Bref, le visuel ici s’oublie. Toutefois, on ne pourra pas pardonner ses bruitages ou sa musique qui sont tout bonnement inécoutables. A commencer par cette musique « traditionnelle asiatique version fun » qui tourne en boucle indéfiniment ; ainsi que les couinements incessant du personnage lors de ses déplacements. Fort heureusement, nous pouvons désactiver séparément la musique des effets sonores dans les options. Ce qui vous ferait jouer à un jeu presque sans saveur, puisqu’il n’y aurait plus de son, pas de gameplay et pas d’images vraiment attrayantes. Ajoutez à cela quelques publicités que vous lancerez involontairement pendant vos petites crises de nerfs, compensant l’absence de dépense d’argent réel in game. À moins que vous ne les lanciez en toute connaissance de cause, car celles-ci vous donnent une dernière chance de réussir tout en reprenant le timer là où il s’était arrêté.

Ninja Spinki Challenges!! n’a pas un mauvais fond, surtout qu’il est entièrement gratuit. Néanmoins, il n’offre pas une expérience gratifiante, ni même divertissante pour recevoir la moyenne. Les joueurs désireux d’avoir du challenge seront sans doute rebutés par son absence de profondeur immédiate, tandis que les joueurs occasionnels s’arrêteront sans doute aux premières tentatives sans jamais vouloir relever le reste des défis qui sont toujours les mêmes.

  • C'est entièrement gratuit
  • Ce n'est pas moche...
  • Un semblant de difficulté
  • C'est pauvre en diversité
  • ... Mais c'est pas beau non plus (visuels et sons)
  • Pourquoi continuer à jouer ?
4
  • Android
  • iOS

Ninja Spinki Challenges!!

A propos de notre notation

L’avis de la rédaction

Membre Actugaming.net

Ninja Spinki Challenges !! n'a pas été une bonne expérience pour moi, même si il est gratuit. Je le trouve agaçant alors qu'il est censé divertir... Et pourtant j'adore les jeux qui poussent le joueur à se surpasser. Mais là c'est du vide, c'est du bête challenge qui ne m'amuse en rien, car il n'y a aucun véritable game design même pour un jeu mobile. Si Ninja Spinki Challenges !! avait été payant, croyez bien que j'aurais été plus sévère.

Maxypower
d
Note du panda
S'abonner
Me notifier des
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Votre bloqueur de publicités est activé.

Pour que nous puissions continuer à vous proposer des contenus de qualité sur Actugaming.net, nous vous remercions d'autoriser la publicité.